Allez vous travailler chez vous en 2015…? Non…

Merci au management affuté…
dans | ailleurs | bosser chez soi | groummphh | vieillir |

Je comprends pourquoi notre bouquin a fait un flop il y a dix ans…!! À l’époque, les mentalités n’étaient pas prêtes et, manifestement, en parcourant cet article des Échos (…merci Regis pour le lien), cela n’a pas changé…!

— Mais, JC, ce n’est pas une découverte…

Oh que non…! Déjà l’an passé, Travailler chez vous, mais vous n’y pensez pas…!. Et ce malgré quelques expériences positives, lire le télétravail serait devenu tendance…?!.

Bref, si les employés (…six sur dix quand même…!) qui ont une activité compatible avec le travail à distance souhaitent basculer de temps à autre, le refus vient du management (lire intégralement l’article des Échos).

Pourtant, il ne n’agit pas de travailler tous les jours chez soi mais simplement :

  • d’éviter de passer une grande partie de sa vie dans les embouteillages en tous genres (…voiture ou entassé dans les transports en commun),
  • se taper des problèmes logistiques à huit heures du soir (…mômes entre autres) alors que l’on pourrait faire aisément plus simplement tout en étant plus disponible pour son employeur.
  • Réduire le bilan carbone de la planète en évitant de se déplacer en même temps. Ou pas du tout.
  • Voire ne pas respirer collectivement le splendide nuage de pollution…!

Pour mémoire, en mars 2014, le problème vécu la semaine dernière était identique, lire Pollution : travaillez chez vous.

Ben non, surtout pas…!

Pourquoi tant de haine ?!

M’enfin, ces gueux pourraient en profiter pour glander chez eux… Puis, c’est essentiel de rappeler qui est le boss, qui a le redoutable pouvoir de nuisance, merde quoi…!

Huguette (Gérard, bidule…), je veux vous avoir à l’œil…!

Du coup, les arguments contre décoiffent :

  • Manque de confiance dans son personnel (sympa…!).
  • Plus grave, refus complet de principe… Naaaaa…

C’est comme ça.

Car un chef de service sans public, sans personnel à humilier aurait nettement plus de mal à justifier son salaire, voire son poste. Pire, comme on bosse beaucoup mieux sans être (biiiiiip…) par sa hiérarchie, concentré et efficace, ça finirait par se voir. Aussi continuons comme avant…

Pour finir, on est véritablement les champions…

Le télétravail est entré dans le Code du travail en mars 2012. Selon les dernières données disponibles, environ 10% des salariés y auraient recours en France, un taux très en-deçà des pays anglo-saxons et scandinaves (entre 20% et 35%).

Je ne parle pas même des zones rurales qui se désertifient et qui apprécieraient d’avoir des emplois sur leurs territoires, etc.

Tumblr s’édite plus simplement dans Safari…

MacPlus.net
dans | dans mon bocal | pratique |

Tumblr s’édite plus simplement dans Safari… et c’est très confortable…

reduc-450

Mise à jour de MCPro pour iPhone en 1.1…

MacPlus.net
dans | iOS | photo |

Mise à jour de MCPro pour iPhone en 1.1…

reduc-450

TweetBot 3 iPhone se met à 1Password

MacPlus.net
dans | iOS |

TweetBot 3 iPhone se met à 1Password

reduc-450

Themes Guru, le pro de l’écran d’accueil iPhone

MacPlus.net
dans | iOS |

Themes Guru, le pro de l’écran d’accueil iPhone

reduc-450

Pratique : Changer le niveau d’un dossier dans Ulysses iPad

MacPlus.net
dans | écrire | iOS | pratique |

Rappel… Pratique : Changer le niveau d’un dossier dans Ulysses iPad

reduc-450

Markdown | tl;dr | À propos des notes de bas de page

Cela doit pouvoir s’améliorer, non…?!
dans | dans mon bocal | écrire | groummphh | iOS | pratique |

Il y a un élément je n’aime pas des masses dans Ulysses, c’est la gestion des notes en bas de page. Comme tous les traitements de texte Markdown, Ulysses for iPad comme Ulysses for Mac me permettent d’en consteller mes textes.

Hier en testant à nouveau Texts arrivé en version 0.22, j’ai apprécié sa manière élégante de répondre à ce problème.

Sous Byword ou Editorial, ma note de pied de page1 peut être placée sous le paragraphe courant. Mieux, Editorial propose un workflow idéal pour placer le texte saisi dans une large fenêtre (…large fenêtre, The Soulmen, large fenêtre…!).

Cette note reste, de facto, visible dans mon texte et immédiatement amendable.

Sous Ulysses (Mac ou iPad), elle se retrouve masquée2 et c’est franchement désagréable à la longue surtout pour la retrouver, la relire, l’amender, la compléter, la corriger…!

L’explication semble tenir en un point technique, certes pratique : le rédacteur n’a pas à gérer la numérotation3 de ses notes. Fort bien.

Bref, pourquoi ne pas envisager une mise à jour de la gestion de ces notes de pied de page (Footnote) avec un attribut de style4 en plus et ce, dans une version (re) visitée de Markdown XL ? Et laisser aux auteurs accéder à leurs notes de pied de page comme aux commentaires…

Bien entendu, cela ne remets nullement mon usage de Ulysses en cause, juste que je m’offre la liberté d’en discuter avec des développeurs attentifs.

À suivre.

Copies d’écran pour illustrer mon propos…

Copies d’écran sur 900 pixels de large dans un onglet séparé…

Sous OSX

sous Texts (qui n’affiche pas les balises Markdown), c’est le confort…

reduc-450

sous Byword, excellent confort également même s’il faut se faire à l’affichage des balises Markdown

reduc-450

sous iA Writer, rien à dire… Bonne atténuation des balises…

reduc-450

sous Ulysses for Mac, à la fois intelligent et pas si pratique car la note reste masquée… Okay, le contenu affichée de ma note dans la copie d’écran peut préter à confusion… Non, ce n’est pas confortable dans ce contexte…!

reduc-450

Sous iOS

sous Ulysses for iPad pas de pop-up, mais un affichage revu (certes, plus confortable car large pour saisir sa note…)

reduc-450

Saise de texte ci-dessus, gestion de la note ci-dessous…

reduc-450

Export du Markdown avec numérotation automatique des notes et regroupement…

sous Editorial sur iPad, une simple coloration syntaxique dans la version 2.0 (béta) qui permet d’identifier les balises de ces notes… Certes la numérotation (ou un bout de texte en guise de…) est à la discrétion de l’auteur…

reduc-450

Ici en mode Preview

reduc-450

reduc-450

Pour finir…

Une dernière copie sous Byword OSX pour montrer le mode Preview de ce traitement de texte et son regroupement des notes (…Mise en abîme, enchainement infini…! Et au delà…)…

reduc-450


  1. Et c’est très confortable ! Ce billet a été rédigé au départ dans Editorial sur iPad justement. 

  2. Et c’est ce qui m’agace alors que je peux, toujours sous Ulysses, avoir accès immédiatement à mes commentaires masqués à base de %% et de ++…!! 

  3. Mais ce point de confort est annihilé – à mes yeux – par l’absence de visualisation de la dite note dans le flux (juste la balise), ce qui me semble contre productif pour les raisons évoquées ci-dessus. Autant cela a du sens pour une URL ou un lien vers une image, autant une note de pied de page évolue, se complète… 

  4. Je me vois ajouter dans mon thème blue-note un fond mauve pale pour repérer visuellement mes notes de pied de page. 

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, noté sur…

image

cf. lien publié le 28/03/2015 à 07:51

cf. lien publié le 28/03/2015 à 07:29

cf. lien publié le 28/03/2015 à 07:25

cf. lien publié le 28/03/2015 à 07:19

cf. lien publié le 27/03/2015 à 22:09

cf. lien publié le 27/03/2015 à 22:05

cf. lien publié le 27/03/2015 à 22:03

cf. lien publié le 27/03/2015 à 08:32

cf. lien publié le 27/03/2015 à 08:21

cf. lien publié le 26/03/2015 à 19:32

Urbanbike est hébergé par…

image
Follow me on App.net
image