Écrire avec Daedalus touch et Ulysses III

Et en Markdown, CQFD…
dans | dans mon bocal | écrire |

J’ai écrit hier soir un long billet explicatif qui sera publié ce matin sur tiaaft.com. Ce billet revient sur le pourquoi de mon choix du couple Ulysses III sous OSX et Daedalus touch sur iOS. Cela fait quelques semaines et plus particulièrement ces derniers jours intensément que je l’emploie en vue de projets perso de longue haleine. Comme d’habitude, c’est un partage d’expérience.

Pour mes billets, je reste sur Byword (saisie de celui que vous avez sous les yeux) en association avec MultiMarkdown Composer.

Je pouvais publier le billet précité ici-même mais je vais rédiger mes billets techniques pour tiaaft et conserver mes propos plus personnels à destination d’urbanbike. Sauf si le propos technique est trop décalé ou spécifique, voir déjanté !

L’expérience de tiaaft avec @david_bosman est amusante et, comme tout projet, accompagné de son lot d’incertitudes. J’ai pu noter comment toute initiative était reçue dans le microcosme franco-français. L’électrocardiogramme plat des réactions ne nous décourage pas. C’est l’inverse qui nous aurait surpris…

Pour le moment, mon unique souci est de continuer à avoir un minimum d’activité en tant que graphiste de livres et c’est loin d’être gagné. Comme je l’écrivais à demi-mots en début d’année, un changement de situation devient indispensable car je ne vis pas que d’amour et d’eau fraîche. J’y reviendrais en détail par la suite car ce sont les aspects comiques, les explications embarrassées de certains intervenants qui méritent d’être narrées.

À ceux qui me demandent des nouvelles de ma boîte à pixels, c’est resté au point mort. Pas eu de temps à y consacrer pour les raisons qui précédent.

La vie, c’est essentiellement une question de priorités. C’est également le temps des examens pour mes gamins : ce sont eux qui ont besoin de soutien.

À suivre. Ou pas !

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike


Recherche | mode avancé

Follow me on App.net