Ulysses III et les mots-clés

Notes, images et mot-clés attachés à chaque fichier sur Mac ou iCloud
dans | écrire | pratique |

Attention : ce qui suit est valable exclusivement pour les fichiers employés sur Mac en mode local ou synchronisés sur iCloud. Comprendre que cela n’a absolument pas cours pour ceux échangés avec Daedalus touch. Lire mon billet précédent pour vous souvenir que l’iPad ou l’iPhone ne sont employés que pour la saisie, non pour vous assister dans la mise en page d’un livre avec force images, etc.

Quand vous bossez sur un fichier enregistré sur votre Mac et lui seul, qu’il soit ou non synchronisé via iCloud, Ulysses III a le bon goût de vous rappeler le balisage en cours — ici du Markdown XL — dès que vous arrivez en haut de fichier… Mais également de dévoiler un discret menu Attach

Un moyen très simple dajouter une note, un mot-clé ou une image à votre fichier
Un moyen très simple d’ajouter une note, un mot-clé ou une image à votre fichier

Bon, le drag and drop d’image ne fonctionne pas chez moi… Mais j’aime bien les petites icônes qui permettent alors de s’en souvenir…

Pourquoi mettre des mots clés dans ses fichiers…?

Mais pour retrouver plus simplement un document donné dans une large collection de fichiers…!

Si je cherche un mot-clé dans cette pile dune cinquantaine de fichiers
Si je cherche un mot-clé dans cette pile d’une cinquantaine de fichiers
Cest le moyen de tomber immédiatement sur ce que je recherche…
C’est le moyen de tomber immédiatement sur ce que je recherche…

Balisage…

Mais l’information de balisage masque également des options dont la possibilité de convertir un ficher, vérifier la cohérence du balisage…

Même sil fait frais en ce moment, je ne basculerais pas en Textile…!
Même s’il fait frais en ce moment, je ne basculerais pas en Textile…!

Ou, mieux, afficher un rappel des précieuses balises sur le côté droit de la page…

Et de repérer les équivalents claviers employés…
Et de repérer les équivalents claviers employés…

Bon, cette première version n’est pas exempte de bugs mais s’avère remarquable pour organiser des centaines de fichiers (…je tente une approche de plus de 4000 fragments que je vais diviser par année… Ni plus, ni moins que l’ensemble des billets écrits dans urbanbike repassés en Markdown[1]).


  1. Et en souscription avec reliure cuir… Non, je plaisante…  ↩

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike


Recherche | mode avancé

Follow me on App.net