BonApp! 1Password pour mémoriser tous vos identifiants

MacPlus.net
dans | bosser chez soi | dans mon bocal | groummphh | mémoire | outils | pratique |

Absolument indispensable… BonApp! 1Password pour mémoriser tous vos identifiants.

reduc-450

Coloration syntaxique, Markdown XL et CriticMarkup

Mais pourquoi ne pas proposer les deux…?
dans | dans mon bocal | écrire | groummphh | outils | vieillir |

Billet TL;DR publié pour mon propre usage et les trois lecteurs qui me supportent dans ces moments de pure divagation…!

Que ce soit sous BBEdit, MultiMarkdown Composer ⚑ (4,99 €), Ulysses ⚑ (44,99 €) sur Macintosh ou encore dans Editorial ⚑ (9,99 €) sous iOS ou Ulysses pour iPad ⚑ (19,99 €), j’apprécie cette coloration plus ou moins discrète de mes contenus qui me permet de visualiser les balises en sus de mon texte.

D’autres applications comme Textastic ⚑ (7,99 €) sous iOS (mais aussi OSX) permettent de choisir parmi une série de thèmes dont le fameux Solarized - Ethan Schoonover.

Au départ, ce sont bien les développeurs qui ont bricolé cela pour repérer dans leur code les balises de syntaxe et ne pas en oublier au passage (d’où BBEdit comme premier soft cité).

Mais comme peu à peu les balises Markdown se sont invitées dans nos traitements de texte, autant employer cette disposition pour les repérer à notre tour.

Pour ma part, j’apprécie Ulysses qui me permet d’échanger des thèmes pondus par mes petits doigts entre iPad et Macintosh et donc de retrouver la même ambiance, les mêmes couleurs de balises sur ces deux écrans. Relire accessoirement :

suivi des corrections mais aussi notes de travail

Et de revenir plus encore sur Markdown XL et ses petites notes mais également à Editorial qui propose du CriticMarkup et le met en couleurs désormais.

Relire urbanbike | CriticMarkup s’installe dans les traitements de texte, billet nettement plus développé sur MacPlus, CriticMarkup s’installe dans les traitements de texte, et pour cause.

D’ailleurs, si je reste totalement accro à Markdown XL, je pense (sic !) que, tôt ou tard, CriticMarkup finira également par s’intégrer dans Ulysses car même si le dispositif est nettement plus lourd et bavard en terme de balisage, il devient peu à peu une sorte de standard.

Eh oui, ce n’est pas toujours le système le plus astucieux — à mes yeux — qui l’emporte.

Inversement, je rêve que Ole Zorn intègre Markdown XL dans Editorial, que Philip Dhingra en fasse de même pour Nebulous Notes ⚑ (0,99 €) ainsi que Greg Pierce dans son excellent Drafts 4 ⚑ (9,99 €).

Ou encore que Fletcher T. Penney l’intègre directement dans la prochaine version de MultiMarkdown, ce qui serait hyper astucieux pour le coup…!

Je sais, ce n’est qu’un rêve mais bon. Mais en ce cas, cela nécessiterait deux choses en plus…

  • un parseur Markdown XL nettement plus solide,
  • la possibilité d’échanger entre applications supportant alors Markdown XL ces fameuses balises qui ne sortent pour le moment jamais de Ulysses.

Bref, cela ne va pas m’empêcher de bosser au maximum dans Ulysses pour iPad et le larder de mes petites notes…!

Mais si Markdown XL reste circonscrit à Ulysses comme cela semble plus probable, il ne serait pas inutile d’y trouver un de ces quatre un convertisseur Markdown XL vers CriticMarkup, histoire de retrouver ensuite ces infos, notes, commentaires dans d’autres applications supportant ce balisage plus universel.

Car ce qui me gêne dans CriticMarkup, c’est qu’il n’a que cette dimension un peu bureautique de suivi de corrections alors que je me retrouve totalement dans l’esprit du Markdown XL qui me laisse plus de champ pour mes petites notes bleues de travail.

J’aurais pu résumer cela en quelques lignes mais vous ne les auriez pas plus lues pour autant…!

Pour finir…

reduc-450

Solarized dans MultiMarkdown Composer

reduc-450

Le thème que j’emmploie dans BBEdit

reduc-450

Le thème par défaut de Editorial

reduc-450

Mon thème Blue Note dans Ulysses pour iPad avec le support de Markdown XL et des notes de travail…

Se souvenir que la coloration syntaxique est egalement employée en .fountain…

À suivre (ou pas…!!)

Deux années sans activité…

Ce moment où tu blacklistes tes anciens contacts pros…
dans | ailleurs | dans mon bocal | groummphh | vieillir |

Les premiers jours, naïvement, je pensais recevoir, là un coup de fil, ici un courriel ou un SMS.

Pris par mes démarches pour clore mon activité fin juin 2013 puis liquider proprement l’entreprise créée trente ans plus tôt, je n’ai pas pigé de suite qu’il ne se passerait plus rien de ce côté là…!

De plus, d’autres chocs, surprises abyssales au début de cette même année m’absorbaient sur le plan personnel.

Deux années se sont écoulées…

Sans activité professionnelle, of course, assistant mon paternel sur une action insensée montée de toutes pièces l’année suivante, je n’ai pas eu le temps d’y songer. Seuls les copains ainsi que des lecteurs de ce blog se sont manifestés à ces occasions ainsi que d’ex. clients devenus, au fil des années, de véritables amis, ont pris le clavier.

Mais au terme de ce second anniversaire de ma cessation d’activité (…et dernier car les commémorations ne sont pas ma tasse de café…!), amusant de constater à tête reposée que nombre de mes fidèles contacts professionnels, ceux qui, la main sur le cœur, m’assuraient encore avant hier (…juin 2013 toujours…!) haut et fort de leur indéfectible amitié (sic !) pour que je finisse dans l’urgence leurs ultimes missions n’ont jamais pris le temps de m’adresser un mail…!

Idem pour ces relations qui m’ont gommé de leurs contacts vu que je ne suis plus — à leurs yeux — en situation de leur ouvrir des portes ou les recommander. Voire exécuter à vil prix (re sic !) un dépannage graphique.

Je vous/les rassure de suite : ce n’est pas une surprise…!

La véritable surprise aurait été qu’ils tiennent parole !

À la réflexion, je me suis habitué à ne plus entendre leurs passionnantes conversations. Je leur souhaite d’avoir retrouvé d’autres oreilles compatissantes pour y déverser — en vrac — leur sempiternel mal-être ; leurs objectifs professionnels sans cesse bafoués par les manœuvres délictueuses de tel ou tel ; leurs soucis avec leurs mouflets, conjoints, hiérarchie, collègues, belle famille, etc.

reduc-450

Je termine ici ce billet car c’est l’heure d’une partie de ping-pong avec ma fille…! Certes, de gros nuages sombres planent en ce moment mais ce ne sont pas trois gouttes de pluie et un peu de vent qui vont ruiner cette agréable perspective…! Quoi que…!

BonApp! TextExpander le maestro des équivalents clavier

MacPlus.net
dans | dans mon bocal | écrire | groummphh | iOS | mémoire | outils | pratique |

Indispensable dans MON quotidien BonApp! TextExpander le maestro des équivalents clavier. Je n’insiste pas mais TextExpander fait partie des très rares produits réellement indispensables dans mes machines…

reduc-450

Face aux manipulateurs, écouter nos propres alertes…

De l’importance des signaux faibles
dans | bosser chez soi | dans mon bocal | groummphh |

Le fil des infos nous montre quotidiennement des professionnels de la manipulation à l’œuvre. Les conséquences de leurs actes sont généralement compris quelques années après coup mais ce laps de temps leur permet de réécrire l’histoire avec un grand H, justifier leurs actes. Et trouver de chouettes arguments pour les dedouanner.

Les voilà prêts à sévir à nouveau, applaudis par une cohorte d’admirateurs à la mémoire sélective.

Sans atteindre ces sphères lointaines, d’autres sévissent dans notre quotidien. À force de mauvaises expériences1, il nous arrive d’avoir assez de bon sens pour les identifier…

Cette dernière décennie, ma naïveté ne m’a pas toujours permis de les repérer même si des paquets de doutes s’accumulaient…!

Petite musique…

De fait, j’ai insuffisament pris en compte les dysfonctionnements dans leurs récits, les incohérences chronologiques ou simplement logiques. Et puis, je pensais que ce n’étaient pas des personnes que j’étais appelé à revoir…

Erreur…!

Maintenant que je ne suis plus absorbé par une activité professionnelle dévorante, je prends le temps d’écouter ces petites alertes transmises par mon cerveau (…si, si, j’en ai un même si pas upgradé depuis des lustres…!).

Après une longue contre-enquête sur mes propres vautours, j’analyse désormais des situations récemment vécues et essaye d’en dénouer les fils… Même si trancher le noeud gordien2 reste, à mes yeux, la méthode la plus efficace.

Sauf que…

Sauf qu’il est toujours instructif rétrospectivement de comprendre comment on s’est fait enfumer (sic…!), quelle corde — pincée avec astuce — m’a fait prendre avec une profonde conviction une vessie pour une lanterne…! Bref, comment je ne suis fait berner par des faux semblants, des sourires de façade, une histoire bien ficellée.

Plus grave encore, pourquoi je me suis abstenu de soulever les premiers doutes qui m’assaillaient… Pourquoi j’ai négligé mes propres alertes…!!! Bref, malgré des élements tangibles, verifiables, pourquoi je me suis fait duper…?!

De facto, l’explication que je retiens à la lueur de mes derniers déboires est que l’élement le plus faible reste bien chacun d’entre-nous…

C’est ce qu’expliquait dans les deux ouvrages traduits en français3, Kevin D. Mitnick, ex. pirate informatique devenu expert en sécurité informatique.

D’ou l’importance pour chacun d’entre-nous d’analyser les signaux faibles que nous livre notre corps, notre ressenti profond, animal. Comme le disait cet illustre inconnu, Méfie-toi de ta première impression, c’est souvent la bonne

reduc-450

Bref, évitons de nous faire…

À suivre…


  1. …Ou bonnes en fin de compte si l’on ne mord plus à leurs hameçons, voir ici quelques liens… 

  2. Couper dans le vif pour ne perdre ni temps ni énergie… 

  3. Et malheureusement épuisés… 

Affichage publicitaire, urbanbike et liens…

Faire simple…
dans | dans mon bocal | groummphh |

mais on s’en fout, JC !

Malgré les quolibets, je prolonge le billet qui précède. Je ne sais pas si c’est un effet collatéral de la vague de chaleur, du passage d’un démarcheur à 13:10 (les gars qui n’ont toujours pas compris que la sieste, c’est sacré…! Ou que le prospecteur précédent, sympa, n’avait pas mieux réussi…) mais bon…

Or donc, j’étais sur le point de faire appel à fontawesome quand un excès de bon sens me rappelle que certains pictos sont déjà dans les typos .otf…

reduc-450

Bref, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple…?

Et de modifier un workflow écrit par Benoît pour Editorial

Du coup, les liens précédents (sans micro dîme pour urbanbike) sont facilement identifiés de ceux avec légère aumône (!!) comme ceux qui suivent :

Affichage publicitaire, urbanbike et réactivité…

Réflexions en passant…
dans | dans mon bocal | groummphh |

J’aime expérimenter des solutions même si la surprise est qu’il n’a pas de surprises.

Que ce soit LE dernier traitement de texte qui va enfoncer tous les autres et qui s’avère biiiiiiip …non, il n’a pas été évoqué ici et les trois mises à jour effectuées depuis ne m’ont pas plus convaincu…!).

Ou la publicité qui va - accessoirement – générer des revenus… Bon, 21 clics plus tard dont au moins 3 de mon fait, je trouve le dispositif intéressant sur un lien (…si je signale iThoughtsX dans un billet, un identifiant pour urbanbike est associé en fin d’url).

Par contre le mini tableau de 10 applications de traitement de texte que je recommande avec habillage de l’applestore m’agace car il met un certain temps à s’afficher …après l’intégralité du site heureusement.

Du coup, comme je reste le principal lecteur d’urbanbike, j’ai pris le temps de me réunir ce matin avec moi-même et, collectivement, à l’unanimité, nous avons décidé de supprimer cet aplat gris de la colonne de droite.

Seuls les liens vers des applications sont renseignés. Pour ne pas tromper le lecteur, je vais réfléchir à l’usage d’une info iconographique associée qui indiquera cet état de lien zurbanbisqueté. Libre ensuite à tout à chacun de cliquer… ou pas.

Certes, la pub est nécessaire sur de très gros sites mais sur un moustique comme urbanbike, c’est un peu dérisoire (sic !) même si l’idée est (?) sympathique.

reduc-450

Bref, voilà à quoi vous allez échapper dès publication de ce billet…!

Mise à jour de 14:05 : je pense à une signalisation comme ce qui suit… Editorial ⚑ (9,99 €) avec un petit drapeau tout simplement dans la couleur du lien et dans la typo de base.

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, noté sur…

image

cf. lien publié le 25/07/2015 à 23:22

Nous sacrifions l’Europe pour ces malades mentaux ?

cf. lien publié le 25/07/2015 à 23:02

Est-ce que l’organisation de la semaine de travail est un anachronisme ?

cf. lien publié le 25/07/2015 à 23:00

cf. lien publié le 25/07/2015 à 22:58

cf. lien publié le 25/07/2015 à 17:16

cf. lien publié le 25/07/2015 à 13:20

cf. lien publié le 25/07/2015 à 13:18

cf. lien publié le 24/07/2015 à 17:14

cf. lien publié le 24/07/2015 à 06:18

cf. lien publié le 24/07/2015 à 06:13

Urbanbike est hébergé par…

image
image
Follow me on App.net
image