Passage à Adobe Lightroom 5 | 2

Un soft à la redresse…
dans | dans mon bocal | outils | photo | pratique |

Héhé, j’aime ces promesses…

NOUVEAUTÉ Upright : Redressez les images inclinées d’un simple clic. Le nouvel outil Upright™ analyse les images et détecte les lignes horizontales ou verticales inclinées. Il peut même redresser les images sans ligne d’horizon.

— Viens-y, viens-y, je vais te redresser, tu vas voir…!

Première difficulté, trouver des images à redresser (des horizons marins, mais pas tant que cela, du coup j’ai opté pour de l’archi à la fin…)

Seconde difficulté, avoir de la matière autour du sujet principal…!

Le tableau de bord de loutil… Contraindre le recadrage nest pas toujours la bonne option…
Le tableau de bord de l’outil… Contraindre le recadrage n’est pas toujours la bonne option…

Alors, c’est vrai, ça fonctionne avec des sujets simples et à condition de prendre des images avec du fond perdu…

Avant…
Avant…
Après, en utilisant le mode Auto…
Après, en utilisant le mode Auto

Bon, j’ai testé sur des champignons… Non, pas de ligne de force sur le tronc de mes sujets…!

Inutile
Inutile

Reprenons plus sérieusement Upright

Un premier exemple basique qui est dans l’esprit des démos d’Adobe…

Ce n’est pas droit…!
Ce n’est pas droit…!

Et admirez le travail…!

SANS contraindre le recadrage…!
SANS contraindre le recadrage…!

Bingo…!

Facile, Lightroom a pris le fil de fer comme ligne d’horizon. Mais tout n’est pas aussi simple à l’usage…!!

Parfois des surprises…

Et assez logiques à la réflexion…

Sur la partie grise…?
Sur la partie grise…?
Ben non… Lightroom est obligé dinterpréter…
Ben non… Lightroom est obligé d’interpréter…

La ligne d’horizon n’est pas évidente et donc…

Idem dans ces univers bretons

Le Pilor à côté du Skeul…
Le Pilor à côté du Skeul…
…un peu plus penché après traitement automatique…! Grille pour mettre en évidence
…un peu plus penché après traitement automatique…! Grille pour mettre en évidence

De fait ici comme précédemment, c’est une info parasite qui prend le pas (…la vague horizontale…? Ou le chemin sous les arbres à côté des bancs et de la table pour la vue précédente…?).

Bref, ça fonctionne généralement mais n’automatisez rien sous peine de surprises…

Et les vieilles pierres…?

Deux essais pour essayer de comprendre comment ça marche…

Château de Jumilhac le Grand

Photo dorigine…
Photo d’origine…
Redressement niveau AVEC contraindre le recadrage
Redressement niveau AVEC contraindre le recadrage
Redressement vertical AVEC contraindre le recadrage…
Redressement vertical AVEC contraindre le recadrage…
Redressement vertical SANS contraindre le recadrage…
Redressement vertical SANS contraindre le recadrage…

C’est là que l’on se souvient qu’il faut du fond perdu (…mais plus facile à dire qu’à faire…) sous peine de perdre des bouts de toiture ou de perron…!

Redressement complet SANS contraindre le recadrage…
Redressement complet SANS contraindre le recadrage…

Château de Fougères-sur-Bièvre

La photo de départ — que jaime bien telle…
La photo de départ — que j’aime bien telle…
Allergie au redressement complet SANS contraindre le recadrage…!
Allergie au redressement complet SANS contraindre le recadrage…!
Redressement vertical SANS contraindre le recadrage
Redressement vertical SANS contraindre le recadrage
Supporte mieux le redressement vertical SANS contraindre le recadrage
Supporte mieux le redressement vertical SANS contraindre le recadrage

Alors…?

La solution est souvent de cliquer sur Auto (à ne pas confondre avec contraindre le recadrage…)… Mais toujours à condition (je me répète) d’avoir de la matière…

Rendu correct…
Rendu correct…

À tester maintenant sur vos images…!

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike


Recherche | mode avancé

Follow me on App.net