Urbanbike

Recherche | mode avancée

Messagerie sécurisée | Sous iOS, ProtonMail intègre Touch ID

Version nettement plus confortable avec sécurité graduée selon vos besoins…

dans ailleurs | bosser chez soi | dans mon bocal | grospod | groummphh | iOS | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Si vous n’avez pas envie que vos courriels se baladent en clair sur le net, ProtonMail ⚑ est assurément l’une des meilleures solutions pour travailler sur un dossier, échanger des infos professionnelles confidentielles par Mail.

Certes, en mode normal, ProtonMail fonctionne comme tout client de messagerie et votre correspondant recevant un message pourra le lire directement sur Mail par exemple…

Jusqu’ici, rien de particulier…

Un mot de passe pour attendre le contenu du Courriel

Mais ProtonMail offre un dispositif nettement plus intéressant, celui de demander un mot de passe à votre destinataire pour prendre connaissance du contenu du message que vous lui adressez et qui se trouve dans… ProtonMail.

En effet, dans ce mode avec mot de passe, le courriel expédié en clair depuis ProtonMail ne transporte en fait que le lien vers une porte d’entrée temporaire à votre coffre (…enfin, une partition de votre coffre pour votre destinataire).

Son contenu ne quitte pas ProtonMail. Certes, ce contenu pourra être copié par le destinataire mais en connaissance de cause. Cela évite pas mal de soucis dont celui d’être protégé des possibles curieux.

Pour accéder au contenu du message placé dans votre coffre, votre destinataire devra entrer un mot de passe qui sera convenu entre vous. Ce mot de passe peut être glissé quelques temps avant au téléphone ou via un SMS. Mais vous pouvez également laisser un indice pour lui rafrachir ma mémoire (attention aux indices trop simplistes comme celui de mon exemple…!)…

Enfin, très pratique, le message expédié peut avoir une durée de vie assez brève et ne plus être accessible dans les heures qui suivent l’envoi…

En amont, le service ProtonMail est protégé

De votre côté, comme pour un coffre de banque, vous devez avoir une première clé pour pénétrer sur le serveur de ProtonMail, dans la salle des coffres pour schématiser…

Puis une seconde clé pour ouvrir votre coffre, clé codée que vous pouvez remplacer à votre guise…

Cette double authentification avec deux mots de passe était l’une des difficultés d’usage de la messagerie sous iOS. Non pas que cela ne fonctionnait pas, bien au contraire, mais que cela restait un poil compliqué à l’usage.

Avec la nouvelle version (1.2.3), tout peut être réduit à une pression de Touch ID ou/et à une combinaison entrée au clavier.

pour les plus paranos, la solution avec saisie au clavier de cette combinaison est assurément la plus sûre même si elle reste la plus longue.

Illustration sur l’iPhone

Cela fonctionne depuis un navigateur web, sous Androïd mais aussi iPad. Ici, via l’application iOS sous iPhone avec des explications brossées à grands traits…

reduc-450

  • À gauche | les deux options sont disponibles, code numérique ou Touch ID…
  • À droite | Dans les préférences, nombre de possibilité (comme les avoir tous les deux et, surtout, un temps contrôlé de fermeture de l’application comme pour 1password ⚑

reduc-450

  • À gauche | Quand vous saisissez un message, vous pouvez donc lui adjoindre une clé, un mot de passe, avec ou sans indication (hint)…
  • À droite | Indication de la demande de mode de passe mais aussi de la durée de vie du message (sera traité par la suite dans ce billet) et, bien entendu, pièce(s) jointe(s).

Comment cela se passe pour le destinataire ?

En gros, si un mot de passe est utilisé…?!

reduc-450

  • À gauche | Le titre de votre message est lisible sous Mail et suivi d’une demande saisie de mot de passe avec un indice si besoin…
  • À droite | En tapotant sur le bouton dans le corps du courriel, vous quittez automatiquement Mail pour vous rendre sur le navigateur web via une liaison HTTPS…

reduc-450

  • À gauche | Il vous reste à rentrer le mot de passe puis à valider…
  • À droite | …Et vous accédez au contenu, toujours via la liaison HTTPS…

En résumé le contenu de ce courriel n’est jamais déplacé sur Mail… Pas mal non…?

Notez que le message sera inaccessible par défaut pendant un certains nombre de jours… Mais vous pouvez réduire cette durée. Exemple…

reduc-450

  • Dans la fenêtre de saisie de votre message dans ProtonMail, vous pouvez lui allouer un mot de passe (come expliqué au départ), ajouter des pièces jointes et préciser une durée de vie…

Pourquoi utiliser ProtonMail !?

Je pourrais répondre simplement que, même si nous n’avons rien à cacher, je ne vois pas pourquoi nous devrions être aisément surveillés, espionnés. Question de principe…

Ensuite, dans le cadre d’un procédure judiciaire ou notariale, des échanges professionnels, il n’est pas inutile de renforcer le secret de ces communications. C’est dit.

Si ProtonMail est gratuit, cela ne vous empêchera pas de regarder les diverses options qui sont visibles sur leur site, protonmail.com et en partie en français… Et de faire un don.

Bref, comme le VPN — cf. urbanbike | Hide My Ass! — ou encore l’application Signal ⚑, ProtonMail permet de se mettre à l’abri des gens… un peu trop curieux…!

À suivre…

le 04/05/2016 à 13:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Vecteurs sur iPad…? Bez y est… pas mal

Succédané d'Illustrator sur iPad uniquement

dans dans mon bocal | iOS | outils
par Jean-Christophe Courte

Sorti ce matin, acquis ce matin mais testé plus à fond cet après-midi, Bez ⚑ s’avère assez épatant pour un premier jet

Inutile de dire qu’il est incomplet, que les formats de travail sont encore insuffisants, que les outils sont encore à compléter et à rendre plus ergonomiques mais je suis un bon client de ce type d’outil.

J’avais apprécié en son temps Inkpad mais, je n’ai pas suivi ce qui s’est passé, il semble passé à la trappe fin 2014 même ses sources sont toujours ici. Bref, impossible de le charger à nouveau…

Du coup, je suis tombé sur Bez… comme Pierre Bézier.

reduc-450

  • Quelques formats disponibles (un peu faibles en terme de taille) mais, bon à savoir, Bez importe du .svg (via DropBox, etc.)

reduc-450

  • comme ici. Le gros plus est de pouvoir se créer une bibliothèque de symboles avec ces imports (…oui, je poursuis mes propres recherches…)

reduc-450

  • De pouvoir les utiliser ensuite (mais avec obligation de les remettre à la taille souhaitée et, sur ce plan, faire plus simple serait appréciable au lieu de ruser…)

reduc-450

  • d’autant que le produit est pas mal du tout en terme de calques, groupes, transformations, PathFinder, etc.

Et ça exporte en .png (là, faut payer le soft) mais pas à la résolution que je souhaitais. Il n’empêche que les 4 copies d’écran qui précèdent ont été modifiées et ratraitées dans Bez puis exportées avec LongScreen ⚑ pour avoir le cadre de l’iPad.

J’y reviendrais car très rapide et je pense que le développeur va faire évoluer cet outil…

  • Bez ⚑ + achat additionnel (iPad uniquement)

le 13/04/2016 à 17:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Windyty | La météo à dix jours sur votre navigateur

Prévisions globales ou à l’échelle de votre quartier

dans ailleurs | bosser chez soi | dans mon bocal | outils | pratique | voir
par Jean-Christophe Courte

Bien sûr, observer le ciel au lieu de regarder son écran est amplement suffisant même si tous les nuages ne sont pas porteurs de pluie. Néanmoins, rien de nous interdit d’être un peu plus curieux…

reduc-450

Si RainToDay ⚑ — ci-dessus — couplé avec WeatherPro ⚑ fait partie des mes indispensables sur tous les écrans iOS, le web propose de fabuleuses ressources qu’il faut prendre le temps de redécouvrir… Dans mon cas, ce dispositif est dans Safari depuis des années mais j’y reviens seulement1 dans urbanbike maintenant…

Météo globale…?

reduc-450

Ainsi Windyty.com qui reste à explorer en prenant le temps de scruter toutes ses options…! Dont le rendu des bourrasques et rafales ou coups de vent…

reduc-450

reduc-450

Ou météo locale…

reduc-450

Avec les informations des Webcams… si elles existent dans les parages…

reduc-450

Ne pas oublier de passer un moment dans les options et préférences mais pas d’application sur iOS semble-il…

reduc-450

Bonne découverte…

Comment ça je vous ai pourri une partie de la journée…? Elle ne l’était pas déjà…?!


  1. Qui a dit long à le détente…? Oui, il y a de cela…! 

le 11/04/2016 à 10:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Illustrer une copie d’écran | 3

Et sur Mac, comment fais-tu…?

dans dans mon bocal | écrire | grospod | iOS | outils
par Jean-Christophe Courte

Bon, après les deux premiers épisodes (un et deux), parlons enfin de LongScreen mais également de… illustrator et Photoshop. En effet, les deux précédents billets restent des exercices pour ma pomme1 à partir d’un iPhone uniquement mais j’avais promis d’expliquer deux choses :

  • Mon usage sous iOS de LongScreen ⚑
  • Et comment je place des doigts et des gestes sur mes copies d’écran sur urbanbike…

Sauf que la dernière phase se déroule exclusivement sur le Mac…

LongScreen

LongScreen ⚑ me permet de replacer les copies d’écrans réalisées individuellement dans un masque simulant l’iPad ou le iPhone 6s+, dans leur contexte…

reduc-450

  • À gauche | Une option que je n’emploie pas, la suppression des copies d’écran employées (…je devrais mais je préfère tout garder temporairement car je suis distrait…).
  • À droite | le choix des écrans supportés, entre Watch et iPad Pro…

reduc-450

  • À gauche | Il me suffit de sélectionner les captures d’écran souhaitées dans l’ordre (de gauche à droite, ordre d’apparition dans la copie jumelée) puis de cliquer en haut à droite sur Merge (sur iPhone, je me limite à deux, voire trois écrans…)
  • À droite | la fenêtre des réglages qui est accessible via une icône en bas au centre… Alignement mais aussi rassemblement (Merge) sans masque, avec un masque gris ou un masque blanc (mon préféré). Enfin, en haut l’écartement des écrans et, en bas, une option pour unifier les heures de capture sur les copies d’écran…

reduc-450

  • À gauche | le rendu affiché de ce qui va être produit et en bas, de gauche à droite, l’icône d’export, l’accès aux réglages (…qui, généralement, n’ont plus trop lieu de bouger) ou la suppression de l’essai en cours si erreur de casting…
  • À droite | J’enregistre toujours dans l’album mais cela peut filer vers DropBox ou encore vers mon FTP via Transmit ⚑ sous iOS.

Certes, cela réduit de facto la surface utile de chaque copie d’écran. Mais, en contre-partie, cela me permet de mieux placer, mettre en valeur les gestes utiles (…j’en parle ci-dessous) et, essentiellement pour les applications traitées sur l’iPhone, de monter deux copies côte à côte.

Bref, de composer, même si très connoté2, une sorte de narration explicative (!) qui se déroule de duo en duo…

Et les gestes, les doigts, les pognes…?!

Bon, ce n’est pas un secret, le reste se passe sur Macintosh avec des produits classiques (mon antique CS6 fonctionne encore)…

reduc-450

  • Je me suis composé naguère une unique (et large) planche avec toutes les options qui me convenaient à partir d’un fichier vectoriel acheté jadis sur istockphoto.com, une banque d’images. J’ai transformé à ma sauce dans Illustrator ces briques de base, dupliqué, etc. Cela ne m’empêche pas d’ajouter de nouvelles options quand je suis coincé…

reduc-450

  • Reste ensuite à choisir puis à placer/dimensionner l’élement que je souhaite ajouter à des fins explicatives sur la copie d’écran ouverte, elle, dans Photoshop.

Puis à exporter l’ensemble avec un plug-in TinyPNG depuis Photoshop, cf. Optimiser les images PNG et JPG pour le web - urbanbike. En réduisant de 50 % la dimension du fichier… Et en restant généralement en .PNG transparent…

Les images sont ensuite renommées en batch avec Name Mangler 3 ⚑3 puis exportées via Transmit ⚑ vers mon serveur FTP…

Comme j’emploie ExpressionEngine, je peux rentrer dans mon texte Markdown un lien de l’image vers le dossier dédié et prévisualiser dans iA Writer ⚑ le rendu, le séquençage…

reduc-450

C’est certes rustique mais ça fonctionne pour mes besoins et vous aider à comprendre ce que j’essaye parfois d’expliquer maladroitement avec des mots…!

Voilà, voilà…


  1. Hormis une furieuse envie de voyager, je prépare (déjà) une reconversion. Vu la modicité de ma retraite (mon fils boursier a la même chose), j’ai découvert que je pouvais reprendre en toute légalité le collier pour essayer de rajouter du beurre dans les épinards. Plus exactement des épinards dans une noisette de beurre. Même si je préférais bosser de chez moi, je sens que cela va être compliqué. Or comme je suis un angoissé de nature, je me forme préventivement. À ce propos, si vous cherchez un formateur sur un outil Markdown (ah, zut, tout est déjà dans urbanbike…!), un Community Manager, un rédacteur de papiers, enfin, un vieux un peu cabossé mais avec un poil d’expérience, mon adresse courriel est en fin de billet. 

  2. …Je sais, dans connoté, il y a… noté…! 

  3. cf. urbanbike | Renommez vos fichiers avec Name Mangler 3 

le 11/04/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Illustrer une copie d’écran | 2

Depuis un iPhone, toujours…

dans ailleurs | dans mon bocal | écrire | grospod | iOS | outils
par Jean-Christophe Courte

Suite du billet précédent.

Comme navigateur, celui de 1password ⚑ est efficace mais, et à condition de passer du temps à configurer, je lui préfère nettement celui de iCabMobile ⚑.

reduc-450

  • Sécurisé par Touch ID, des paquets d’options (okay, partie complexe). Mais au final, accès à mon CMS et affichage en parallèle du résultat après l’envoi du texte.

reduc-450

  • les formulaires sont mémorisés, etc. Et donc les mots de passe, ce qui évite de ressaisir ces derniers.

Du coup, nouvel essai en conditions, rédaction d’un second billet dans Editorial ⚑, gestion des images avec LongScreen ⚑.

reduc-450

  • …et une variante. Garder le montage tel en PNG mais réduire drastiquement le poids en passant par le service de TinyPNG en ligne faute de trouver un vrai compresseur de PNG sous iOS.

Bien entendu, nouveau coup de Transmit ⚑, renommer les illustrations après export.

Résultat sous vos yeux. Je m’entraîne avec l’idée de ne partir qu’avec un iPhone 6s+.

Et c’est ici que 3D Touch sur les icônes de quasiment toutes ces applications s’avère divin…

À suivre.

le 10/04/2016 à 14:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Illustrer une copie d’écran

Depuis son iPhone

dans ailleurs | dans mon bocal | écrire | grospod | iOS | outils
par Jean-Christophe Courte

C’est un exercice nettement moins facile que face à son ordinateur de bureau ou portable. Vous êtes sur la route, dans le RER et un billet à finir…!

Tiens, évoquons Pinpoint ⚑ qui fonctionne sous iPad et iPhone.

Si la couleur de base (orange) est gratuite, rien ne vous empêche d’acquérir une couleur supplémentaire pour remercier son développeur.

reduc-450

  • À gauche | 4 fonctions de base qui vont du flouttage de zone à l’ajout d’un texte en passant par l’emploi de flèches et l’usage de cadres.
  • À droite | d’autres couleurs sont disponibles, pas inutile de s’en souvenir.

reduc-450

  • À gauche | l’interface est minimale et occupe le haut de l’écran.
  • À droite | à vous de choisir enfin la destination de vos copies d’écran retravaillées…

Les images ainsi réalisées peuvent être utilisées avec un second produit comme Longscreen ⚑ pour les replacer dans leur contexte, ici l’iPhone. J’y reviendrais.

Après (sic !), cela reste délicat. Expédier les images telles et à leur taille.

Ou utiliser Reduce ⚑ avec le risque de voir les parties transparentes du fichier PNG virer au noir lors de leur conversion au format JPG. Ou utiliser un… troisième outil comme PointOut ⚑ en amont comme ici avant de réduire l’image enregistrée au format .jpg via Reduce et en définissant sa taille en pixels ?!

Et comme si cela ne suffisait pas, avant d’utiliser les images produites dans un billet rédigé en Markdown dans Editorial ⚑, les expédier sur le serveur via Transmit ⚑, renommer les images.

Terminé ? Non. Publier le billet en passant par un navigateur !

Je cherche la meilleure martingale… À suivre…!

Bref écrire en déplacement n’est pas de tout repos…! Et avec juste un iPhone…!

le 10/04/2016 à 13:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Ma position sur TextExpander en ce printemps 2016…!

Avec abonnement, c’est clairement non…

dans écrire | grospod | groummphh | iOS | outils
par Jean-Christophe Courte

Assez estomaqué par le changement unilatéral de politique commerciale de TextExpander, je voulais reprendre l’usage des Raccourcis Apple et ne laisser que mes quelques équivalents spécialisés dans TextExpander.

Or je découvre que nous sommes légion à nous interroger, lire Michael Tsai - Blog - TextExpander 6 and TextExpander.com. Bref, il est encore temps de faire machine arrière chez TextExpander. Ou, à tout le moins, remettre en circulation la précédente version avec un joli changement de logo, histoire de ma pas perdre la face…

Je me suis arrêté de bouger pour plusieurs raisons :

  • TextExpander fonctionne toujours sous iOS et OSX sans avoir besoin de passer à la nouvelle mouture avec abonnement pour l’instant
  • l’éditeur communique un peu et a assuré que le produit allait encore fonctionner sur la version actuelle de OSX et la suivante …même si rien n’est annoncé pour iOS (ils sont taquins…!)
  • des solutions de repli existent sur OSX, lire le billet de Benoit à ce sujet, Notre sélection d’alternatives à TextExpander sur Mac et iOS | Slice42
  • au pire, je peux remplir à nouveau les raccourcis de Apple
  • enfin, je n’ai pas d’énergie à consacrer à ce basculement en ce moment

Sans oublier que je souhaite d’abord m’assurer que je peux installer et virer sans angoisse des raccourcis partagés sur Apple : chat échaudé craint l’eau froide…!

Juste commencé à virer les équivalents inutiles sous TextExpander, renommer ceux qui le nécessitaient. Nettoyage de printemps de fait…

Hormis cela, j’ai beaucoup appris de ces années sous TextExpander, mes équivalents seront les mêmes sous raccourcis. Sous iOS, les seuls ceux qui peuvent me manquer sont ceux font appel au contenu du presse-papiers ou aux calculs sur dates1, voir ceux qui me permettent aussi de déplacer mon curseur en cours d’opération.

Tous cela vont me manquer mais d’autres solutions sont à inventer dont une avec Copied. J’expérimente doucettement pour le moment avec l’excellent Drafts 4 et des scripts vers Copied justement…

À suivre.

Dernier point, je vais poster moins de billets ces prochains temps, c’est reparti pour une nouvelle saison2.

le 08/04/2016 à 09:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?