Urbanbike

Recherche | mode avancée

Vieillir | Night Shift sous iOS 9.3

Je pose ça… Remarquable pour mes yeux…!

dans dans mon bocal | iOS | lire | pratique | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

Dans la prochaine version de iOS

reduc-450

Bien entendu la copie d’écran ne reflète pas le changement chromatiquement parlant mais mes yeux usés apprécient. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai, pour la première fois, téléchargé une bêta d’iOS !

le 25/02/2016 à 11:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Les archives du journal Le Monde sur iPad | 2

Des mises à jour bien visibles…!

dans ailleurs | dans mon bocal | iOS | lire | mémoire | pratique
par Jean-Christophe Courte

J’avais évoqué récemment l’application Le Monde Archives ⚑ et sa frise chronologique depuis 1944 — lire urbanbike | Les archives du journal Le Monde sur iPad

reduc-450

Et puis, il y a peu, en consultant à nouveau cette application épatante, je vois des petits bandeaux jaunes apparaître… signalant une mise à jour…

reduc-450

En attendant une mise à jour dédié à Umberto Eco, j’ai découvert également quelques dossiers très complets sur la conquête spatiale ou sur la guerre d’Algérie.

reduc-450

Bref, de quoi continuer à réviser nos connaissances…

le 24/02/2016 à 17:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Bruce The Nice | le gars qui vulgarise tout…

Et c’est bon…! Pourquoi ? Ah, mais c’est une bonne question !

dans ailleurs | dans mon bocal | lire | voir
par Jean-Christophe Courte

depuis que je suis gamin, il y a une expression que je ne comprends pas. C’est la sempiternelle formule la curiosité est un vilain défaut. Lorsque j’insistais, j’avais le droit à la sempiternelle (!) réponse tu comprendras plus tard… sauf que que ceux qui devaient m’expliquer plus tard sont partis pour un repos… éternel. Bref, ne m’ont rien expliqué de ce que j’aurais dû apprendre de leur bouche (…les histoires de famille, etc.).

Du coup, j’ai appris pas mal de choses après mes années de pension1, je me suis rattrapé en partie mais tout m’interpelle. Ma moitié fonctionne de la même manière, un truc entendu à la radio, un auteur, une info : elle dégaine son iPad et hop, ajoute dans ses notes tel livre à lire, tel jardin à visiter, tel expo à voir, telle ville à parcourir. Et je pense que nos gamins ont hérité de cette curiosité tous azimuts qui se double d’une procrastination sans fin !

Il y a quelques jours, ma moitié m’a expédié un lien via Courriel. C’est après l’avoir entendue se marrer2 et lui avoir demandé qui était la cause de sa bonne humeur qu’elle m’a dirigée vers Bruce Benamran…!

reduc-450

Du coup, je n’ai jamais autant passé de temps sur mon iPad à suivre des vidéos de vulgarisation…!

Chez Bruce, tout est bon.

Le rythme qui est né (…à mon avis) de ses premiers montages et qu’il a conservé. Son art de la déconne et de la mauvaise vanne. Mais aussi sa capacité à rendre ce qu’il explique intéressant.

Non, captivant.

À l’attention des vieux (…des gens de ma génération qui ont dépassé la soixantaine), inutile de gloser avec dédain sur ses expressions et ses glissements, c’est pas cela que l’on demande à ce gars…! Pour ma part, je me sens en phase : mêmes expressions que mon fils thésard en biotechnologies, même humour et références.

reduc-450

Bref, un conseil, connectez-vous en prévoyant une plage horaire suffisante pour vous envoyer deux ou trois vidéos à la suite. Non, plus encore !

Merci Bruce…!!

NB : partagez avec vos gamins…


  1. …une époque où il n’y avait pas d’ordinateurs, de jeux vidéo (…juste des jeux de cartes), d’Internet, de sorties en ville, de teufs… je vous renvoie à… Modiano… 

  2. Vu et lu sur Culturebox Bruce Benamran : le vulgarisateur scientifique cartonne sur Youtube et sur scène 

le 15/02/2016 à 10:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Vos notes : bas de page, fin de chapitre ou d’ouvrage…?

À redécouvrir avec le numérique…

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | lire | mémoire | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Je rebondis sur un tweet lu hier (un RT de mon amie Luce) qui a donné lieu à une courte discussion avec ma fille pendant que nous échangions en mode bûcheron au ping-pong, les pieds dans la boue.

Bref, tout en essayant (!) de contrer ses balles croisées (…de l’art de me prendre de vitesse, art dans lequel elle excelle !), j’évoquais avec elle l’intérêt de ces notes1 de bas de page, pourquoi je les utilise2 désormais sans me restreindre.

Si ces notes sont souvent employées dans les ouvrages sérieux pour mentionner avec précision une source (auteur, ouvrage, numéro de page, etc.), j’aime les utiliser pour construire bâtir un second espace de lecture3, sans pour autant alourdir le cours du billet…

un aspect chouette du numérique…

Or rien n’est plus chiant, crétin, stupide4 que de jongler dans un ouvrage papier entre un appel de note dans le texte et son explication une quinzaine de pages plus loin, voir un regroupement de toutes les notes en fin d’ouvrage. Je me refuse à entendre les explications habituelles sur la difficulté que cela représenterait : avec FrameMaker il y a des lustres, il était facile de demander à l’application de se débrouiller pour les placer en fin de page courante.

Sur une page web, c’est nettement plus simple. Un appui sur l’appel de note conduit à la note (même si le billet est très long). Ensuite à la fin de la note, la flèche située en regard permet de revenir à l’appel de la note, sorte de va-et-vient numérique confortable, d’ascenseur.

Dans un fichier ePub, c’est nettement plus confortable, un appui affiche temporairement une fenêtre avec la note.

Du coup, il est facile pour un lecteur de revenir au paragraphe source. Bref, de ne pas se perdre en cours de route !

Ce dispositif offre une lecture à plusieurs vitesses5, permet de consulter les digressions, les informations hors contexte si l’on est d’humeur à les parcourir.

reduc-450

Ou rester strictement dans le cadre de l’information annoncée par le titre et le sous-titre en esquivant ce foisonnement de notes buissonnières !

Fort de ces constats, je suis dans une phase d’écriture d’un texte personnel avec ce dispositif. Cela revient à mettre en place une trame linéaire, un fil d’Ariane. Et, sur toute cette ligne, des noeuds6 comme autant d’appels à de possibles bifurcations7 qui seront ainsi matérialisées, chaque note pouvant être autonome dans sa lecture8.

reduc-450

Quitte à sortir de la ligne…!

Bon, ce sont quelques idées partagées ici…

À suivre…

À propos de ces deux photos9


  1. …qui sont ici, sur urbanbike, des notes de fin de billet

  2. J’aurais du mentionner également la simplicité du balisage Markdown qui me permet aisément d’en truffer mes billets. Ce texte a été écrit dans Editorial ⚑ et les notes pondues par ce script de @viticci (comment ça, je dérive…?!). 

  3. Et ne pas me contraindre à oublier dans l’instant l’idée qui vient d’apparaître, développer des bouts d’argumentaire facétieux ou très sérieux, télescoper un souvenir avec ce que j’écris… 

  4. Et là, je pèse mes mots car ceux qui me viennent spontanément à l’esprit sont nettement plus grossiers…! 

  5. De facto, on est nullement contraint de lire toutes les notes, juste celles qui sont liées à un contexte qui nous interpelle… le plusieurs vitesses n’est pas gratuit dès lors. 

  6. Cela me fait spontanément penser au Quipu. Et peu importe si on oublie la signification de chaque appel de note, reste la structure… oui, c’est un peu tiré par les cheveux et c’est bien pour cela que c’est une simple note inodore (…je l’ai fait…!). 

  7. C’est une réponse pratique et technique à ma vision du récit en mode puzzle auquel je m’essaye. Des fragments séparés jusqu’à présent mais sans interconnexion. L’avantage de l’appel de note est de placer un aiguillage à l’endroit qui me semble approprié, au lecteur de l’emprunter ou non. 

  8. …une anecdote se suffisant à elle même que le lecteur peut ignorer sans perdre le fil de l’histoire. L’idée me plaît énormément, reste à la mettre en œuvre. Sous Ulysses, c’est parfait vu que chaque note n’est plus lisible une fois qu’elle est dans son container. Et c’est pourquoi écrire avec deux traitements de texte est loin d’être sot, Ulysses pour la trame générale et un autre traitement de texte (via une séparation créée par SplitView) pour ces notes, ces fragments. 

  9. …effectuées avec ProCamera + HDR ⚑ en version 9.3 avec un iPhone 6s+ et l’option HDR 5 images, cf. urbanbike | Longues expositions avec ProCamera 9.3 sur iPhone 

le 07/02/2016 à 11:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Slice42 sur grosPod

Rapide et agréable

dans ailleurs | dans mon bocal | iOS | lire | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Comme je l’ai écrit hier, slice42 succède à MacPlus.net.

Je suis allé voir à nouveau ce matin, ça patate bien avec un serveur cuisiné aux petit oignons par monarobase et un chouette travail effectué par Benoît Pepermans pour intégrer les billets de MacPlus dans le nouveau site (passage de SPIP à WordPress)… Pas de la tarte…

reduc-450

  • À gauche | l’accès aux catégories…
  • À droite | celle dite en pratique dans laquelle j’officiais naguère…

reduc-450

  • À gauche | En dessous du panneau explicatif… du contenu
  • À droite | Pas toujours très récent mais toujours d’actualité (…tiens, je connais ces doigts dans les copies d’écran…!)

reduc-450

  • À gauche | Bref, j’ai retrouvé mes anciens billets (!!) dans une maquette élégante…
  • À droite | Et, une première, même un rappel sur leur auteur…

Bref, j’apprécie cette politesse et, à nouveau, je souhaite bon vent à l’équipage de Slice42…

Bonne découverte…

Pour ma part, je file, cap au 247, pour apprendre à écrire et prendre le temps de vivre… Avec un premier passage chez Corto ce printemps. À ce propos, Weather4D 2.0 ⚑, l’application de Olivier Bouyssou vient d’être mise à jour. Indispensable pour tous les marins…!

le 31/01/2016 à 11:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

France Culture fait peau neuve !

Un site web responsive

dans dans mon bocal | écouter | lire | voir
par Jean-Christophe Courte

Auditeur de France Culture – L’actualité culturelle et politique, je redécouvre le site web ce matin et c’est franchement très sympa à mes yeux …et sur mon iPad…!

reduc-450

Plus facile de se repérer dans les rubriques

reduc-450

Et retrouver ses émissions favorites (et leurs podcasts)

reduc-450

Un bémol…? Quelques pubs abomifreuses dans les marges en mode paysage…!

Bonne découverte…

le 25/01/2016 à 10:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Et (vos) Yeux dans tout ça…?!

Reposer les yeux, oublier les écrans…

dans bosser chez soi | dans mon bocal | écrire | groummphh | iOS | lire | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Même en réduisant la luminosité de l’écran, même en passant l’ambiance des mes traitements de texte en mode nuit, il me semble qu’il est temps de décrocher un peu, beaucoup, passionnément !

Laisser planer son regard au loin, marcher, ping-ponguer1… bref, décrocher des écrans…

Je redécouvre le iPad comme le iPhone sous une formule boîte à podcasts ou écoute de la radio. J’ai des tas d’épisodes des papous à écouter, des conférences passionnantes au Collège de France à suivre…

Sans oublier quelques chouettes albums de jazz qui m’accompagnent dans mes balades urbaines, celles que je fais à pieds pour me rendre à la boulangerie quérir une baguette toute chaude ou à la poste pour un nième recommandé…

En attendant, sous iOS…

Je lis dans les revues sur le net que la version d’iOS 9.3 contiendrait un dispositif pour réduire la fatigue occulaire. Fort bien mais pourquoi ne pas proposer un système qui se glisserait dans les vieilles machines également, dans un iPad 2 ?

En attendant, il existe quelques options à tester sous la rubrique accessibilité dans les réglages. Dont deux qui peuvent soulager vos yeux.

reduc-450

  • Réduire le point blanc (Accessibilité/Augmenter le contraste)… Certes votre tablette vous proposera des images moins flatteuses mais au quotidien, c’est pas mal

reduc-450

  • Testez l’option Nuances de gris (Accessibilité)

reduc-450

  • Je l’emploie parfois avec le Dark Theme de Editorial (dans le panneau signalé par Aa) mais déjà, vérifiez si vos outils de saisie2 ne disposent pas d’un thème nuit…

reduc-450

  • Réduisez également la luminosité de votre écran…

Mais, surtout, décrochez !

Bon, je m’entends rigoler intérieurement… au lieu de prodiguer des conseils, déjà le faire…!


  1. comment ça, ce verbe n’existe pas ? Désormais il existe, naaaa… 

  2. En disposent sous iOS : Editorial ⚑, Drafts 4 ⚑, Ulysses ⚑, iA Writer ⚑, Byword ⚑, Syml ⚑, LetterSpace ⚑ et quelques autres 

le 15/01/2016 à 11:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?