Urbanbike

Recherche | mode avancée

iOS et sac à dos…

Voyager léger

dans ailleurs | grospod | groummphh | iOS | mémoire | photographie | pratique | voir
par Jean-Christophe Courte

…billet en mode partage d’expérience (…comme toutes les notes de ce blog), la mienne…! Pas un manifeste, une méthode (sic…!), juste la liste des trucs qui encombrent mon sac1 et mes écrans…

En résumé : plus j’avance en âge, moins me balader nécessite un bagage encombrant, ce qui est génial. Et l’une des clés tient dans une poche…

Dans mon sac…

Dans la ligne du billet précédent2, ce qui n’a quasiment pas changé :

  • Un Canon M3 de première génération avec un EF-M 22mm f/2 STM et une carte 64 Go, un chargeur4. Ce boîtier décrié par les spécialistes génère des fichiers de 18 MP au format RAW… Pas un foudre de guerre. Ça tombe bien, moi non plus
  • Un léger changement, mon sac de 20L5 remplacé par un 40L ventilé pour embarquer une poignée de t-shirts6 et autres changes…
  • Chaussures7 de randonnée pour crapahuter, bonnet8 et même filet à provisions9
  • Et une trois en un fatiguée10 avec polaire amovible qui sert de pull si changement de temps…

reduc-450

Ce qui a changé…? Un iPhone 6s+ en lieu et place du 5s…

Que mettre dans ces écrans…?!

D’ailleurs… iPad, iPhone ? Ou les deux…?!

Le 6s+ dispose d’une autonomie généreuse et sert, bien évidemment, de téléphone, d’appareil photo, de machine à écrire, etc. À un point tel qu’il peut remplacer un iPad. Mais au delà de trois jours, j’ai plus de mal…

Rappel des applications embarquées…

Depuis juin 2015, j’ai supprimé les prix des applications (sujet à fluctuations), réduit leur nombre…

Un forfait pour se connecter en Europe

J’ai opté pour le forfait de Free11qui me permet de me balader 35 jours par an sans surcoût (pas de Roaming). Consommant peu de data12 grâce à mes notes Markdown spartiates, je peux me restreindre aux 3 Go proposés dès lors en 3G à l’étranger.

Ensuite, dans les hébergements, il est possible de se connecter au wifi du lieu — en utilisant, ici et ailleurs un service VPN13 comme Hide My Ass! ⚑ — lire le billet qui suit urbanbike | Hide My Ass! | un VPN sur iOS, entre autres… — ou trouver une couverture 3G minmale en téléphone.

Un appareil photo

Certes, le paradoxe est d’emporter un M et un iPhone. Explication, seul ce dernier me permet d’exploiter des notes photographiques localisées dans Day One 2 ⚑.

Si l’application Appareil Photo signée Apple reste assurément l’une des meilleures, j’apprécie Provoke ⚑ que je conserve toujours à portée de main pour composer en noir et blanc14, ainsi que les modes HDR et LowLight+ de ProCamera ⚑.

À ce propos, de plus en plus souvent, j’utilise le HDR de ProCamera en lieu et place de celui d’Apple. Certes, pas question de faire des images à la volée avec un process qui utilise 5 images pour en réaliser une seule…

À portée de main, MaxCurve ⚑ pour du post-traitement tout en jouant sur les calques. J’apprécie d’enregistrer des modèles et les appliquer tels.

Dans un dossier séparé, Reduce ⚑ et deGeo ⚑ pour retraiter les images en terme de taille ou supprimer la localisation. BLACK ⚑ et Tinge ⚑ pour du post-traitement créatif. ScanBot ⚑ pour scanner des billets et documents en cours de route. Enfin fotometer ⚑ pour m’assister en Mode Manuel le M (si, si !).

Les horaires et plans des transports locaux

Une fois rendu quelque part, pas inutile de connaître les réseaux de transport en commun et leurs horaires même si je suis adepte de la marche. La part belle à Plans, à Moovit ⚑ et, plus généralement, à Transit ⚑ que j’utilise en Île-de-France.

Pour quoi pas une seule application…? Simplement les villes couvertes par ces apps ne sont pas identiques…

Des cartes mais pas que…

Tout dépend de votre manière de voyager… Mais souvenez-vous que Booking ⚑ — qui conserve vos réservations et offre une option pour vous y conduire — ou encore TripAdvisor ⚑ pour le choix d’une gargote peuvent s’avérer très pratiques avec les avis des autres voyageurs.

Autre solution, des ouvrages numériques comme SmartCity édités par Gallimard ou des guides comme ceux de mTrip Travel Guides.

Enfin, ne pas négliger l’application d’un loueur de véhicules comme Sixt ⚑ ou autre pour une modificaton de programme en mode opportuniste.

Et en ce cas, vous (re)découvrirez l’usage de TomTom Go ⚑, pour vous extirper d’une ville que vous ne connaissez pas…! Notez que cette application remplace TomTom Europe Occidentale.

Je n’oublie pas d’emporter un long câble de connexion + un adaptateur allume cigare à double sortie, une pince pour accrocher l’iPhone (et TomTom) sur la grille de ventilation d’une voiture de location15.

Un suivi d’itinéraires

Si Moves ⚑ reste un excellent produit de suivi de nos trajets, j’apprécie Routie ⚑ qui mémorise et conserve ces parcours pour moi seul, exporte ces derniers dans divers formats, ce qui justifie, à mes yeux, son coût.

J’ouvre une parenthèse : quand on se balade dans une ville, un plaisir est de se laisser guider par le hasard (si, si, de se perdre…!), prendre quelques clichés. En lançant Routie juste avant, vous retrouvez par la suite toutes les voies explorées et, de facto, l’itinéraire de votre pérégrination.

Prévisions météo

Celui qui a également changé ma vie est RainToDay ⚑ couplé avec un abonnement WeatherPro ⚑ qui utilise ce même compte premium.

Avoir des précisions à plus d’une semaine offre un certain confort pour programmer à la louche les visites des bâtiments les jours avec pluie et les balades urbaines les jours sans !

Autre application malheureusement indispensable, Plume Air Report ⚑ qui indique, voire avertit l’utilisateur du nouveau de pollution de l’air, à Paris notament.

S’organiser et gérer des alarmes

Voyager, c’est également des correspondances ferroviaires qui partent à telle heure, telle gare à attendre, etc. J’utilise Fantastical ⚑ sur iPhone avec des alertes que je programme avant de partir. Je le renseigne pour avoir toutes les infos utiles (lieu, heure d’embarquement, mais aussi numéro de siège, réservation, etc.) regroupées en un seul écran.

Captain Train ⚑ fait encore plus fort car il prévoit d’expédier un SMS avant embarquement. Cette fonction ne doit pas masquer que Captain Train est avant tout une très chouette agence en ligne pour tous les achats de billets de train en Europe (…et ça s’étend graduellement). Avec, pour certains pays comme l’Italie, des billets dématérialisés au format PDF. Mais c’est surtout la possibilité de faire des économies substantielles en décalant parfois son voyage d’une heure pour prendre un train au tarif plus léger.

Pour finir, je n’oublie pas GoodReader ⚑ qui me permet de stocker, lire, annoter tous mes PDF (billets dématerialisés, réservations).

Enfin, pour me réveiller en douceur et partir à l’heure, Réveil HD ⚑. A conserver, la nuit, comme application active…

De la lecture et des dictionnaires…

J’apprécie d’emporter des livres, ne fusse que pour passer le temps dans les transports. Si iBooks ou Marvin ⚑ font l’affaire, j’ai adopté Gerty ⚑ car il me permet de prendre facilement des notes de lecture puis de les partager ultérieurement.

Ne pas oublier des dictionnaires pour décrypter les indications dans la langue du pays, repérer les ingrédients dans les menus des gargotes de rencontre. Ainsi ce Français-Italien? OK! ⚑ et ses homologues. Mais parfois, les utilisateurs iOS oublient qu’ils peuvent également ajouter des dictionnaires, ceux d’Apple.

reduc-450

Pensez à essayer une application gratuite développée par MicrosoftTranslator ⚑ — qui permet de traduire dans une foultitude de langues vos questions mais, surtout, de les énoncer à voix haute avec l’accent.

reduc-450

Mais faire l’effort d’apprendre quelques mots, se lancer en ajoutant les mains et un grand sourire, ça marche pas mal… Voire trouver une langue commune pour dialoguer…

Nourrir un carnet de voyage

Même si Routie ⚑ permet de noter des infos sur un itinéraire et/ou de lier des photos, je conseille un véritable outil de traitement de texte Markdown comme Day One 2 ⚑ pour employer une photo emblématique et rédiger mes notes. Day One ajoute la localisation, l’altitude, conserve les infos météo du moment, affiche une carte et même le nombre de pas.

La nouvelle version permet même de créer nombre de carnets (jusqu’à 10) identifié séparement par une couleur et de placer jusqu’à 10 photos dans un même billet… Ceci au prix d’un changement d’habitudes, les données sont désormais synchronisées entre Mac, iPad et iPhone chez l’éditeur du produit.

J’embarque également Drafts 4 ⚑, Editorial ⚑, iA Writer ⚑ mais également Ulysses ⚑.

Drafts 4 comme outil de prise de notes Markdown en priorité. Je peux aisément exporter ces notes vers Day One 2 et donc nourrir mon journal de bord. iA Writer et essentiellement Editorial avec mes workflows habituels pour rédiger un billet à publier depuis l’iPhone. Ou encore poursuivre un récit dans Ulysses qui me permet, de plus, d’organiser mes projets par dossiers et feuillets (je n’insiste plus, génial).

Note de fin

Ne pas s’encombrer de trucs inutiles, virer les applications (…là aussi, c’est fou ce que l’on embarque, un conseil : si pas utilisé ou ouvert depuis deux mois, virer) qui ne sont pas nécessaires, faire de la place dans l’album photo après sauvegarde et avant de partir, histoire de laisser de la place pour toutes vos nouvelles photos.

reduc-450

Un dernier élément, pensez, si vous ne voyagez pas seul, à ajouter une prise multiple dans l’un des sacs.

Quant à la distribution d’énergie pour recharger vos précieux dans les trains, c’est… variable.

Voilà… Billet qui devrait être mis à jour et complété prochainement…

Bon voyage…!


  1. Je suis lucide. Avant de finir en mode déambulateur ou roulettes, tant que mes jambes le supportent, j’apprécie de me balader léger en ville ou sauter dans un train… 

  2. Ce billet s’appuie sur celui de juin 2015, urbanbike | TL!DR | Voyager léger avec un iPhone 

  3. Relire urbanbike | Le retour du M équipée du Canon EF-M 22mm f/2 STM. Le tout tient dans la main ou une poche de veste. 

  4. Cf. urbanbike | Recharger les batteries des boitiers Canon 

  5. Je possède toujours un petit sac vert acquis… il y a prescription, chez décathlon au litrage (hiips…!) de 20 litres. La version ventilée de 30L pour assécher mon dos me tentait. Mais j’ai préféré opter pour la version de 40L que je ne suis obligé de remplir de plus. Certes, pas d’une grande discrétion… rouge ! Dedans, des sacs en plastique, des sacs bulle pour protéger les éléments les plus fragiles… 

  6. Blancs, n’accumulant pas la chaleur et ne marquant pas trop les strates de transpiration…! On emmène toujours trop de choses et je rêve de vêtements rapides à sécher. 

  7. Routinier je suis, cf. urbanbike | Ecco | 1000 kilomètres à pied, ça use, ça use… 

  8. En mode vieux, la perte de cheveux rend la déperdition de chaleur nettement plus sensible par la tête. Ajoutez une paire de gants en polaires en fond de sac. 

  9. Le constat de toutes ces balades est que l’on a tendance à revenir plus chargé. Que les sacs en plastique se déchirent, ne sont pas écologiques. Le filet à provisions à mailles extensibles ne tient pas de place, s’adapte aux contenus bizarres et reste confortable sans scier la main qui le tient… 

  10. Cf. urbanbike | Ma veste tous temps… même si c’est aujourd’hui une The North Face, un modèle fatigué également qui ressemble à celui-ci

  11. Depuis 2012, cf. urbanbike | Le feu restant à l’orange, j’ai migré… 

  12. Je préfère la rumeur des villes, du vent, le bourdonnement des bêtes à ailes, le crépitement de la pluie… 

  13. Okay, garantir la sécurité de mes échanges avec un abonnement VPN. Cf. ZATAZ 

  14. …mais de moins en moins sur le champ, surtout dans des endroits que je ne risque pas de visiter à nouveau. Donc prise en vue en couleurs puis post-traitement dans Provoke, BLACK Tinge ou MaxCurve

  15. Rappel : tous les véhicules ne disposent pas d’une prise USB adaptée. 

le 17/04/2016 à 12:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Filters for iPhone passe la troisième

800 modèles prêts à l'emploi pour vos images sous iOS

dans iOS | photographie
par Jean-Christophe Courte

Pour mémoire, Filters for iPhone ⚑ vient d’être mis à jour et propose une tripotée de modèles que vous pouvez appliquer sur des photos en couleurs prises avec toutes les applications disponibles dont ProCamera ⚑ mais également en noir et blanc capturées avec Provoke ⚑ comme dans les exemples qui suivent.

Rappel, ça fonctionne sur iPhone et iPad

reduc-450

  • À gauche | 500 filtres directs triés par catégories
  • À droite | 300 masques et effets

reduc-450

  • Sans oublier vos propres actions directes sur l’image via les options Effects…

Le gros intérêt pour l’utilisateur est d’avoir des sets prêts à l’emploi et donc applicables indéfiniment…

Vous pouvez en empiler mais l’idée est de plaquer ces filtres faciles à repérer par leurs numéros sur vos clichés, option à mille lieux de MaxCurve ⚑ que vous propose, lui, de créer vos filtres…

le 09/04/2016 à 12:55 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

BLACK sur iPhone conserve les EXIF

Post-traitement en noir et blanc

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | iOS | mémoire | outils | photographie
par Jean-Christophe Courte

J’avais expédié le 15 Mars un courriel à Peter Stojanowski, l’un des deux développeurs, qui m’a répondu dès le 25 pour me signaler qu’il l’avait ajouté…

Thank you for your feedback. I just submitted an updated version to the App Store which fixes this issue. It should be available to download in a week.

Et, hop, c’est dans la version de BLACK ⚑ qui vient d’atterrir dans l’AppStore…

Résumons…!

reduc-450

reduc-450

  • Enfin, export dans l’album en noir et blanc (et donc nouvelle image, ne remplace pas la source)
  • Dans deGeo ⚑ (l’application pour anonymiser évoquée, par mes soins, ici…!), facile de lire les informations que vous pourriez masquer ultérieurement si besoin…

Merci Peter.
Pour mémoire, l’application est gratuite mais seules les options plus poussées sont payantes… Avec Provoke ⚑ et MaxCurve ⚑, BLACK ⚑ — et quelques autres applications — en bonne place dans mon iPhone 6s+.

Tiens, je vais faire un billet sur ce que j’ai conservé (beaucoup de suppressions)…

À suivre…

le 31/03/2016 à 09:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

MaxCurve et post-traitement dynamique de vos images sous iOS | 3

Des calques par traitement…

dans dans mon bocal | grospod | iOS | outils | photographie
par Jean-Christophe Courte

J’ai évoqué trois fois MaxCurve dans urbanbike [… lire un, deux et trois billets], aussi je ne vais pas revenir1 sur l’application dans les détails…

Ce soir une version 1.3 qui ajoute peu de choses en apparence… juste une option de calque par grand traitement…! En résumé, cela se limite (sic…!) à ceci :

reduc-450

  • À gauche | j’ai rapidement procédé à trois traitements (netteté, température de couleur et saturation)… Chaque traitement peux être masqué si besoin, organisé différemment… (Ici, saturation off)
  • À droite | et, subtil, l’ensemble des fonctions peut être ajusté au final…

Je vous laisse méditer mais MaxCurve est désormais ma référence pour le post-traitement sur mon iPhone 6s+ comme sur mon iPad… Je vous dis cela, je ne vous dis rien…

J’adore… 5 étoiles pour MaxCurve ⚑ dans mon panthéon personnel avec Provoke ⚑ pour le noir et blanc…


  1. Juste un peu surpris d’être le seul à en parler mais ceci est autre histoire…! 

le 29/03/2016 à 19:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Migration express chez monarobase

Vers un serveur doté de disques SSD

dans dans mon bocal | groummphh | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

Proposition inattendue vendredi soir (…hier soir donc…!) de mon hébergeur1 qui me passe un bref coup de fil…!

Bonsoir JC, je te propose de migrer sur nos nouveaux serveurs avec disques SSD, cela devrait améliorer le chargement de tes vignettes dans photager.com…

Bon, là tu bascules tant c’est inespéré. Mais de suite, vient la question qui devrait fâcher…

Heuuu, c’est sympathique comme proposition. Mais, heuuuu, ça va prendre combien de temps ?? Et tu programmes ça quand…?

Oui, c’est Vendredi soir et je me dis que c’est un truc à y passer le week-end…

tout de suite et c’est bouclé dans 20 minutes, changement de DNS compris.

Noooooon ? Siiiiiiiii !

Le temps de lister les domaines à transférer puis de lancer le process (15 minutes)…

À un moment donné, je constate que la CSS d’urbanbike disparaît (…oui, je rafraîchissais ce site de temps à autre pour voir ce qui se passait…!)…

reduc-450

Puis urbanbike revient aussitôt en entier, CSS comprise.

Mais avec le sentiment étrange d’un affichage nettement plus …rapide.

Décidant de ne pas me laisser endormir (!!), je me connecte sur photager.com vu que la proposition au départ ciblait notre site d’images. Et, comment dire…!

Bonheur !

Pour mémoire, Koken.me est basé sur CodeIgniter Web Framework et les développeurs ont pondu un CMS complexe avec une gestion d’images aux antipodes de ce qui est fait généralement (dossiers avec des vignettes préparées à des formats donnés comme pour feu PixelPost2). En gros, les images sont retraitées à la volée en fonction de l’écran de la personne qui accède au site. Et comme ce ne sont pas des vignettes que nous plaçons sur ce site…

Même avec des réglages au quart de poil, l’arrivée des images — notamment ici — était parfois lente bien que régulière. Bon, en n’oubliant nullement ce qui a été développé précédemment, les sources visuelles étant désormais stockés sur SSD, il s’ensuit une forte réduction du temps de traitement et de fourniture sur l’écran. Sans oublier votre cache et celui du serveur.

Bref, merci à l’équipe de monarobase pour cette migration inattendue et appréciée !

Du coup, urbanbike en bénéficie, vous aussi et c’est super !


  1. mes sites sont chez monarobase depuis 2009 pour fixer les idées… Aucun problème avec le précédent, Ima’Diff orienté base de données sous FileMaker Pro. À l’époque, ma structure professionnelle disposait d’un XServe pour faire tourner nos bases clients. En 2009, j’ai anticipé ce qui s’est concrétisé quatre années après… 

  2. cf. urbanbike | PixelPost, une solution sans Flash 

le 26/03/2016 à 13:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Albums de la BNF à visiter… sous iOS

Des témoignages iconographiques exceptionnels

dans ailleurs | iOS | mémoire | photographie | voir
par Jean-Christophe Courte

Dès que je pense BNF — Bibliothèque nationale de France —, je la situe immédiatement à Paris, quai Francois Mauriac, dans le 13eme arrondissement.

Même si ce n’est pas très éloigné de ma banlieue1, je ne suis pas enclin à prendre le train pour m’y rendre et débarquer dans un univers dont je ne maîtrise ni les codes ni les règles…!

Et puis que chercher ?!

Je n’ai pas pas un sujet universitaire à boucler, une thèse à finaliser…! Être curieux, c’est sympa mais encore faut-il savoir ce que l’on cherche…! Or nombre de sujets m’intéressent !

Pourtant, ce matin, je me suis rendu à la BNF…!

Si, si, je suis même resté sous ma couette, le iPad sous mon nez. Pour cela, j’ai tapotė sur Albums de la BNF ⚑. Si j’apprécie Gallica ⚑, une autre application de la BNF disponible sur iPhone et iPad, celle-ci m’a passionnée.

reduc-450

reduc-450

  • dans les galeries…

reduc-450

  • Un fond photographique…

reduc-450

Je suis tombé sur le fonds photographique puis j’ai sélectionné les photos d’Eugène Atget, celles qui répertorient les boutiques de Paris, les étals des marchands de balais, les devantures des marchands de fruits et de légumes, les orfèvreries, Les Halles…

reduc-450

Cela m’a remis en mémoire ma grand-mère paternelle qui, à 70 ans passés, fonçait aux Halles d’Orléans filer un coup de main pour la vente chez un fromager avant de finir vers 13:00 sans oublier de récupérer dans un cageot quelques légumes et fruits défraîchis, tapés, que mon grand-père transformait en de délicieux plats l’après-midi.

reduc-450

  • Interface pratique à mes yeux…

reduc-450

reduc-450

  • Avec infos détaillées…

reduc-450

  • et possibilité de zoomer…

reduc-450

Bref, une très chouette application à mettre entre toutes les mains et sous les yeux des plus curieux. Fonctionne sous iPad et iPhone mais privilégiez l’écran le plus vaste !

Bonne découverte…


  1. l’un des rares avantages de vivre non loin de Paris mais est-ce suffisant…?! 

le 25/03/2016 à 10:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Votre cliché en noir et blanc, vous le voulez de suite ou en différé ?

C’est le printemps avec l'envie de repartir en safari photos avec l'iPhone

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | groummphh | photographie | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Même si le iPhone 6s+ n’est pas un vrai appareil photo1, merci à la pomme d’avoir inséré une optique, un capteur 12MP et une application de base nommée… Appareil photo.

Sur le iPhone 6s+ se trouve également un stabilisateur qui permet de prendre des vues à plus faible vitesse sans trop de risque de bougé.

Si le iPhone 5 SE — cf. Apple annonce le nouvel iPhone SE ! | Slice42 — offre depuis peu le même nombre de pixels allié à un encombrement moindre, j’apprécie la taille de cette grosse dalle qui me permet de limiter les erreurs dues à mes maladoigts !

Mais la question reste ouverte : pendant ou après2…?!

En règle générale, j’alterne au quotidien entre Appareil photo Apple et ProCamera HDR. Ce sont donc des images en couleurs rapidement prises simplement parce que je ne suis pas dans un trip prises de vue mais justes celle de notes photographiques qui finissent généralement dans Day One ⚑. Et plus, parfois, parce que je sais qu’il est aisé d’effectuer un simple post-traitement ultérieurement.

Post-traitement

Combien d’applications nous le permettent ? Des tonnes et des wagons… que j’emploie de moins en moins.

La seule qui trouve grâce à mes yeux pour la couleur reste MaxCurve ⚑ maintes fois traité ici même. Oublié un grand nombre de celles gratuites ou payantes qui encombraient mon iPhone ou mon iPad. Récupération de place garanti…!

Mais, en noir et blanc, une belle brochette se dispute mon premier écran !

reduc-450

Du coup, rien ne m’empêche après coup dans BLACK ⚑ par exemple d’effectuer un post-traitement des clichés les plus aptes à basculer en noir et blanc en choisissant le rendu approprié.

fruit de ma génération, je suis marqué par l’analogique et les conditions de prise de vue d’alors. Je me souviens des magasins que je plaquais au dos de ma boîte à images Hasselblad. Là, je choisissais une sensibilité, une émulsion précise et donc de capturer en couleurs ou en noir et blanc. Avec le iPhone, là passage de la couleur au noir et blanc est d’une simplicité formidable même si, sur le boîtier argentique cité, ce n’était pas très complexe, juste coûteux et limité en nombre de vues disponibles (12 ou 24 poses). Et encombrant !!!

Provoke truste le noir et blanc direct…

Aussi, quand je décide de faire de la photo noir et blanc, c’est avant tout un état d’esprit. Je me balade avec l’envie idoine.

reduc-450

La lumière de l’instant, mon périple et, surtout, mon état d’esprit doivent être à l’unisson. Sans oublier que je prends mon temps. Celui de regarder et de ne rien faire.

Du coup, pas le standard Appareil photo mais ma fidèle application Provoke ⚑.

Ma seule interrogation est le choix du rendu. X800 ou HPAN ?

De plus, ce qui est génial — à mon avis —, c’est ce que le viseur (sic !) de l’iPhone me montre, l’image telle que je vais la capturer en noir et blanc. Et comme j’aime les rendus durs3, je peux immédiatement apprécier la force des contrastes, le grain numérique et le cadrage de chaque scène. Et virer de suite ce qui me semble foireux.

Dans ma pratique, le noir et blanc est souvent un One shot sans retour possible en arrière…! Certes, avoir une source en couleurs offre plus de souplesse.

Bien entendu, il y a des fois où je regrette de ne pas avoir la version colonisée ! Mais c’est bien un choix, une démarche qui n’est pas sans risques.

Pour développer cet état d’esprit, c’est comme partir avec UNE optique. Pas deux ou trois mais une seule ! Je pars en contraignant mon oeil a être 135 mm ou 180 mm. Ou 22 mm. Du coup, je n’ai pas la possibilité, tous les quinze pas, de changer d’optique4. À moi de modifier, maintenir mon regard dans la formule optique montée sur le boîtier.

Bref, je photographie avec les contraintes5 que je m’impose. Idem avec l’iPhone en mode 100 pour 100… noir et blanc…!


  1. Je galèje car j’ai pas mal d’amis qui font une véritable allergie à l’image capturée avec un smartphone ! Pour les différences entre iPhones, lire Which iPhone should you get: iPhone SE, iPhone 6s, or iPhone 6s Plus? | iMore

  2. Très proche de celle posée aux barbus : la barbe, en-dessous ou au-dessus du drap ?! 

  3. vous avez échappé au rendur…! 

  4. De me ruiner une épaule, de faire rentrer des poussières, de m’encombrer d’un gros sac et de soupeser à tout moment l’intérêt de photographier avec telle ou telle optique ! 

  5. Or beaucoup de personnes ne supportent pas cela, veulent toujours avoir le choix, ce qui, paradoxe, finit par les frustrer plus encore. 

le 22/03/2016 à 10:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?