Urbanbike

Recherche | mode avancée

Filters for iPhone passe la troisième

800 modèles prêts à l'emploi pour vos images sous iOS

dans iOS | photographie
par Jean-Christophe Courte

Pour mémoire, Filters for iPhone ⚑ vient d’être mis à jour et propose une tripotée de modèles que vous pouvez appliquer sur des photos en couleurs prises avec toutes les applications disponibles dont ProCamera ⚑ mais également en noir et blanc capturées avec Provoke ⚑ comme dans les exemples qui suivent.

Rappel, ça fonctionne sur iPhone et iPad

reduc-450

  • À gauche | 500 filtres directs triés par catégories
  • À droite | 300 masques et effets

reduc-450

  • Sans oublier vos propres actions directes sur l’image via les options Effects…

Le gros intérêt pour l’utilisateur est d’avoir des sets prêts à l’emploi et donc applicables indéfiniment…

Vous pouvez en empiler mais l’idée est de plaquer ces filtres faciles à repérer par leurs numéros sur vos clichés, option à mille lieux de MaxCurve ⚑ que vous propose, lui, de créer vos filtres…

le 09/04/2016 à 12:55 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Adieu la télévision monolithique, bonjour les écrans mobiles

À fond pour une consommation de contenus à la demande

dans dans mon bocal | écouter | iOS | pratique | voir
par Jean-Christophe Courte

J’écoutais jeudi soir d’une oreille distraite l’émission Le Téléphone sonne / France Inter sur les nouveaux usages de la télévision1 quand, soudainement, la voix fraîche et assurée d’une jeune fille de 15 ans s’est imposée et a clairement résumé ses usages ainsi que ceux de son jeune frère.

Merci à Gabrielle d’avoir exposé ce qui est également notre quotidien depuis quelques années…!

À la surprise des trois experts, elle a expliquée que, chez elle, la télévision n’est plus ce moment de communion familiale que les générations précédentes ont connu (voire subi…!). Fini les écrans grande surface, plasma, et vive ceux — nettement plus petits — qui offrent mobilité et chargement à la demande.

Bref, s’accrocher aux conventions d’une autre époque de ce média vieillissant, largement concurrencé par internet, ne manque pas de sel. Bref, les utilisateurs changent et cette jeune Gabrielle en est une parfaite illustration.

Comment …? Plus de boîte à images qui trône dans le salon…?!

Dans notre cas, nous avons clôt l’abonnement à Canal fin février après l’avoir réduit au strict minimum ces derniers mois. Ensuite, vu la mauvaise réception due à notre époustrouillante localisation, nous n’avons jamais cherché à nous connecter à la TNT.

Bref, l’écran solitaire de la télévision pourrait resservir à l’occasion pour son lecteur de galettes numériques, on y pense depuis des mois.

Avec une connexion internet faible (mais de qualité1) et des iPads (anciens mais sous iOS 9.3) , chacun fait ce qu’il souhaite avec ces derniers. Entre CultureBox ⚑, ARTE ⚑ et Francetv Pluzz ⚑, le tour de nos diffuseurs est fait. Certes, un brin de YouTube à l’occasion mais, et c’est loin d’être négligeable, ajoutons la radio — France Inter ⚑ et autres — avec écouteurs la nuit en cas d’insomnie.

Pourquoi avoir rompu avec la tradition…!? Sacrebleu…

Je vais lister quelques évidences…

  • programme à la carte en fonction de nos activités et rythmes propres
  • l’aspect multi-usages du iPad qui va de la consultation à la production de contenus… comme ce billet saisi sous Drafts 4
  • l’interactivité de l’écran à l’opposée de la passivité du spectateur face à son téléviseur…
  • sans oublier l’aspect léger, l’iPad nous suit partout, sous la couette mais pas que !

Mais alors, c’est une vie de famille en vrac…

Nullement !

Tout d’abord nous n’avons jamais allumé la télévision pendant les repas, accessoirement la radio en fond sonore pour des émissions comme les papous dans la tête ou le jeu des mille euros. Ou les infos.

Ce sont les repas pris ensemble qui sont les moments du débat… Et ce ne sont pas des moments expédiés en 5 minutes…!

Du coup, être ensemble autour de la table est synonyme de convivialité et discussions animées.

Plus de communion devant un écran ?!

Mais tant mieux…!

Face à un écran, l’émission qui passe n’est pas toujours du goût de tous. J’ai le souvenir, gamin, d’émissions que je suivais sans avoir le droit de l’ouvrir.

Avec un iPad par personne et une connexion minimale, chacun d’entre nous suit son programme, ses envies… (podcast, lecture d’un journal sur le Web, documentaire, etc.). Et l’évoque le lendemain au petit déjeuner ou le soir.

Tiens, un point non évoqué est le partage de liens via Messages (SMS à la mode Apple). Étant tous sur des écrans connectés, nous nous expédions des messages2 avec proposition de visionnage, de lecture de telle info, etc.

L’échange est loin d’être mort ! Bien au contraire et sans être nécessairement réunis… Et ça aussi, c’est nouveau : dans des espaces différents mais connectés…

J’ai écrit quoi ce matin…? Ah oui je vais poster moins de billets ces prochains temps. Bon…


  1. cf. OVH, trois mois après et ajoutez-y trois ans…! 

  2. et sans attendre de réponse immédiate… Ce matin, c’est mon fiston qui me répondait vers 11:00 à propos de liens expédiés la veille, etc. La puissance de feu de Messages est phénoménale… 

le 08/04/2016 à 14:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Ma position sur TextExpander en ce printemps 2016…!

Avec abonnement, c’est clairement non…

dans écrire | grospod | groummphh | iOS | outils
par Jean-Christophe Courte

Assez estomaqué par le changement unilatéral de politique commerciale de TextExpander, je voulais reprendre l’usage des Raccourcis Apple et ne laisser que mes quelques équivalents spécialisés dans TextExpander.

Or je découvre que nous sommes légion à nous interroger, lire Michael Tsai - Blog - TextExpander 6 and TextExpander.com. Bref, il est encore temps de faire machine arrière chez TextExpander. Ou, à tout le moins, remettre en circulation la précédente version avec un joli changement de logo, histoire de ma pas perdre la face…

Je me suis arrêté de bouger pour plusieurs raisons :

  • TextExpander fonctionne toujours sous iOS et OSX sans avoir besoin de passer à la nouvelle mouture avec abonnement pour l’instant
  • l’éditeur communique un peu et a assuré que le produit allait encore fonctionner sur la version actuelle de OSX et la suivante …même si rien n’est annoncé pour iOS (ils sont taquins…!)
  • des solutions de repli existent sur OSX, lire le billet de Benoit à ce sujet, Notre sélection d’alternatives à TextExpander sur Mac et iOS | Slice42
  • au pire, je peux remplir à nouveau les raccourcis de Apple
  • enfin, je n’ai pas d’énergie à consacrer à ce basculement en ce moment

Sans oublier que je souhaite d’abord m’assurer que je peux installer et virer sans angoisse des raccourcis partagés sur Apple : chat échaudé craint l’eau froide…!

Juste commencé à virer les équivalents inutiles sous TextExpander, renommer ceux qui le nécessitaient. Nettoyage de printemps de fait…

Hormis cela, j’ai beaucoup appris de ces années sous TextExpander, mes équivalents seront les mêmes sous raccourcis. Sous iOS, les seuls ceux qui peuvent me manquer sont ceux font appel au contenu du presse-papiers ou aux calculs sur dates1, voir ceux qui me permettent aussi de déplacer mon curseur en cours d’opération.

Tous cela vont me manquer mais d’autres solutions sont à inventer dont une avec Copied. J’expérimente doucettement pour le moment avec l’excellent Drafts 4 et des scripts vers Copied justement…

À suivre.

Dernier point, je vais poster moins de billets ces prochains temps, c’est reparti pour une nouvelle saison2.

le 08/04/2016 à 09:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Sous iOS, Zoomez dans urbanbike…!

Pour mémoire…

dans groummphh | iOS | pratique | voir
par Jean-Christophe Courte

J’ai écrit sous une illustration du billet prcédent ceci :

note : les illustrations sont généralement plus grandes qu’affichées, vous pouvez sur Mac les ouvrir dans une fenêtre séparée, ou zommer sur iOS.

Illustration…!!

reduc-450

  • Notez la mise en abyme nécessaire…

reduc-450

  • Et cela fonctionne sur iPad mais aussi sur iPhone…

reduc-450

Voilà, voilà…

le 08/04/2016 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Renommez vos fichiers avec Name Mangler 3

Mise à jour en 3.3.6

dans dans mon bocal | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

J’apprécie Name Mangler ⚑ que j’utilise quotidiennement… J’aimerais trouver un équivalent sous iOS un de ces quatre mais bon, mon fil d’écriture de petits billets se terminant encore sur mon antique MacBook Pro de 2009, j’attends que ce dernier rende l’âme (…le plus tard possible…!) pour chercher.

reduc-450

  • Cela me sert à ceci : renommer par exemple les copies d’écrans effectuées sur mon Mac en un nom plus compact et précis (note : les illustrations sont généralement plus grandes qu’affichées, vous pouvez sur Mac les ouvrir dans une fenêtre séparée, ou zommer sur iOS).

Notez que l’ordre des étapes est modifiable en permanence et que vous n’êtes pas limités, qu’elles se déroulent les unes après les autres…

reduc-450

  • un mode debug permet de voir à chaque étape le résultat de la transformation…

reduc-450

  • Et des options, il y en a un paquet…!

Bref, le genre d’utilitaire puissant indispensable qui permet, de plus, d’enregistrer des tas de modèles à appeler quand besoin est.

Je suis fan depuis… File List (son nom précédent…!) et ça doit dater de 2005…?

le 07/04/2016 à 13:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Humeur | Ai-je encore besoin de TextExpander ?

Le coup-coût de l’abonnement ne passe décidément pas…!

dans groummphh
par Jean-Christophe Courte

Vous savez quoi ? J’en suis même à me demander si Oliver, de developpeur de iA Writer ⚑, n’avait pas raison depuis le départ en refusant de l’implémenter dans son traitement de texte…

Effectivement, ce changement de politique qui ne me laisse pas libre de choisir mon nuage pour mes usages, qui veut mensualiser l’utilisation de TextExpander ⚑, service qui m’est indispensable sous iOS m’a agacé.

Du coup, je réfléchis.

J’ai toujours défendu griffes et ongles cette excellente application mais, cette fois-ci, je cale. Sauf revirement rapide de leur part, je vais — a terme — poubelliser cette application sur iOS et OSX.

…A terme, cela veut dire quand une mise à jour ne sera plus compatible entre mes (vieux…!) OS, ne tournera plus sous iOS.

Bon, il semblerait que l’accueil glacé des utilisateurs commence à faire réfléchir leur staff. Mais je n’y crois pas, cela ressemble trop à un jeu de communiqués pour tester les réactions du public, aussi habituel que les ballons d’essai, les fuites (sic…!) de nos politiques.

Ce matin, lire Regarding TextExpander, subscription pricing, and internet outrage | iMore mais sans rêver.

Indispensable ?

Plus tant que cela. Tout d’abord, les alternatives sur OSX existent sauf que 90 % de mes saisies (voire plus) sont effectuées sur des traitements de texte sous iOS.

Ensuite, 95 % de mes équivalents d’écriture restent au stade de confort de saisie (je suis dyslexique et je me soigne) que je peux aisément remplacer avec les fameux raccourcis. Si, si, ceux qui m’ont donné du fil à retordre les années précédentes. Cela a fini par être nettoyé par Apple et j’en ai à nouveau réinstallé quelques uns depuis iOS. Cf. urbanbike | iOS 9, raccourcis et écran d’iPad

Je me souviens que mon premier virage vers les raccourcis Apple se basait déjà sur ce constat, la fin possible de TextExpander. Sauf que la suppression des raccourcis Apple est resté pendant plus d’une année fort problématique. Or, TextExpander qui voyait son avenir condamné chez Apple pour ne pas suivre les bonnes pratiques de développement, a changé son fusil d’épaule.

Ensuite, j’utilise des traitements de textes comme Drafts 4 ⚑ ou Editorial ⚑ pour ces billets. Mes problèmes de création de fichiers avec date et heure sont résolus par des scripts. Le nommage d’un fichier avec date et heure n’est donc pas un problème.

reduc-450

  • Ici une simple action vers DropBox dans Drafts 4

Sur Drafts 4, il existe une tripotée de scripts comme Key: Title + Date (title and date) | Drafts Action Directory à agencer selon nos besoins1. Et hop.

Ce matin toujours et en français, lire le billet de Florian, TextExpander 5 n’est pas complètement abandonné | MacGeneration. Un début de réflexion chez TextExpander ?

Stratégie avec un unique gagnant ?

Pas le client me semble-il.

Une solution TextExpander avec trois options aurait été plus astucieuse. Le produit habituel (idem version 5 mais relooké) pour tous les utilisateurs occasionnels. Et deux formules en ligne pour les professionnels plus aguerris et les entreprises.

Passer brutalement d’une forme de distribution à une autre est une erreur, qu’ils ne prétendent pas qu’il n’avait pas d’alternative.

Prenons les gars qui développent Day One. La version classic est toujours disponible — Day One Classic ⚑ — à côté de la nouvelle version — Day One 2 ⚑. La version de départ permet toujours d’employer un cloud comme DropBox ou iCloud, la nouvelle passe par leur serveur. Et sans abonnement, merci à eux.

Bref, les développeurs de TextExpander devraient méditer cette solution et s’en inspirer.

Je reste partisan d’acheter une application et de l’utiliser le temps que je souhaite sans coûts accessoires. De plus, l’abonnement est souvent aperçu comme le nouvel eldorado mais prend peu à peu du plomb dans l’aile. Un exemple…?

Adobe avec sa position hégémonique semble avoir réussi avec cette formule. Mais je crois que c’est une sentiment trompeur. Nombre d’utilisateurs finissent d’user leur CS5 ou 6, n’ont pas oublié ce coup de Jarnac, et recherchent des alternatives …qui finissent par arriver dans l’AppStore.

Bref, chacun fait comme il lui plait.

Enfin, si les anciennes générations ont toujours été soucieuses de régler leurs outils de travail, pas certain que les nouvelles aient les mêmes scrupules. Or, ce n’est pas en essayant d’imposer un abonnement que cela va les inciter à le faire.

Allez, je me trompe certainement : on va tous y perdre au final.


  1. Mon besoin est d’ajouter un tag date et heure. Soit var titletoday = +yyyy+’’+mm+’’+dd+’-‘+hour+’’+minute+’-‘; dans le code, sans oublier de virer deux lignes et en modifier une troisième. Et roule…! 

le 07/04/2016 à 09:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Changer de stratégie au risque de planter ses clients ? C’est tendance…!

Tu suis ou tu dégages… Je dégage

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Billet brut de fonderie : Certes, elle n’est pas nouvelle cette mode qui consiste à planter ses clients en ne mettant pas à jour un produit ou en passant de la vente à la location. Mais le coup de fermer le service est un must.

Faut-il se revolv… ter ?

J’ai halluciné en lisant cet article à propos de Revolv, le hub que Google va tuer à distance chez ses propriétaires | Slice42. C’est du grand délire comme en témoigne cet utilisateur1 qui a toutes les raisons de hurler avec un produit acheté il y a 2 ans et qu’il ne pourra plus utiliser à la mi-mai…!

Imaginons un monde où mon vélo se bloque et devient inutilisable. Motif, trop de kilomètres, modèle obsolète à remplacer sous 10 jours ?!

de 5 à 6… avec abonnement

Ou encore la nouvelle stratégie de TextExpander qui passe à la location mensuelle pour sa version 6 (… version 4 sous iOS). Même pas le temps de réfléchir, la version précédente disparaît.

Bon, j’ai encore la version précédente activée sur les écrans mais je suis déjà en train de chercher une alternative2. Je pense même à revenir aux raccourcis de la pomme, c’est dire !

J’apprécie toujours TextExpander, moins leur stratégie qui oublie tout simplement l’utilisateur indépendant, celui qui bosse seul. Et est exsangue côté financier.

Certes, sur le papier, la nouvelle version de TextExpander est intéressante mais je n’ai nul besoin d’aller chercher mes équivalents sur un nuage dédié et certainement encore moins envie de partager ces raccourcis qui ne sont pas universels mais bricolés pour mon usage de rédacteur.

Je reprends le brouillon de ce billet démarré mardi soir et, mercredi à 14:00, je lis un très bon article de @bpepermans, L’abonnement : le nouveau cancer des applications ? | Slice42. C’est exactement ça !

Ces choix démontrent sans ambiguïté que le client final n’a strictement aucun poids, aucun impact.

  • Soit il accepte de passer sous les fourches Caudines des nouvelles conditions,
  • soit il cesse d’utiliser le produit ou l’application.

Pour ma part, j’avais cessé, professionnellement, de jouer ce jeu de dupes il y a quelques années. Face à la réduction de mon activité d’alors, investir à tout va dans une suite graphique sans rentrées régulières m’était impossible.

Désormais en mode retraite (…sans chapeau ni panama…!), découvrir que l’un de mes principaux produits s’est inventé une nouvelle manière de fonctionner m’a sidéré même si je peux le comprendre.

Maintenant, que ces braves gens se souviennent que ce n’est pas gagné pour eux. Une certaine lassitude de se faire traire à tout bout de champ.

Demain, d’autres arrêts volontaires ?!

J’utilise un thermostat Nest3. Fort de ce qui vient de se passer, qu’est-ce qui empêche — demain — Google de décréter qu’à partir du 15 juin, hop, plus de connexion. La confiance est rompue. Idem pour TextExpander.

Du coup, je regarde ailleurs, me renseigner sur Ween, l’énergie sur mesure. Voire, revenir a terme à un système plus limité.

Revenir à la feuille de papier et au crayon…? J’y pense depuis des mois. Et même reprendre un simple Nokia4.

Bref, ce mardi était un jour assez décevant. Ce mercredi lui ressemble étrangement. Les vautours sont de retour…

le 06/04/2016 à 14:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?