Maîtriser le Canon EOS 7D

Vincent Luc
dans | lire | mémoire | photo | pratique |
Houu là là…! Il va falloir m'expliquer le secret de Vincent Luc…! Il y a quelques jours, je chronique son très bon livre sur le Canon EOS 550D qui suit de 8 mois celui, non moins bon, sur le Canon EOS 5D Mk II.

Et, en fin de semaine dernière, paf ! Un nouveau Vincent Luc, dédié cette fois-ci au Canon EOS 7D, une excellente boîte à pixels que j'ai eu l'occasion d'évoquer à de nombreuses reprises sur urbanbike…

Il y a peu, j'ai croisé cet auteur insatiable en grande conversation avec une autre sommité numérique, Arnaud Frich, l'auteur de La photographie panoramique. Une soirée où nos deux experts ont eu à peine le temps d'échanger quelques mots avec votre serviteur, manifestement enfiévrés par de nouveaux projets éditoriaux…!!

Diantre, mais ce Vincent ne dort-il donc jamais…!?
Rassurez-vous, l'un de ses nombreux secrets réside dans le fait que cet auteur prolixe connaît sur le bout du déclencheur tout l'univers Canon. Même s'il reste également très… Leica Addict et Nikon User.

La vraie surprise (néanmoins attendue…!) est bien ce nouvel opus sur le Canon 7D, un boîtier récent chez ce constructeur, boîtier que j'ai eu quelques semaines en main et qui mérite amplement le détour… Et votre attention si vous souhaitez vous offrir un outil de prise de vue affûté…!

Alors…?
J'ai eu entre les mains un autre ouvrage (sic !) sur ce boîtier écrit dans une langue que j'avais du mal à cerner…! Ici, la méthode déroulée sur une bonne dizaine de livres par Vincent fonctionne à merveille.

Des explications techniques et pratiques, certes, mais dans une langue intelligible, elle…! De très simples vues illustratives pour renforcer les textes en regard et une réelle et sincère envie de partager ses savoirs, de ne pas laisser le lecteur dans le flou…! À l'arrivée un très bon bouquin de 364 pages, index compris. Je l'ai déjà écrit quelque part ici, en vieillissant, le Vincent se bonifie comme un bon vin et reste — fabuleuse qualité — un éternel enthousiaste…!

Bref, si vous êtes l'heureux (ou futur) propriétaire d'un Canon 7D, que le manuel au format PDF fourni par Canon vous donne l'envie d'aller encore plus loin sur certains plans, voici une raison supplémentaire de succomber — sans trop de résistance,me semble-il…! — à ce manuel d'auto-formation solide et abordant toutes les questions qui se poseront naturellement à vous…!




Maîtriser le Canon EOS 7D
Vincent Luc
Eyrolles
9782212673241 | 32,90 €

image caddie


20101201_IMG_7327_ub.jpg

Photographié ce matin en lumière naturelle (comprendre, sans…!)

Apprendre Digital Photo Professional par l’image…

Quelques vidéos en anglais…
dans | photo | pratique | voir |
Lu sur le site de Bryan cette autre info intéressante pour tous ceux qui souhaitent se mettre à Digital Photo Professional… Une initiative signée Canon.

20101125_dpp_video.png

Et pour les manuels, relire cette chronique sur urbanbike pour accéder aux PDFs des boitiers. Ou encore récupérer la version 3.9.2 de ce même Digital Photo Professional.

Souvenez-vous qu'il existe également un très bon livre en français de Sébastien Abric disponible en ligne (encore un PDF), chroniqué ici-même

Un complément au billet précédent…!?

100 principes universels de mise en page

Beth Tondreau
dans | lire | outils | pratique | voir |
Layout Essentials vient d'être traduit de l'américain et est disponible en français, un livre qui devrait intéresser l'ami Dominique, très pointu sur le sujet des grilles.

Voilà un bouquin de Beth Tondreau que tout graphiste devrait prendre le temps de feuilleter calmement. En parler est un peu inutile car ce qui est essentiel dans ce type d'ouvrage, ce sont bien les exemples présentés ici sur deux pages à chaque fois.

Que l'on bosse dans le print ou dans l'univers du web, tout ce que nous réalisons s'appuie, peu ou prou, sur une grille, sur des repères qui nous permettent non seulement d'aligner les blocs mais aussi de structurer l'information délivrée. Et même quand on pense s'en dispenser, on retrouve très vite les alignements, les emboitements qui structurent le contenu…!

Ce qui est intéressant dans cette centaine d'exemples empruntés pas exclusivement à l'univers anglo-saxon, c'est de revisiter ces grands principes et de voir comment, en Asie, en Europe, dans des espaces culturels différents, on remplit la cadre…

Alors, grandes marges ou non, colonnes égales ou non, ruptures, formats identiques ou alternances, aplats…? Sans oublier la typo et la couleur…

Ce livre de grand format est à placer dans un endroit stratégique, un lieu où l'on va passer un peu de temps loin du téléphone et où la consultation d'un des pages au hasard sera toujours bénéfique. Du coup, une bonne manière de regarder, analyser comment d'autres procèdent au Japon, en Thaïlande, aux USA et même en France.

Bref, un livre que je consulte depuis des mois dans sa version originale et désormais en français…



100 principes universels de mise en page
Pour l'imprimé et pour le web
Avec 100 exemples et leurs grilles
Beth Tondreau
Traduit par Xavier Guesnu
Dunod
9782100546947 | 28 € pour 208 pages 22 par 26 centimètres en quadri

image caddie

20101120_IMG_7261_ub.jpg

Camera Raw par la pratique

Volker Gilbert
dans | lire | photo | pratique |
Pour info, ce bouquin est à ajouter impérativement dans ma petite sélection 2010 d’ouvrages de photographie…! Je ne l'avais pas parcouru jusqu'alors.




Ce qui est toujours pénible (!!!) avec des spécialistes particulièrement pointus comme Volker Gilbert, c'est que l'on pensait bien connaitre le produit évoqué dans leur livre avant de l'ouvrir. Et là, au bout de quelques pages, cette idée s'estompe rapidement devant la masse de détails que l'on (re)découvre…! Bref, rien ne vaut un éclairage nouveau pour évoluer…!

Je savais depuis des années que Volker avait un faible pour Camera Raw en association avec Bridge. Dans cet ouvrage, il opère une magistrale démonstration de l'usage de ce couple d'applications et en arrive quasiment à nous convaincre qu'il est possible de se contenter quotidiennement de ces produits discrets !

Camera Raw est livré avec Photoshop, il suffit simplement de l'utiliser avec des images brutes de fonderie issues de votre boîtier, des images au format RAW donc. Ce qui est intéressant, c'est de se souvenir que ce produit possède les mêmes algorithmes que Lightroom, ce que nombre de personnes ignorent. Pour ma part, je préfère utiliser Adobe Lightroom pour une simple question de confort personnel, d'ergonomie et de gestion de catalogue mais, effectivement, pas réellement besoin de succomber à l'acquisition de cette application si votre activité vous conduit à utiliser Photoshop (Elements ou non) régulièrement. Ou si vous bossez avec la CS4 ou la CS5.

Ce livre de conseils et de formation est d'autant plus précieux que les réglages idoines sont nettement présentés dans tous les cas de figure (bon, la loupe est parfois indispensable…!) et que les images sur lesquelles sont fondées les explications de l'auteur sont disponibles sur le DVD d'accompagnement. Inutile de préciser (quoi que !) que ces photographies sont superbes et vont concourir à rendre ce cours encore plus agréable entre Norvège, Bretagne et Alsace.

Attention, ce livre n'est pas qu'un simple cours pour maîtriser Camera Raw. Pour ma part, je le considère d’ores et déjà comme un cours de retouche numérique complet s'appuyant certes sur Camera Raw comme il aurait pu s'appuyer sur Lightroom ou Capture One. Oubliez le titre de cet ouvrage et prenez-le comme un parcours en bonne compagnie dans l'univers de l'image numérique, comme une formation au traitement de la photographie une fois qu'elle a été capturée au format RAW.

Car c'est là le paradoxe de ce bouquin : ce qu'explique Volker s'applique à tous les logiciels de post-traitement. Ce sont bien les mêmes principes généraux, subtilités, réflexions à conduire sur vos images quel que soit l'outil employé. Bien sûr, la terminologie diffère parfois d'une application à une autre mais ce sont bien les mêmes principes, les mêmes corrections à apporter. Regardez en détail les copies d'écran qui sont attachées aux images présentées, rien n'est laissé au hasard.

Plus intéressant encore, nul besoin d'avoir votre ordinateur à portée de main à la première lecture, prenez le temps de lire confortablement installé dans un fauteuil, d'associer contenu et iconographie (et copies d'écran des fenêtres de réglage…), tout est dit en filigrane.

Une fois ce livre parcouru posément, alors il sera temps de passer à la pratique et copier le contenu du DVD dans votre machine, de passer devant l'écran…!




Camera Raw par la pratique
Pour les utilisateurs de Photoshop et de Photoshop Elements
Volker Gilbert
Eyrolles
9782212127416 | 25 € | 180 pages

image caddie

20101120_IMG_7286_ub.jpg

Pour finir, le contenu du DVD fait 1,8 Go et traite des parties 3, 4, 5, 6 et 7, les plus orientées vers Camera RAW.

Du coup, non seulement vous visualisez les images originales de Volker (je n'insiste pas sur le plaisir de les voir en plein écran comme sous Bridge…).

20101122_001.png

Mais vous visualisez les images corrigées avec les bons réglages du Docteur RAW…!

20101122_002.png

Et rien que cela, pouvoir alterner entre image de base et corrections apportées, c'est aussi de l'auto-formation de pointe.

Quand je vous dis que ce livre dépasse les limites de Camera Raw… Il va me falloir quelques heures pour tout réviser/assimiler. Car ce qui est chouette avec de telles photographies, c'est que l'on va dans les détails, on comprend mieux le propos de l'auteur et, par capillarité, j'imagine sans peine que l'on ne peut que s'améliorer…

Ajout du 24 novembre…
Petit souci sur une seule image du DVD (un DNG) qui devrait être disponible sur le site de l'éditeur dans quelques temps…

20101124_ub_002.png

Sinon, très chouette, utilisez les instantanés dans Camera RAW pour comprendre les corrections…

20101124_ub_007.png

20101124_ub_008.png

Plus explicite…

20101124_ub_003.png

20101124_ub_006.png

Merci Volker…!

Autre ajout, la troisième édition de Développer ses fichiers RAW écrit par Volker Gilbert est en vente au format PDF…

image caddie

Photomerge sous Photoshop CS5

Un panorama sans peine à partir de fichiers issus d'un Canon G11
dans | mémoire | photo | pratique | signé lukino | voir |
Bon, ce court billet n'a pas pour prétention de faire mieux que notre ami Laurent Thion, l'auteur — entre autres — des panneaux 360° de l'Abbatiale de Conques avec les superbes vitraux de Soulages…!

L'ami Lukino est allé à New-York début novembre. Armé de son fidèle Canon G11 (oui, quasiment toute l'équipe d'urbanbike a un G quelque chose…!!), il s'est amusé à réaliser 26 photographies au format JPG (3648 par 2736 pixels) pour réaliser, à son retour, un panorama du Brooklyn Bridge.

Comme Jacques est partageur (trop !), il m'a déposé ces 47 Mo de fichiers sur DropBox.

Du coup, je me suis demandé ce que Adobe PhotoShop CS5 pouvait en tirer… Et je me suis amusé à utiliser le plug-in Photomerge samedi après-midi (comme si je n'avais que cela à faire, tssss…!).

2010_ub_023_brooklyn.png

Premier essai en mode auto et toutes options disponibles…

2010_ub_016_brooklyn.png

Et sympathique courbure à l'arrivée de l'ensemble…!

2010_ub_015_brooklyn.png

Inutile d'insister sur le fait que ce calcul fait légèrement tourner le Mac…!

2010_ub_014_brooklyn.png

Qu'il ne fait pas s'étonner du temps consommé et, surtout, de l'absence de réaction de Photoshop. Bref, on attend dans tous les cas.

Du coup, j'ai décidé de refaire ce panorama en changeant les choix par défaut et en demandant Cylindrique et, à nouveau, toutes les options…

2010_ub_017_brooklyn.png

Mieux mais un peu penché…!

2010_ub_018_brooklyn.png

Hop, redressement et élagage…

2010_ub_019_brooklyn.png

Pour obtenir à la fin un fichier… conséquent…!

2010_ub_022_brooklyn.png

Et précis…

2010_ub_020_brooklyn.png

2010_ub_026_brooklyn.png

Avec des surprises, comme ce camion vert en rouge que je retrouve trois fois, Jacques changeant assez vite m'orientation de son G11 pour balayer le paysage…!

2010_ub_025_brooklyn.png

Et le fichier final…? 1,1 Go car j'ai conservé tous les calques.

2010_ub_011.png

Bon, j'ai gravé un DVD que j'expédie dès lundi à Lukino.

Amusant, non…?!

FontFriend pour tester en direct ses CSS

Sans toucher aux CSS…!
dans | pratique | voir |
J'imagine que de nombreux lecteurs connaissent ceci mais je ne m'abstiens pas…! Je suis tombé sur FontFriend qui permet de tester des rendus différents de n'importe quelle page Web sans intervenir en "vrai" sur les CSS…

De fait, FontFriend ajoute une palette d'info qu'il suffit de manipuler… Ici sous Safari.

20101119_fonts_00.png

Ici, changement de typo dans les titres (de la Verveine signée par Luce)…

20101119_fonts_01.png

Amusez-vous bien…

GoodReader, un lecteur PDF très performant

L'Acrobat de l'iPad et du iPhone
dans | iOS | pratique |
Si GoodReader (lien iTunes) est un excellent outil (le meilleur à vrai dire) pour rapatrier temporairement sur son iPad ou iPhone des documents à consulter stockés sur DropBox, MobileMe ou un quelconque FTP, s'il est capable de gérer très efficacement des PDF volumineux, on a tendance à oublier que c'est également un excellent outil pour annoter ces mêmes PDF.

GoodReader permet d'ajouter des bookmarks au choix du lecteur pour revenir en un clin d'oeil sur des pages essentielles, zoomer sur une page (avantage PDF) pour nous permettre de lire des détails sur des notes ou des illustrations.

Mais combien d'entre utilisent les options de surlignement du texte comme avec un stabilo, savent que la couleur de ce dernier peut être personnalisé, que l'on peut ajouter des cadres, des cercles, des notes, des flèches fort aisées à positionner.

20101111_0297_GoodReader.png

Et que tout ceci est amendable à merci. Avec double avertissement de suppression (ici c'est la note qui est désignée)…!

20101111_0302_GoodReader.png

20101111_0303_GoodReader.png

De plus, cette iApp est restée bien modeste en terme de coût à l'acquisition.

De fait, en laissant le doigt appuyé sur l'écran, les options apparaissent et prenez le le temps de les décrypter.

20101111_0291_GoodReader.png

À la première intervention, GoodReader vous proposera soit d'intervenir sur le fichier source, soit de créer une copie annotée…

20101111_0282_GoodReader.png

Ensuite, jetez un oeil sur les options suivies de trois points [...]

20101111_0280_GoodReader.png

20101111_0279_GoodReader.png

20101111_0281_GoodReader.png



Un dernier rappel à base de copies d'écran…

Bookmarks
20101111_0307_GoodReader.png

20101111_0308_GoodReader.png

Surlignement

20101111_0304_GoodReader.png

Ou notes…

20101111_0301_GoodReader.png

Là, petit bug, les caractères accentués ne sont pas encore supportés…

À suivre…!
image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, noté sur…

image

Massive Windows With Maximum Impact | Dwell

cf. lien publié le 04/09/2015 à 08:43

The Best Camera Bag is Not a Camera Bag

cf. lien publié le 03/09/2015 à 22:12

cf. lien publié le 03/09/2015 à 22:07

The History of Cartography, the “Most Ambitious Overview of Map Making Ever,” Now Free Online

cf. lien publié le 03/09/2015 à 22:05

How One Runestone Suddenly Reappeared After Being Lost for 300 Years

cf. lien publié le 03/09/2015 à 22:03

cf. lien publié le 03/09/2015 à 21:54

cf. lien publié le 03/09/2015 à 08:08

cf. lien publié le 03/09/2015 à 08:01

cf. lien publié le 03/09/2015 à 07:56

cf. lien publié le 03/09/2015 à 07:48

Urbanbike est hébergé par…

image
image
Follow me on App.net
image