Ça lui passera…

Crise (dite) de la quarantaine…
dans | dans mon bocal | groummphh | vieillir |

Le titre est à prononcer à voix douce et avec un air amusé, celle du sage qui ne tient pas à rider son beau visage marmoréen…

Quoi que vous fassiez dans la vie, n’attendez jamais de retour positif. Toute initiative «étrange» est immédiatement moquée quand elle n’est pas condamnée au bûcher…! Nous avons une longue tradition de dézinguage sur ce continent…

Réflexion fin du XIX°

«Crise de la quarantaine»… mon cul dirait Zazie !

Aujourd’hui avec une vie de plus en plus longue, vous aspirez à quoi ? À une retraite éternelle passée à entretenir vos abdominaux dans un club de remise en forme avant de finir en mode grabataire en maison de retraite ?!

À 40 ans suffit-il d’appliquer des recettes d’un autre temps pour avoir toujours raison ? Et attendre…

Hier, les 16 ans de ma gamine m’ont sérieusement conforté dans l’action, l’envie de faire bouger les lignes, son univers me dit que le mien a sacrément changé depuis mon arrivée sur cette planète.

Pas de pensées rances et recuites à ressasser, pas de recette miraculeuse à appliquer. Se remettre en jeu et expérimenter jusqu’à la dernière seconde. Quitte à se planter.

Bien sur qu’il serait possible de couler des jours heureux (sic !) en attendant la taquine faucheuse.

Fi des appréciations de ces jeunes vieillards, l’enthousiasme est à puiser continuellement en nous sans nous soucier des regards obliques[1].

Clin doeil pour David… iPhone et MPro
Clin d’oeil pour David… iPhone et MPro

  1. Cf. Brassens  ↩

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike


Recherche | mode avancé

Sans oublier…!

image
Follow me on App.net