RPN et Calculette Made in Apple

Tout est dans le système !
dans | bosser chez soi | pratique |
Ce qui est chouette avec les lecteurs d'urbanbike, c'est qu'ils n'hésitent pas à signaler à l'auteur de ces lignes des oublis, oublis qui sont parfois à la lisière de grossières erreurs…! Ainsi l'ami Olivier — encore lui ! — me signale avec bon sens, suite au micro billet sur MilliCalc, que la calculette embarquée sous OSX 10.6.x fait du RPN.

Bon sang, mais c'est bien sûr…!

20100316_rpn_001.png

Tsssssss…! J'avoue ne l'avoir pas ouverte, ne l'utilisant plus depuis deux ou trois versions d'OSX.
Erreur…! Funeste erreur…! Et effectivement, cela explique en partie le peu de choix dans les produits offerts, la Calculette d'Apple répondant aux besoins courants…

C'est d'autant plus fâcheux qu'elle propose deux environnements poussés, scientifique et programmeur…

20100316_rpn_002.png

20100316_rpn_003.png

Que l'environnement programmeur permet pas mal de choses dont de retrouver les valeurs unicode des caractères…

20100316_rpn_004.png

Et le contrôle de opérations…? Simple une bande d'affichage non attachée à la calculette permet de suivre ce que l'on fait…

20100316_rpn_005.png

Parfait pour des usages basiques. Aussi la première copie d'écran associée à la bande d'affichage des opérations dépasse largement mes maigres besoins. CQFD.

L’assainissement écologique

Edwige Le Douarin et Martin Werckmann
dans | archi | dans mon bocal | lire | pratique |
Que faire de nos eaux usées…? De tous nos déchets organiques…! Certains en font des briques mais généralement, hormis ce qui se passe dans nos villes, c'était souvent tout et n'importe quoi.

Après le guide technique sur l'Assainissement non collectif publié au Moniteur, voici un petit ouvrage bien fichu publié aux éditions Eyrolles qui, en moins de 128 pages, fait le tour de la question avec un rappel historique succinct qui brosse un tableau plutôt encourageant de la petite histoire de nos eaux vannes…!

J'avais bien aimé dans cette collection de poche l'ouvrage consacré aux pollutions électromagnétiques (et j'ai modifié, du coup, mon installation de travail).

Celui-ci est du même tonneau en évoquant toutes les pistes de l'assainissement écologique dont les toilettes sèches à compost. Cette option dispositif demande un peu de place et un poil de manipulations mais s'avère être un sérieux retour à des techniques anciennes et efficaces.

Bref, ce type d'ouvrage intéressera, certes, les professionnels mais, surtout, tout possesseur — actuel ou futur — d'une maison isolée à la campagne et souhaitant avoir un assainissement adapté ou, plus simplement, s'informer sur les pollutions possibles de son installation et comment envisager d'autres solutions que celle de la micro-station fermée. Pérennité des installations, compacité mais aussi dégagement d'odeurs sont traités.

Et c'est là où des solutions à filtres plantés (végétation) avec leur système naturel de respiration sont à prendre en compte. Pas d'émission de mauvaises odeurs à l'inverse des process à fermentation sans oxygène.

Pour finir, ce livre prend en compte les derniers textes réglementaires (en annexe), fournit pas mal d'adresses qualifiés et est doté d'un glossaire pour se repérer dans la terminologie technique… Sans oublier que c'est justement la capacité à gérer la complexité des divers réseaux d'assainissement qui nous permet de vivre sans souci sanitaire dans nos villes ou d'occuper les campagnes.

Depuis le Cloaca Maxima romain, que de progrès…!



L'assainissement écologique
Edwige Le Douarin et Martin Werckmann
Eyrolles Environnement
9782212123104 | 9 €

image caddie

20100315-IMG_0983_ub.jpg

Notez également ce livre paru chez Terre vivanteFosse septique, roseaux, bambous ? — qui cible plus précisément la réalisation de fosses sceptiques avec des techniques alternatives comme les roseaux, bambous mais aussi les taillis de saules et de peupliers.

RPN, MilliCalc et OSX

Calculatrice minimale
dans | pratique |
La question n'est pas de savoir si cette calculatrice mérite ou non un billet, s'il n'y avait pas un produit plus compliqué à chroniquer….
Non, cette MilliCalc me rend service depuis quelques jours et je tiens à vous signaler l'existence du produit minimaliste d'Andrew de los Reyes. Ce dernier a écrit quelques applications certainement plus prometteuses mais je cherchais depuis pas mal de temps une petite calculatrice en mode polonaise inversée, RPN — Reverse Polish Notation — pour les anglophones. Un truc basique, rapide, peu encombrant…

Sur iPhone, j'utilise la très chouette i41CXp même s'il existe désormais de véritables calculatrices RPN estampillées Helwett Packard comme rappelé dans ce billet d'urbanbike.

Mais sur mon Mac, j'ai utilisé tour à tour la nsim 0.5, l'une des calculatrices de cette étonnante série, la HP LXVII, etc. Et ce avant de tomber sur la MilliCalc qui, comme son nom l'indique, offre un service minimum…!

Pas d'icône, encore un peu de pain sur la planche pour le développeur — s'il y revient un jour — et, pourtant, elle répond à mes besoins de base…!
Rappel, en notation polonaise, pas de touche "=", pas de parenthèses…

Attention, c'est du brutal à l'usage…!

20100309_rpn_001.png

Super interface de la mort qui tue… Allez, un exemple simplissime (!!), je rentre mon premier chiffre…

20100309_rpn_002.png

J'appuie sur Enter puis je rentre un second chiffre…

20100309_rpn_003.png

Reste plus qu'à choisir l'opérateur, ici, soustraction et hop…! Le résultat s'affiche.

20100309_rpn_004.png

Le copier/coller est disponible (ohhhhhhhhh…!). Mais les annulations multiples également (aaaaaahhh…?!). Bref, pour ceux qui connaissent ce type de calcul — notation polonaise inversée — et l'usage des registres, voici une petite application qui, l'air de rien, fonctionne divinement.
Less is more
Merci Andrew…

Note : je viens de me rendre compte qu'il s'agit du 3000° billet d'urbanbike… Champagne…!

20100308-IMG_0767_ub.jpg

Bien entendu, il existe également l'excellent pcalc3 de James Thomson, produit payant mais superbement développé…

20100309_rpn_005.png

DPP 3.8.1 et rotation

Disponible pour les boîtiers Canon uniquement
dans | photo | pratique |
Nous l'attendions après la publication de son mode d'emploi en PDF il y a une bonne semaine. Elle tardait à arriver cette version de correction et traitement de fichier RAW spécifiques aux images issues de boîtiers Canon.

20100227_dpp381_007.jpg

Et, effectivement, c'est une 3.8.1 qui est disponible depuis ce matin. Avec ce menu amendé…

20100227_dpp381_001.jpg

Cette table de ping-pong n'est pas droite ?

20100227_dpp381_005.jpg

Déjà, pas inutile dans cette fenêtre de choisir le pas de la grille qui vous permettra d'estimer les droites — ici au minimum pour illustration…

20100227_dpp381_004.jpg

Et hop…!

20100227_dpp381_006.jpg

Bon, pas compliqué de gérer cela directement dans le dialogue même…

20100227_dpp381_006b.jpg

Bref, un ajout basique que nous attendions pour ne pas basculer à chaque fois dans une autre application.
Info(s) pratique(s)…

Ajout : Mode d'emploi du Canon PowerShot G11 en français et en PDF.

Mon Petit Robert s’appelle ProLexis

La version 2.0 de DicoMalin sous iPhone devient Dixel Mobile
dans | iOS | lire | mémoire | pratique |
20100224_dexel_0678.png

Grosse surprise hier matin pour tous les acquéreurs de l'excellent DicoMalin (lien sur iTunes) réalisé et édité par les éditions Diagonal, la nouvelle version se nomme désormais Dixel…!

20100224_dexel_0679.png

De fait, et c'est génial, Le Robert et Diagonal associent leurs connaissances et leurs technologies. En résumé, Le Robert apporte son dictionnaire encyclopédique Dixel et Diagonal tout le savoir-faire logiciel de DicoMalin sur iPhone. L'avant-propos d'Alain Rey — ah, comme je regrette l'arrêt de ses chroniques sur France-inter en 2006 — résume cela de façon amusante (voir par ailleurs sa vidéo à propos du Dixel papier et en ligne).

J'avoue que j'ai été totalement épaté par cet astucieux attelage car l'utilisateur que je suis dispose à la fois de l'ergonomie de DicoMalin et, désormais, d'un chouette dictionnaire de référence. Mieux, tous les possesseurs de la version 1.0 pourront le constater immédiatement, la mise à jour vers la version 2.0 étant gratuite…!

20100224_dexel_0646.png

20100224_dexel_0655.png

Alors, revenir sur DicoMalin pour iPhone, une iApp que j'avais déjà chroniqué, ne me pose aucun problème…!!

20100224_dexel_0652.png

20100224_dexel_0651.png

Bien entendu, le premier point à noter est l'intégration du dictionnaire de référence, Dixel, un produit récent — juin 2009 — réalisé avec le concours de 150 collaborateurs et, plus amusant, 200 lecteurs qui ont donné leur avis…

Le découpage reste le même que DicoMalin avec les définitions, le profil (avec ou sans avertissement sur les emplois abusifs), les synonymes, les locutions et les conjugaisons.

20100224_dexel_0656.png

20100224_dexel_0657.png

20100224_dexel_0658.png

20100224_dexel_0659.png

20100224_dexel_0660.png

Comme toujours, l'aspect hypertexte permet de circuler de mot en mot. Et cela conserve toujours un aspect magique.

Si les 4000 illustrations de la version papier sont absentes — j'imagine sans peine que ce sera intégré dans la version iPad (!!) — le dictionnaire des noms propres de lieux, de personnes et d'événements distingués en rouge comme les dossiers thématiques en font un outil de travail transportable complet…

Ainsi…

20100224_dexel_0662.png

Est bien identique à la version papier ou sur le Web.

20100224_dexel_001.png

Les dossiers thématiques se distinguent par un menu intégré dans la définition…

20100224_dexel_0663.png

Autant d'ancres pour se balader dans la très longue définition disponible…

20100224_dexel_0664.png

20100224_dexel_0665.png

Et pas de souci pour effectuer un copier/coller…! Le rêve pour les étudiants?

20100224_dexel_0666.png

Ensuite, hormis les définitions du dictionnaire Le Robert, on retrouve avec plaisir l'option découverte qui propose de partir à la cueillette de mots inusités (et en mode portrait)…

20100224_dexel_0682.png

Les deux jeux de DicoMalin — Anagram et Bigram et une nouveauté, un assistant de mots croisés qui permettra aux cruciverbistes de ne plus sécher durant des jours sur une grille… En 11 lettres, Vercingétorix la fréquenta après Gergovie…

20100224_dexel_0668.png

20100224_dexel_0669.png

20100224_dexel_0670.png

Bref, ce Dixel est une précieuse iApp à emporter avec soi dans son iPhone. Avec ses 900 dossiers encyclopédiques, ses noms propres et ses mots du français non séparés (avec origine et différents sens du mot, citations et les onglets vers les synonymes, les locutions et mêmes des avertissements sur l'emploi des mots justes), plus de souci dans les transports en commun…!!

20100224_dexel_0671.png

Pour éviter de dire des bêtises, un copier coller de l'information en ligne
- 95 000 définitions (mots du français) et de nombreux exemples d’emploi.
- 28 000 noms propres (lieux géographiques, biographies des personnalités historiques et contemporaines, événements, édifices, etc.)
- 3 millions de synonymes et de contraires classés par sens et constructions syntaxiques. Dixel Mobile affiche également les synonymes et les contraires des sens particuliers et des expressions d’un mot.
- 30 000 étymologies
- 12 500 expressions, locutions et proverbes
- 10 300 verbes conjugués à toutes les personnes, à tous les modes, à tous les temps et à la forme pronominale.
Informations sur les particularités des verbes : participe passé invariable, auxiliaire employé pour les temps du passé, verbes impersonnels, graphies alternatives (deux orthographes possibles).
- Profil de chaque mot indiquant sa nature grammaticale, sa fréquence d’utilisation et ses césures éventuelles.
- Compléments linguistiques pour lever des doutes sur l’usage de certains mots : confusions à éviter,
emplois grammaticaux abusifs, barbarismes à bannir.
Dixel Mobile apporte aussi des données encyclopédiques ou des anecdotes sur l’origine ou l’histoire du mot.

Bon, qu'est ce qui manque…? Hormis les illustrations, pas grand chose… Bref, ce Dixel ne risque pas de se prendre une tôle…!

20100224_dexel_0673.png

20100224_dexel_0674.png

Le prix est de 6,99 €, la mise à jour est gratuite pour les utilisateurs de la première version.

NB : j'espère ne pas avoir fait trop de fautes…!!

Littérature informatique | Tout savoir sur OSX 10.6.x

Guillaume Gete et Didier Sanz
dans | lire | pratique |
Bon, n'attendez pas de moi d'arbitrer un match au sommet entre ces deux bouquins car nous avons affaire ici à deux très bons spécialistes. Et à deux bons bouquins. C'est ballot, non…?!

Explications.
Je suis enclin à considérer que ces deux ouvrages se répondent et se complètent… Côté pratique, Guillaume avec son expérience sur le terrain nous a pondu un livre qui permet de prendre sans souci le contrôle de sa machine quelque soit le niveau de connaissance de départ tant il revient sur nombre de points souvent survolés par l'utilisateur. Didier, fou de terminal et des commandes en ligne, nous propose un bouquin plus axé les doigts sur le clavier.

Alors, que choisir…?!
Le Gete, le Sanz…?! Leurs deux approches sont intéressantes.
Pour ma part, je recommande en premier lieu le livre de Guillaume Gete pour son côté "je réponds à toutes les questions" via l'interface graphique d'OSX, le tout accompagné par une mise en page très sympa et des tas de copies d'écran en couleur, des encadrés, rappels et tutti quanti… Bref, un bouquin pour tout utilisateur de Mac, notamment pour les PC users qui abordent le Mac et/ou pour ceux qui ont assez peu de recul par rapport à Apple OSX.

Mais ce serait oublier l'excellent travail de Didier Sanz sur la résolution de nombreuses questions par de simples lignes de commande en ligne via Terminal, l'application livrée avec OSX pour passer outre l'interface graphique. Cette manière est nettement plus radicale — ne pas être dyslexique, ce qui explique pourquoi je ne l'emploie pas ! — et demande une plus grande expérience, une connaissance globale du système de la part de l'utilisateur. C'est pourquoi je ne recommande ce livre qu'à des personnes chevronnées qui feront leur miel des informations présentées. Ici, il est nécessaire d'avoir un peu de vécu avec son Mac pour en comprendre tout l'intérêt.

Certes, dès le chapitre 14, Guillaume Geta aborde les joies du Terminal dans son livre et montre en quelques exemples l'intérêt de passer parfois en direct par une commande saisie au clavier. Mais Didier Sanz balaye un grand nombre d'usages tout au long des chapitres thématiques.

Du coup, la question qui me taraude (!!) est la suivante : à quand une rencontre de nos deux spécialistes, à l'idée même d'un projet à deux claviers présentant pour chaque question les diverses réponses…?! Je doute de l'idée d'un livre commun mais j'espère qu'ils ne m'ont pas attendu pour se rencontrer…!

Bref, au risque de me répéter, ces deux livres sont complémentaires, CQFD.



Mac OS X Snow Leopard efficace
Guillaume Gete
Collection : Sans taboo
Eyrolles
9782212125863 | 32 €

image caddie

20100223-IMG_0477_ub.jpg

Mac OS X Snow Leopard
Le livre des secrets
Didier Sanz
Dunod
9782100533084 | 28 €

image caddie

20100223-IMG_0472_ub.jpg

Ouvrir ses vieux fichiers MacDraw sous OSX

Avec EasyDraw 3.3
dans | mémoire | pratique |
Dans une vie antérieure, nous avons longtemps réalisé, Béatrice et moi, des présentations visuelles pour des clients (documents papier mais aussi slides de rétro-projection ou diapositives 35 mm). C'était une époque où nos journées étaient de 12 heures au minimum, Wekk-end compris.

20100222_easydraw_00.png

Nous avons donc bossé avec LisaDraw — peu de temps — puis MacDraw, MacDraw II, MacDraw Pro, Claris Impact, Claris Draw. Ces produits — voir la notice sous Wikipédia — ont disparu de la circulation et nous avons changé d'orientation mais j'ai conservé des CD-Roms avec les missions de l'époque.

Lundi, en triant mes vieux CD-Roms tout en réorganisant mon espace de travail, je suis tombé sur une compilation sur CD issue elle-même de fichiers stockées auparavant sur des disques Bernouilli, eux-mêmes récupérés sur des disquettes. Cette descente dans mes archives m'a remis en mémoire entreprises et clients. J'ai retrouvé des fichiers remontant à juin 1989 mais je sais que nous avions eu des soucis de support magnétique avant, l'archivage a réellement commencé avec les Bernouilli Box qui étaient increvables. Et puis, quand ces derniers ont commencé à disparaître, on est passé aux Iomega JAZ avant de finir par graver des CD. Aujourd'hui, tous ces fichiers sont encore sur mon disque dur, compressés et visibles via Tri-CATALOG…!

Hormis une taille de fichiers légère pour ces documents multi-pages, une grosse envie de jeter un oeil m'a soudainement animé. Oui, on mettait des "/" dans les noms de fichiers…

20100222_easydraw_06.png

L'envie aussi de voir ce qu'il était possible de retrouver, dans quel état. Pour $20, je me suis offert une licence de 9 mois de EasyDraw qui tourne sous OSX 10.6.x et ouvre sans difficultés ces archives. Bien entendu, si les graphiques sont à leur place, ce sont les textes qui ne retrouvent pas les polices associées et donc tous les attributs d'enrichissement. L'autre bonne surprise a été de retrouver les mises en couleur d'époque…!

Les calques sont identifiés…

20100222_easydraw_01.png

Et les tracés corrects…

20100222_easydraw_02.png

Autre exemple avec des petits bonhommes dessinés sous MacDraw (1993) pour illustrer le filtrage par membrane…

20100222_easydraw_03.png

20100222_easydraw_04.png

Bref, cela m'a permis de retrouver près de 15 ans de vie professionnelle via ces fichiers que je pensais totalement inexploitables…!
image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, notés sur…

image

cf. lien publié le 27/02/2015 à 09:26

cf. lien publié le 25/02/2015 à 07:40

cf. lien publié le 21/02/2015 à 11:41

cf. lien publié le 20/02/2015 à 17:12

cf. lien publié le 20/02/2015 à 14:00

Review: Artists sound the environmental alarm in “Gyre: The Plastic Ocean,” at CDC museum | ArtsATL

cf. lien publié le 20/02/2015 à 13:48

cf. lien publié le 20/02/2015 à 13:46

cf. lien publié le 20/02/2015 à 09:31

cf. lien publié le 20/02/2015 à 09:30

cf. lien publié le 20/02/2015 à 09:30

Urbanbike est hébergé par…

image
Follow me on App.net
image