Joliprint et PDF

Vos billets sur deux colonnes
dans | lire | mémoire | pratique |
Découvert par hasard ce matin, le site JoliPrint.com. Ce site et les API qu'il propose vous permet de générer un superber PDF sur deux colonnes assez bien foutu.

20101010_jp_002.png

Bonne gestion de l'accentuation, conservation de toutes les images, maquettage sur deux colonnes, typo lisible, rappel de l'url de départ, date de création du PDF, rédacteur et mention du site. Certes cela se traduit par un PDF un peu musclé mais complet…

Ici sous Aperçu, le billet précédent de qui vous savez…!!

20101010_jp_001.png

Poursuivre avec un billet précèdent sur printfriendly et readability et le mode Lecteur de Safari

À noter que vous pouvez ajouter un créateur de PDF via JoliPrint dans la barre de navigation de Safari ou autre, explications dans ce post… Suffit de cliquer/glisser, pas compliqué non…?

20101010_jp_003.png

Ici dans mon propre Safari (avec d'autres services)…

Pour finir et être complet, Je suis repassé par printfriendly depuis ma barre de signets et ai réalisé la même opération…

20101010_jp_004.png

Plus de pages mais les images non réduites, l'accentuation corrigée depuis mon premier test, toujours la possibilité de virer ce qui vous semble inutile dans un billet : un paragraphe, une illustration, une pub…. 766 Ko de fichier sur mon disque contre 614 Ko pour JoliPrint.
À vous de faire votre choix.

LightRoom 3 et gestion de la netteté

Même en réduction…!
dans | mémoire | photo | pratique |
Avec la nouvelle version de Lightroom, la version 3.2, plus besoin besoin d'afficher systématiquement au rapport 1/1 son image pour modifier les paramètres liées à la netteté.

Rappel en images pour mémoire.
Il suffit de sélectionner une image dans sa bibliothèque…

20101009_lr3_002.png

De passer en mode Développement

20101009_lr3_003.png

Vous pouvez désormais agir en mode plein écran comme en réduction… Démonstration…!

20101009_lr3_004.png

Appuyez sur la touche alt et déplacez individuellement les curseurs du gain, du rayon, du détail et du masquage…

20101009_lr3_detail2.png

20101009_lr3_gain.png

Le plus astucieux pour apprécier le traitement est de commencer par placer le curseur totalement à gauche puis d'estimer la différence en le déplaçant peu-à-peu vers la droite…

20101009_lr3_rayon.png

…accentuation qui n'est pas toujours très visible…!
Le changement sur le masquage reste plus spectaculaire…

20101009_lr3_masq.png

Et les allers et retours permettent de mieux apprécier ce que l'on ajuste et le rendu sur l'image…

20101009_lr3_masq2.png

20101009_lr3_masq3.png

Bref, un dispositif bien pratique pour accentuer une image un peu molle si nécessaire…

20101009_IMG_6708_ub.jpg

La même scène avec un coup d'éclairage avec réflecteur solaire…

20101009_IMG_6709_ub.jpg

TextExpander sur iPhone

De son impérieuse nécessité !
dans | iOS | pratique | typo |
Cela fait plusieurs fois que j'évoque TextExpander sur urbanbike car je ne cesse de l'explorer pour mon propre usage. Dans le billet sur l'Assistance à la saisie de texte ou pour expliquer comment réaliser une synchronisation entre Mac et iPhone ou iPad via DropBox…!

J'avais évoqué les soucis de saisir du HTML sous iExpression 1.3 (même si cette iApp n'a pas fini d'évoluer…).

La solution est d'importer des sets déjà réalisés dans son TextExpander sous Mac ce qui permet d'avoir des raccourcis — que vous pouvez modifier — pratiques à mettre en œuvre sur son iPad ou iPhone.

20101007_te_IMG_1500.png

Avec, surtout un positionnement du curseur bien pratique…

Mais il y a d'autres cas où TextExpander est hyper sioux…

Sir mon iPhone, rien n'est plus pénible que d'accentuer la lettre "a" dans un texte… Pour ma part j'utilise le raccourci "aa" qui est automatiquement remplacé par son équivalent "à"…

Ou encore d'autres équivalents comme le point 1 de la copie d'écran suivante…

20101007_te_IMG_1501.png

L'autre intérêt sur iPhone est da capitaliser les expressions courantes habituelles (point 2). Et bien évidemment des expressions personnelles comme mon point 3.

Bref, cette préparation de set est assez longue car pn se rend compte à l'usage de certains télescopages. Mais ensuite, redoutable. Et regardez bien les options de déplacement du curseur une fois le mot remplacé par TextExpander, une fonctionnalité subtile…

À partager…

PlainText pour iPhone

Une stratégie maline…
dans | iOS | pratique |
Je suis un utilisateur de Writeroom en relation avec TextExpander, sur mon Mac ou sur mon iPhone. J’utilise cette application de traitement de texte minimale pour me concentrer sur mon sujet. Pas de barre de menu, pas de distraction, mon texte, un point c’est tout…! TextExpander me permet de gagner du temps en remplissant pour moi les équivalents saisis au clavier.

Par contre, ce qui pèche à mes yeux, c’est le dispositif de synchronisation. J’en ai pris mon parti jusqu’à présent en m’expédiant par courriel mes notes prises sur mon iPhone, notes que je retraite ensuite sur mon Mac.

C’est là où la mécanique de PlainText (lien iTunes) intervient.
Jesse Grosjean est un développeur astucieux. Il vient de sortir pour iPhone et iPad un nouveau traitement de texte, totalement gratuit. Cela m’a pas mal agacé quand il l’a annoncé car il y a déjà Writeroom, TaskPaper et SimpleText sur iPhone… « Un de plus » me suis je dit.

Erreur…!
Il me semble — je peux me tromper et ce que j’écris n’engage que moi — que PlainText restera un produit d’appel gratuit. L’utilisateur peut désactiver les pubs s’il le souhaite — pour une somme élevée mais fondée, vu la qualité de PlainText. Sans cela, il peut l’utiliser sans bourse déliée.

Traitement de texte minimal, PlainText intègre TextExpander, la possibilité de ne passer que par iTunes — pour se passer des fichiers comme le fait iBooks par exemple. Et, surtout, permet de synchroniser ce que l’on saisit sur son Mac via DropBox !
Bref, si je comprends tout, PlainText propose d’ores et déjà la prochaine architecture de synchronisation de Writeroom, options « étendues » en moins, CQFD……

Alors, pour que vous puissiez mieux apprécier cette application qui devrait ne fonctionner que sous iPad et iPhone, quelques copies d’écran tirées de mon iphone.

20101004_IMG_1491.png

Elégantes, les iApp de hogbaysoftware le sont. Et PlainText n’y échappe pas.
Cette iApp permet à l’utilisateur de masquer le clavier à sa guise…

20101004_IMG_1490.png

De créer des dossiers pour ranger ses fichiers…

20101004_IMG_1486.png

Et, surtout de synchroniser ses précieux fichiers sans souci avec DropBox en repérant ceux qui s'ouvrent dans PlainText…

20101004_IMG_1489.png

L'option DropBox est paramétrable…

20101004_IMG_1488.png

Impossible par contre de changer de police, de fond, etc.

20101004_IMG_1487.png

Tout cela devrait rester du strict ressort de Writeroom.
Attendons la nouvelle version… Mac comme iPad et iPhone… Mais pour l'heure, un simple copier/coller entre Writeroom et PlainText sous iPhone permet de s'en sortir… Et utiliser DropBox !

En résumé, avec PlainText (version de base sur iPhone et iPad) et Writeroom version 3 (à venir prochainement sur Mac, iPad et iPhone), nous devrions à l'aide DropBox et du wifi/3G pouvoir stocker en permanence sur le nuage la dernière version des textes en cours de rédaction. Et y accéder en permanence depuis un Mac, iPhone ou iPad…
Sachant que c'est toujours la version finale qui est stockée sur DropBox… Ceci m'ouvre des tas de perspectives.
Info(s) pratique(s)…

Ajout de ce matin 10:30.
Alan Aubry m'envoie ces copies d'écran (solidarité urbanbikesque…!) réalisées sous iPad.

20101005_aa_IMG_0166.png

20101005_aa_IMG_0168.png

L'interface est splendide. Comme le rappelle Alan :
L'interface est vraiment une réussite et l'iPad étant en iOS 3.2 il n'y a pas de pub !
Il faut toutefois bien veiller à avoir TextEdit (ou Writeroom, cher Alan :-) en UTF8 sinon on peut dire adieu aux accents.
Deux petits regrets, l'impossibilité d'envoyer la note par mail depuis l'application et aussi le nombre de signes du billet.


Alan utilise en ce moment SimpleNote, un produit concurrent (copie d'écran suivante)…

20101005_aa_IMG_0154.png

C'est pourquoi je reste convaincu que PlainText est un très beau produit pour nous faire baver, gratuit, avec cette synchronisation épatante vers DropBox. Pour l'envoi par courriel, un copier/coller reste possible vers Mail. Mais le but, assurément, est ensuite de nous conduire imperceptiblement vers Writeroom, nouvelle version. Pour ma part, je suis déjà client.

Alors, Jesse, Writeroom, c'est pour quand ? Avec des options de déplacement du curseur en plus…?

Déverrouiller le basculement de l’écran du iPhone

Version iPhone 4
dans | iOS | pratique |
Hier, je me suis débrouillé pour arriver à bloquer la bascule de mon écran, impossible de quitter le mode portrait pour repasser en paysage…!!

Je ne sais pas comment j'ai fait mon compte. Sur certaines iApps, le déverrouillage était bien actif mais rien à faire, coincé en présentation à la française.

Alors, comment débloquer et revenir en affichage à l'italienne…? Vous le savez certainement mais ce court billet pour s'en souvenir.

Facile, double pression sur le bouton principal du iPhone et faire glisser les icônes affichées en bas d'écran vers la droite pour accéder à ceci…

20101004_IMG_1495.png

Du coup, j'ai enfin déverrouillé mon écran sous Writeroom…

20101004_IMG_1498.png
20101004_IMG_1497.png

Neufert | 10° édition

Les éléments des projets de construction
dans | archi | lire | pratique |
Dans la série des gros livres de référence, je demande le Neufert…!

Je ne sais si, ô lecteur, vous aviez déjà entendu ce nom mais sachez que ce livre est une véritable caverne d'Ali Baba pour celui qui recherche une cote, des dimensions précises pour un projet. Tous les étudiants en architecture ont découvert un jour ou l'autre l'usage du Neufert en passant dans la bibliothèque de leur école. Dire que c'est une bible ou encore le livre de cuisine de tout architecte (voyez comme je monte en gamme…!) est encore un cran en dessous de la vérité !

Cet ouvrage est né en Allemagne à l'époque même du Bauhaus. Ernst Neufert, assistant de Walter Gropius, a très tôt l'idée de rassembler et normaliser les informations qu'il utilisait. Il collecte les normes indispensables pour conduire un projet architectural. Pratiquement toutes…! Il y avait dans les versions précédentes les normes idéales pour le dimensionnement des cabines de dirigeables zeppelin…

La première édition de son livre est publiée en 1936.

Il ne faut pas oublier que Neufert a eu un parcours totalement atypique puisqu'il a commencé a travailler très jeune comme maçon avant de démarrer à 17 ans des études dans une école de construction puis devenir l'un des tous premiers étudiants du Bauhaus. Pour mémoire, Neufert est allé rencontrer Frank Lloyd Wright aux USA avant guerre avant de revenir en Allemagne — et travailler ensuite pour Albert Speer, rattrapé par le succès inattendu de son ouvrage.

Des normes, les architectes en utilisent tous les jours, que ce soit pour l'aménagement d'une cuisine ou d'un hôpital, d'un parking (à voitures ou à vélos…!). Dans ce cas, il inutile de tout sortir de son chapeau et d'aller mesurer les réalisations voisines, kutsch (!) en main. Le projeteur d'un parking n'a qu'à glisser son nez dans le Neufert pour obtenir sur quelques pages les principes généraux avec les dimensions standards (une voie ou deux voies, places inclinées ou droites), connaître le diamètre minimal pour une rampe d'accès de parking (double ou simple…?!).

Mais le Neufert, c'est aussi un concentré d'indications pratiques pour cerner un domaine précis.
Connaissez vous les dimensions hors toutes d'un bus, quelle surface occupe une table avec quatre chaises dans un restaurant, combien est-il possible d'en placer sans entraver le service, la taille d'un bloc opératoire ou d'une salle de stabulation dans une ferme, etc. Sans oublier les valeurs des terrains de sport selon les disciplines pratiquées. Certes, d'aucuns répondront que tout ceci existe partiellement sur internet. Par jeu, j'ai fait quelques essais et le Neufert reste le plus rapide à consulter pour trouver les normes idoines.

Tout est consigné dans ces 630 pages bourrés — c'est le moins que l'on puisse dire…! — de schémas cotés, d'abaques, de données. Le souci de cette édition a été de franciser le tout, l'adapter aux nouvelles normes, supprimer ce qui est devenu peu à peu inutile, prendre en compte les énergies renouvelables, redessiner certains schémas et numériser les anciens…

Bref, cette bible des normes se résume bien dans l'illustration de couverture empruntée aux travaux d'Adolf Zeising ou au Modulor du Corbusier; Eux mêmes empruntant à l'homme de Vitruve de Léonard de Vinci…! C'est également un trait du Neufert de toujours restituer l'homme dans toutes ces nomenclatures…

Un outil indispensable pour les étudiants en architecture ainsi que dans les agences. Malgré un aspect parfois désuet du fait la différence de traitement des schémas sur près de 70 ans, le Neufert vous évitera de vous planter en élaborant un projet simplement en vous indiquant d'emblée les valeurs de base correctes, les grands nombres. Libre aux architectes ensuite de moduler selon la topographie, le programme — voire le budget — du projet.

Pour finir sur une note personnelle, la consultation du Neufert me rappelle celle de l'incroyable catalogue ManuFrance — la Manufacture française d'armes de Saint-Étienne — de mon enfance, tant on y trouve des données exotiques…! Souvent, on se surprend à tourner les pages alors que l'on est plus concerné par les informations affichées, juste pour le plaisir de la découverte.
Ah, le plaisir de l'accident de lecture…!



Neufert | 10° édition
Les éléments des projets de construction
Ernst Neufert | Version française sous la direction de Jean-Michel Hoyet
Editions du Moniteur | Dunod
9782100543175 | 630 pages en noir et blanc 21 par 29 centimètres | 149 € | 1,8 kilo

image caddie

20100923_IMG_6355_ub.jpg

LightRoom 3 vers PixelPost

Adobe Photoshop Lightroom Export Plugin mis à jour
dans | photo | pratique |
Richard m'avait expliqué comme fonctionnait Copy Folder ce matin mais, en cherchant une ultime fois sur PixelPost, je tombe sur ceci qui me renvoie sur le forum dédié avec cette info sur un Lightroom Export plugin fixed for Lightroom 3

Alors, 105342 fois merci à Ryan… Si vous avez déjà configuré le plug-il dans PixelPost, ne changez rien, c'est juste le module pour LightRoom 3.x qui doit être changé. Et cela marche divinement…

20100930_lr3_ppost.png

Du coup, je bascule enfin de LightRoom 2.x à la 3.2, c'était le dernier point qui me retenait à la version précédente…

Pour les jardiniers… J'étais réellement impatient !

20100922_IMG_6330_ub.jpg
image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, noté sur…

image

cf. lien publié le 28/07/2015 à 07:54

cf. lien publié le 25/07/2015 à 23:22

Nous sacrifions l’Europe pour ces malades mentaux ?

cf. lien publié le 25/07/2015 à 23:02

Est-ce que l’organisation de la semaine de travail est un anachronisme ?

cf. lien publié le 25/07/2015 à 23:00

cf. lien publié le 25/07/2015 à 22:58

cf. lien publié le 25/07/2015 à 17:16

cf. lien publié le 25/07/2015 à 13:20

cf. lien publié le 25/07/2015 à 13:18

cf. lien publié le 24/07/2015 à 17:14

cf. lien publié le 24/07/2015 à 06:18

Urbanbike est hébergé par…

image
image
Follow me on App.net
image