Ulysses III 1.2 sous OSX en bêta…

Rapide zoom sur une option de la prochaine version…
dans | dans mon bocal | écrire | outils | pratique |

J’utilise le traitement de texte Daedalus touch depuis l’achat de sa première version en mai 2011 et, bien entendu, son application compagnon sur OSX depuis avril 2013, c’est-à-dire Ulysses III.

J’apprécie de pouvoir utiliser leur système de corde à linge ainsi que je le visualise naïvement, dispositif qui me permet de modifier l’ordre de mes fragments de texte à tout instant pour constituer au final un seul document.

C’est un mode plan sur un seul niveau, ces derniers sont juste marqués par le nombre de # que je place devant mes titres, Markdown oblige.

La facilité d’écriture est liée au fait que j’emploie quasi exclusivement l’iPad comme machine à écrire pour la saisie brutale de mes textes (…enfin, pas si brutale, Daedalus touch est d’un confort exceptionnel avec sa barre additionnelle Markdown…!).

Or mes fragments demandent souvent à être ajustés… Telle saisie aurait méritée de tenir en deux notes ; ces trois bouts de texte, à l’inverse, mériteraient d’être regroupées en un seul ensemble.

Et votre serviteur de jouer du couper/coller et de la suppression des fragments soudainement vides…

Joindre des notes ou scinder un texte…

Dans la bêta version de la 1.2 qui m’a été fournie, ce sont pas les styles (splendides…), l’export au format ePub (…salivez, c’est remarquable) ou la gestion des tags ou encore des dates dans la colonne des fragments qui m’inspire mais bien cette très simple option de jonction ou de segmentation de mes textes…

Ceux qui écrivent régulièrement apprécieront, je le crois, ce petit dispositif qui est d’un confort absolu à mes yeux…

C’est d’une simplicité déconcertante, une fonctionnalité qui m’a sidéré dès que j’ai eu cette nouvelle mouture sous les doigts… Oui, pourquoi masquer ici mon enthousiasme…?!

@urbanbike

il suffit de placer son pointeur à l’endroit souhaité et…

@urbanbike

Bingo…!

Inversement, facile de sélectionner les feuilles à joindre…

@urbanbike

Et tchaaaaaac…! Les deux fragments se retrouvent comme dans la première copie d’écran (Rappel, ce que vous voyez sont des copies d’écran issues d’une version bêta, la francisation est en cours…)

C’est ce que j’apprécie chez les développeurs de Ulysses III, cette volonté de dépasser la simple page portant un seul document à l’écran mais bien de proposer un carnet par projet, projet qui sera alimenté par les pages que vous allez ajouter à votre rythme. Et, désormais, joindre par regroupements successifs…

À suivre, plus que jamais…

Plus 24 % pour les vélos qui se plient…!

Un clin d'oeil à destination de ceux qui ne veulent pas en vendre ou les réparer
dans | ailleurs | brompton | dans mon bocal | groummphh | pratique | signé vincent |

Je cite cet extrait de ce billet excellent de Olivier Razemon dans le Monde d’hier (…c’est tout frais, merci @f1oren de… La Réunion…!).

+ 24%, c’est le boom du vélo pliant, qui demeure toutefois un marché confidentiel avec 29300 unités écoulées. Les Brompton, Strida et autres Mobiky séduisent toujours davantage de citadins qui passent ainsi sans difficulté, dans la même journée, du vélo au train ou au métro. Ces objets, repliables en quelques secondes, peuvent être transportés comme des bagages à main. On peut même les emporter dans un avion.

…J’ajouterais dans un coffre de voiture (deux dans le mien)

Je me marre…

Lisez l’intégralité de l’article cité…

J’ai encore interrogé ces dernières semaines quelques réparateurs dans ma ville et, malheureusement, totale frilosité avec toujours les mêmes explications qui me dépassent… (trop cher, pas adapté à notre clientèle, trop fragile, gnagnagna…!).

Mais oui.

C’est ce que disaient les fabricants de… (mettez la technologie qui vous convient, genre bougies) lors de l’arrivée de… (placez ici celle qui a remplacée la précédente, ici, électricité)…

Bon, tant mieux, je vais continuer à me rendre sans déplaisir aux Vélos Parisiens pour faire réviser annuellement mes Bromptons à défaut de me faire dépanner localement…!

L’occasion de faire la bise à Sébastien et à sa bande de orfèvres du vélo pliant…!!

À propos du Brompton…!

Pour en savoir plus sur mon vélo, qu’il est beau (sic !) et pliant… Et résistant…!

@urbanbike

@urbanbike

Note de fin : voir impérativement la vidéo de Vincent ici-même (en fin de son billet sur urbanbike…!!!)

Et, à la demande Vincent, deux liens qui sont autant de claques aux idées reçues…
Le premierdixit Vincentcompile quelques photos assez croquignolettes (certaines datent probablement d’avant l’invention d’Internet… voire de la bougie!)… Marrant de se dire que c’est ce genre d’images qui m’a convaincu d’acheter un Brompton (même pas certain que le site Web de Brompton existait à l’époque…)
Le second : citer le Vélocio du Brompton, j’ai nommé Alex Mumzhiu

Application RATP pour iPhone et iPad en version 6

Pour ceux qui vivent ou viennent en région Parisienne
dans | ailleurs | dans mon bocal | iOS | pratique |

Ce bref billet n’intéressera pas grand monde. Je suis utilisateur inconditionnel de Transit que j’emploie tous les jours, notamment pour l’affichage de la geo-localisation des bus et les horaires en dynamique.

Je ne sais si c’est cette concurrence qui a fait bouger le groupe RATP mais la version 6 qui vient de débouler sous iOS offre enfin quelques options agréables.

Dont la possibilité de conserver en favori des stations avec la direction souhaitée, d’afficher ensuite — en sollicitant au moment voulu l’application — les passages des deux prochains bus par exemple.

Cette nouvelle version de RATP s’avère enfin pratique et a regagnée mon premier écran pour être en compagnie de Transit mais également de SNCF TER et de TomTom Europe.

Ne pas oublier d’accepter de vous faire géo-localiser (…je sais, c’est mal mais fort pratique…!)

Sur iPhone…

@urbanbike

À vous ensuite de sélectionner vos stations par défaut et la direction souhaitée pour compléter le panneau de départ…

@urbanbike

En faisant glisser ce même panneau vers la droite… Vous avez accès à des tas d’options dont les plans généraux des réseaux (…même si un peu limités pour les Bus dès la Seine franchie…)…

@urbanbike

Accès aux infos trafic… Mais pas encore le RER C dans les alertes (…mettez-vous d’accord avec la SNCF…!!!)

@urbanbike

Accès aux plans des lignes (cette fois-ci au complet…) et dont les stations desservies …avec un petit plus pratique

@urbanbike

En effet, un tapotement sur une station de destination avec correspondances permet de visualiser carte et horaires de ces correspondances…

@urbanbike

Et un basculement en mode paysage, d’afficher plus confortablement le plan de la ligne…

Oui, mais quid des itinéraires…? Sont-ils capables de combiner plusieurs modes de transport…?

@urbanbike

Cela est impeccable avec, selon l’heure de départ, la meilleure combinaison…

@urbanbike

Sur iPad

Cela se présente un peu différemment au départ…

@urbanbike

Mais la nouveauté c’est la prise en compte dans ma commune des bus locaux

@urbanbike

Ceci correspond au Bus B de la ligne Phébus

@urbanbike

Et cette info des stations intermédiaires est partout…

@urbanbike

Bref, plus d’excuses — avec Transit en renfort — de ne pas vous déplacer en Tramway, bus, RER et métro grâce à cette version 6 de RATP. Et ce, au lieu de tester les bouchons en voiture…!

Rappel, l’application est gratuite.

Utiliser le cloud d’une app pour un partage de notes entre deux personnes

Deux exemples : DropBox et Things
dans | dans mon bocal | groummphh | iOS | outils | pratique |

Ce billet express est une réponse plus élaborée à une question de @J_Bonnal sur Twitter…

Il souhaite partager des notes écrites sur Drafts entre deux iPhones et/ou des iPads appartenant à deux personnes. Imaginons que c’est le sien et celui de sa compagne. Il écrit une note, elle écrit une note, l’idées est de partager ces notes automatiquement.

@urbanbike

Drafts propose un service minimum (…qu’il faut tout de même éviter de surcharger…) via Simperium. Greg, l’explique dans ce lien précédent…

Drafts cloud sync features utilizes Simperium. We selected Simperium because it is fast, reliable and flexible in ways not offered by other sync options. Using Drafts’ sync features you can reliably and quickly sync drafts between many different devices and between versions of Drafts and Drafts for iPad. In addition to sync between devices, enabling sync also keeps a safe cloud backup of your drafts.

Pour ma part, je l’emploie depuis des années sans aucun souci entre mon iPhone et mon iPad.

Mais je vide les notes inutiles, dès lors qu’elles ont fait l’objet d’un billet dans urbanbike.

J’ai écrit quelques billets à ce propos dont celui-ci.

La seule précaution est de :

  • créer une adresse courriel qui servira de login et ne sera dédiée qu’à ce service… genre drafts@mon-nom-dedomaine.truc avec, néanmoins, un renvoi sur une adresse de courriel réelle.
  • definir un password pour le service en question (mot de passe différent et spécifique à ce service, différent du Mail si je dois être encore plus clair).

Chaque utilisateur le rentre dans sa version de Drafts (login et password) et roulez jeunesse…!!!

Mais ce principe de partage de notes peut être étendu à d’autres applications… Tel Things par exemple…

@urbanbike

Dans une vie antérieure, j’avais mis cela en place entre @david_bosman et moi. Nous avons l’habitude de renseigner l’un et l’autre Things de cette manière en employant une adresse courriel commune (un alias) comme login et un même password de connexion au service de Things.

Pensez toujours que ces notes sont partagées et donc celui qui supprime une note la supprime de facto chez son alter-ego…! Pas de récupération possible…

Enfin, si Drafts ne fonctionne que sous iOS, ce n’est pas le cas de Things qui tourne en plus sous OSX…!

Ne me remerciez pas, pompez juste l’idée…!

Pourquoi s’encombrer de TextExpander sous iOS

Les Raccourcis d'Apple sont suffisants, non…!?
dans | bosser chez soi | dans mon bocal | écrire | iOS | pratique |

J’ai déploré hier l’absence de TextExpander dans Nebulous Notes mais sachez de suite (rappel utile) que cette application qui gère des équivalents clavier ne fonctionnera pas avec les produits Apple sous iOS. Sur Macintosh, oui.

Bref, si vous utilisez Pages ou Notes, voire Mail, employez en priorité les Raccourcis proposés par le système avec quelques risques qui devraient être à terme corrigés comme des dysfonctionnements dans la synchro (oui, ce n’est pas corrigé mais j’attends OSX 10.9.3).

Par contre, si vous êtes utilisateur de Drafts, TextCenter, 1Writer, Daedalus touch, Byword (et, esperons-le, de Editorial en version 1.1), vous pouvez vous pencher sur TextExpander pour résoudre des besoins un peu particuliers.

Or, ce matin, TextExpander a été mis à jour…!!!

Histoire d’illustrer son inutilité (sic…!) je me suis à nouveau posé une question à propos de la méthode Patrick Rhône pour noter mes tâches, leur attribuer des priorités, les suivre. Sauf que ma version précédente était assez usine à gaz, il fallait mémoriser plein d’équivalents…

Là, au lieu d’avoir un équivalent par option, j’ai décidé de n’employer qu’un seul raccourci (ff…!) avec des choix multiples.

Et donc cela peut se traduire par cette formule dans TextExpander.

%fillpopup:name=rhone:(+):default=( )
:(>):(=):(!):(@):% - %
m%- %| 

Voilà, tout est dit.

@urbanbike

Noooon, vous voulez plus d’info ?

Alors prenons le cas d’une liste à pondre ou à compléter comme celle-ci.

( ) - 0402 Nouvelle tâche 
(+) - 0402 Équivalents copiés
(@) - 0402 En discuter avec Doopix
(=) - 0402 Un autre jour 

En images…

@urbanbike

Là je suis sous Drafts pour iPad… je tape mon petit équivalent ff et…

@urbanbike

J’atterris sous TextExpander…!

— Bon et alors, JC, c’est un peu crétin ton explication…

@urbanbike

Mmmouiii… Sauf que je peux choisir quel symbole je souhaite placer devant mon intitulé…

Enfin, comment remplacer un symbole par un autre — ben oui, les tâches évoluent…?

Très compliqué…!!

@urbanbike

Bien entendu entre le dernier panneau et le précédent je tape mon ff, etc.

Alors, à vous de modifier tout cela, ajouter la date après ou ne pas en placer, mettre les symboles que vous souhaiter (un groupe d’Emoji est disponible en téléchargement depuis TextExpander avec des représentations qui peuvent vous plaire…), etc.

Pour mémoire, TextExpander

Copier des paragraphes d’un livré protégé sous iBooks | 2

Copier ou copier…?
dans | dans mon bocal | lire | mémoire | outils | pratique |

Je n’avais pas été assez clair dans ce billet ci

Pour mémoire, l’idée est de récupérer les citations et ses notes pour les exploiter ensuite dans un travail universitaire ou autre…

@urbanbike

Je prends comme exemple ce très bon livre de Pascal Picq sur Darwin et Levi-Strauss… Dans la copie d’écran qui précède, à gauche mes notes, à droite le texte de l’ouvrage.

@urbanbike

Je souhaite ajouter une nouvelle citation, je sélectionne dans la colonne de droite la phase souhaitée. Cette sélection apparait en jaune (c’est la couleur — or — que j’ai défini dans les préférences de mon Macintosh via Menu Pomme/Préférences Système…/Général/Couleur de Contraste).

@urbanbike

Il me faut d’abord créer cette citation avec ou sans commentaire/note de ma part… Facile, un surlignage (…désolé, par habitude chez moi, un jaune à nouveau, mais plus fluo…) et c’est fait…!

@urbanbike

Cette citation apparait dans la colonne de gauche et je peux désormais soit la sélectionner dans cette colonne (méthode montrée dans le billet précédent…)

@urbanbike

Mais, plus simplement, la copier via ce pop-up… Ou l’expédier via 4 modes : Messages, Mail, Twitter ou FaceBook…!

En résumé, la première méthode permet juste de copier le texte surligné sans autre forme de procès…

Cf. Le paragraphe en haut dans la copie d’écran qui suit (…et copiée dans Byword sous OSX)…

@urbanbike

Ou, seconde méthode, d’avoir cette même citation mais entre guillemets, précédée de la date de la citation.

Si vous avez saisi une note, elle se trouvera sous la citation et juste avant l’info bibliographique (auteur + titre de l’ouvrage, ce qui reste un peu maigre, l’éditeur et la date de parution serait un plus).

Et accompagnée, le cas échéant, d’un lien vers le livre dans le store d’iBooks.

C’est tout…! Et ceci n’a rien d’un poisson

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Sans oublier…!

image

les liens vers des billets proposés sur…

image

cf. lien publié le 2014-04-15 17:58:00 GMT

cf. lien publié le 2014-04-15 17:54:31 GMT

cf. lien publié le 2014-04-14 19:04:12 GMT

cf. lien publié le 2014-04-14 17:35:44 GMT

cf. lien publié le 2014-04-14 07:58:43 GMT

Accès à une vidéo…

cf. lien publié le 2014-04-13 19:39:05 GMT

cf. lien publié le 2014-04-13 12:31:59 GMT

cf. lien publié le 2014-04-13 12:26:30 GMT

cf. lien publié le 2014-04-13 05:44:02 GMT

cf. lien publié le 2014-04-13 05:39:46 GMT

Le Terminal et ses usages - AYA

cf. lien publié le 2014-04-12 18:21:52 GMT

cf. lien publié le 2014-04-12 05:57:43 GMT

Memories of Steve

cf. lien publié le 2014-04-12 04:32:12 GMT

cf. lien publié le 2014-04-11 20:36:25 GMT

cf. lien publié le 2014-04-11 20:35:08 GMT

cf. lien publié le 2014-04-11 20:24:05 GMT

cf. lien publié le 2014-04-11 20:17:26 GMT

cf. lien publié le 2014-04-11 18:59:15 GMT

Les 67 plus riches de la planète possèdent autant que les 3,5 milliards de plus pauvres

cf. lien publié le 2014-04-11 07:18:53 GMT

cf. lien publié le 2014-04-10 05:00:03 GMT

Ailleurs… | blogroll…
Follow me on App.net
image