Urbanbike

Recherche | mode avancée

Provoke, appareil photo et BLACK sur iPhone

Quelques réflexions sous la pluie…

dans dans mon bocal | grospod | photographie
par Jean-Christophe Courte

En attendant le retour de ma tribu (chacun son rôle, je joue à saute places de stationnement), quelques rappels avec le iPhone 6s+.

Si j’utilise Provoke ⚑ quotidiennement, parfois je retraite l’image noir et blanc précédemment capturée par Provoke dans… BLACK ⚑. Car, cette app n’est pas réservée au post-traitement d’images couleur !

Rapide démonstration …depuis mes places de stationnement !

reduc-450

reduc-450

Certes, sur des images déjà filtrées en X800, c’est subtil mais cela n’échappera pas à vos yeux de lynx.

reduc-450

si vous ne voyez aucune différence… soyez attentif. Pour démarrer, autour du mot pâtissier.

reduc-450

Certes il semble plus naturel de partir d’une image en couleurs — ici depuis l’application appareil photo — mais bon.

reduc-450

reduc-450

Enfin, souvenez-vous également que les filtrages sont également nombreux dans Provoke ⚑ qui propose même quatre filtres couleur sur lesquels je reviendrais…

reduc-450

  • HPAN, NPAN, LPAN, X800, I800…

reduc-450

  • Z800, D100, H100, E100, Nofilter… Et trois autres pas pris ici en compte

Relire cet ancien billet : Photographie Noir et Blanc avec Provoke 2.1. Pour ma part, j’alterne entre X800 More High Contrast with more noise et HPAN High Contrast…

Bon WE

le 22/05/2016 à 10:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Provoke + Tinge, un duo sympa sur iPhone

Sur le mien en tous cas…

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | iOS | photographie
par Jean-Christophe Courte

Toshihiko a jouté Touch 3D (merci !!) dans la dernière version de Provoke ⚑.

reduc-450

Avec les filtres intégrés et la gestion de l’exposition, bonheur…

reduc-450

Et des résultats selon vos aspirations (ici, les miennes)

reduc-450

J’aime bien utiliser la dernière version de Tinge ⚑ en post-traitement…

reduc-450

Et même avec du noir et blanc, on peux obtenir des images intéressantes (enfin, c’est ce que j’en dis…)

reduc-450

Une autre option est d’employer MaxCurve ⚑ avec Provoke ⚑ et se fabriquer ses propres sets…

Allez, bon vweek-end…

le 21/05/2016 à 14:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Eyeem The Roll, un outil pour jauger vos images…

Et pondre des collections de mots clés

dans dans mon bocal | grospod | iOS | outils | photographie
par Jean-Christophe Courte

Je teste depuis des mois la plateforme qui propose cette application, Eyeem ⚑ — lire urbanbike | EyeEm sous iOS | de la prise de vue à la vente de vos clichés…. Avec ma fille, nous y avons même déposé quelques images. Certaines ont été retenues par Getty via Eyeem.com mais la partie la plus pénible reste bien la phase d’attribution de mots clés dans la langue de Donald Trump au moment de proposer nos clichés…

Eyeem vient de lancer une application dédiée (j’ai reçu un Mail à ce propos ce soir…), Eyeem The Roll ⚑, un outil gratuit qui permet de construire des sélections thématiques, d’organiser les images. Et même de fournir une appréciation esthétique, de scorer (sic !) ces images en fonction d’algorithmes. Non…? Si…!

Mais, surtout à mes yeux, de décrire chaque image avec des mots clés…!

Du coup, j’ai eu envie de tester de suite le bazar au lieu de bouquiner et voilà un premier essai …à l’arrache…!

Ayant encore plus de 1400 photos dans mon iPhone (pas eu le temps de faire le ménage depuis l’Italie même si elles sont déjà dans Lightroom et sur trois disques), j’ai chargé cet outil sur l’iPhone puis ai passé à la moulinette de The Roll mes propres images.

Même pas peur…!

reduc-450

  • Après une série d’écrans explicatifs, on lance le binz en sachant que les images restent sur place (dans l’iPhone) mais sont analysées une après l’autre par l’application… Et que ceci peut prendre du temps…

reduc-450

  • Très vite The Roll construit des catégories en utilisant également les EXIF des clichés et leur localisation. Dans chaque catégorie, une option est proposée pour inverser l’ordre de visualisation…

reduc-450

  • Bref, chaque image se voit attribuer un score et, en cliquant sur l’info, The Roll extrait les infos de l’EXIF mais, surtout, formule une liste de mots clés

reduc-450

  • Parfois, deux vues sont considérées comme semblables ou appartenant à la même séquence (…ce qui n’est pas faux) et The Roll vous suggère de virer celle qu’il considère comme le moins intéressante… Mmmmouiiii… Et non…!

reduc-450

  • En effet, pas si évident de considérer que certaines images sont identiques (…ou appartiennent à une même séquence — ce qui n’est pas le cas dans l’exemple qui précède…!) et de proposer de supprimer les moins bonnes. Là aussi, j’ai un peu de mal avec les recommandations proposées…!

reduc-450

  • Là où je commence à fremir, c’est à la lecture du Score élévé de certaines images que je conserve justes comme de simples témoignages urbains…

reduc-450

  • Ouf, les photos de mes gamins sont également évaluées mais je ne suis pas d’accord avec ce %@#*$ d’algorithme…! 100 pour chacun…!

Non, je ne vais pas pousser de grands soupirs (quoi que !). L’idée est intéressante et ces outils ne vont pas s’arrêter en si bon chemin même si j’ai bien du mal à trouver géniale ce que l’algorithme de cet outil considère comme étant ma meilleure photo… Ah bon ?!

reduc-450

  • En fin d’analyse de toutes les images, il reste à parcourir les catégories…

reduc-450

  • S’interroger sur ce que l’algorithme considère comme belles images (ces anciennes images de mes gamins, ok…!)

reduc-450

  • Et se marrer face à certaines des catégorisations proposées (non, ce n’est pas chez moi mais dans un Musée…!)…

Bref, c’est loin d’être nul (pondre des mots clés pour chaque photo me plaît bien), mais c’est encore assez expérimental, à affiner.

Néanmoins, je suis très (très…!!) réservé — dubitatif — sur le concept d’analyse de la beauté d’une image par un système dit expert…

À suivre dans le temps…

le 12/05/2016 à 20:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Deux outils de traduction hors connexion sur iPhone

N’oubliez pas de charger les dictionnaires nécessaires…!

dans ailleurs | grospod | iOS | pratique
par Jean-Christophe Courte

Après Microsoft Translator ⚑ (Gratuit) qui fonctionne hors ligne, une réponse non négligeable de Google avec une belle mise à jour de Google Traduction ⚑ (Gratuit), qui est également d’une efficacité redoutable.

En résumé, deux produits gratuits avec un nombre conséquent de langues disponibles (je ne les indique pas, ce nombre augmentant à chaque version …!) et, surtout, la possibilité d’effectuer les traductions en dehors de toute connexion internet, bien pratique au fin fond d’un coin du monde sans réseau.

Pratique également chez soi pour traduire une page depuis Safari pour la version Microsoft ou écrire directement au stylet pour Google.

Explications des deux outils en quelques écrans…

Microsoft Translator

reduc-450

  • Cherchez l’accès aux préférences puis aux langues hors connexion…

reduc-450

  • les fichiers pour chaque langue sont assez lourds mais gros choix…! Reste à saisir ou à copier un bout de texte (ici, un bout de texte d’un billet précédent, sans aucune malice…)

reduc-450

  • Et l’outil fait son oeuvre…

Écrire simple pour être certain d’être correctement traduit… Notez l’option agrandissement pour échanger avec vos interlocuteurs… Ou proposer une écoute du texte lu par l’application…

Notez que Translator propose également une traduction des pages Safari…

Google Traduction

reduc-450

  • Idem, cherchez l’accès aux préférences puis à Traduction hors connexion…

reduc-450

  • Moins de langues disponibles… en apparence (atteindre un second volet avec les nombreuses langues disponibles) mais une option d’écriture manuscrite sur l’écran (à droite) que je n’ai pas encore testé…

reduc-450

  • Une option aggrandissement du texte mais pas de prononciation…? En fait, si, mais juste à l’opposé, au dessus du bloc texte traduit (pas très cohérent…!)

Gros avantage de cette application, elle fonctionne sous iPhone et iPad. Quant à la traduction des pages sur le web, elle existe depuis des années via le site de Google…

À l’usage…

Au risque de me répéter, optez pour des phrases simples et courtes (sic…!), facilement tradusibles (…et sans fautes d’orthographe…!), à l’opposé de l’exemple utilisé dans mes copies d’écran.

Ensuite, les algorithmes de traduction proposent des résultats différents… Que chacun appréciera selon ses besoins…!

Pour finir, se dire aussi que c’est un excellent entrainement pour reprendre la pratique1 d’une langue…

À vous de tester…


  1. il est clair que je vais me devoir me remettre à l’espagnol…! Dixit ma fille… 

le 12/05/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pratique : gérer sa liste de courses avec taskpaper dans Editorial

iPhone et iPad. Et avec FoldingText sur Mac

dans bosser chez soi | dans mon bocal | grospod | iOS | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Même en mode vieux, on peut avoir l’usage d’une liste de courses sur iPhone et s’en servir de manière rusée. Jusqu’à présent, j’ai tenté de maintenir une liste sous ThinkBook1 puis je m’en suis lassé…

Du coup, j’avais envie d’utiliser un simple traitement de texte, retrouver TextExpander, échanger les fichiers entre iPad, Mac et iPhone via DropBox. J’ai pensé au formet TaskPaper. Certes, j’ai acquis naguère l’application Taskpaper sous iOS (mais supprimée de mes écrans) et je me refuse2 à basculer vers la nouvelle version, la 3, sous OSX. Dileme…!

Bon sang, mais j’emploie Editorial ⚑ (9,99 €) sur iPhone et iPad ! Qui permet d’exploiter des fichiers Markdown mais également fountain ou encore taskpaper ! Et j’utilise FoldingText sur Mac… Sauvé !

Mode opératoire…

Avant de partir en courses

Simplement définir la liste des produits à acquérir, en ajouter si absents de cette liste et fixer les quantités.

reduc-450

  • J’ai constitué une liste des trucs que nous achetons régulièrement, liste triée par grandes rubriques.

En utilisant le format .taskpaper dans Editorial ⚑, je peux utiliser une série tags en @quelquechose… Celui marqué @done indique que telle tâche est achévée mais, pourquoi pas, que tel produit est dans le panier…

Au lieu de mettre @courses puis une quantité, le plus simple est de considérer que si surligné, c’est donc dans la liste des trucs à prendre… Et employer — par exemple — une valeur de @1 à @4… Ces infos sont à modifier dans les préférences de Editorial.

reduc-450

  • Bien entendu, il est possible de fonctionner autrement, mais le but de ce billet est également de faire preuve a minima de pédagogie…! Et vous laisser trouver des options (si, si, elles existent…!) plus adaptées à vos besoins…!

En cours de route

Du coup, en cochant les cases à cocher…

reduc-450

  • les produits sont rayés (avec le tag @done) et considérés comme étant dans le caddie /sac à dos/panier/brompton…!

J’ai désactivé l’option pour ajouter une date que je trouve inutile dans ce cadre précis…

Remise à zéro…

Une fois de retour… l’idée est de remettre la liste à zéro pour un prochain usage… Et en une opération…!

reduc-450

  • C’est ici ou un script (…renommé Virer les @) entre en action… Mais pas sur tous les tags vu que l’idée est de distinguer ce qui est de l’ordre du magasin dit de proximité de ce qui peut être commandé sur le net…

C’est un exemple pour vous montrer que les options sont assez vastes.

Quel script…?

Au départ, j’ai regardé de près Editorial Workflow — Uncheck All. Il est idéal pour supprimer tâches marquées par @done (avec ou sans date).

Sauf que cela ne fait pas du tout mon affaire. En effet, ce qui m’intéresse n’est pas de supprimer les lignes mais juste les nettoyer, de virer les tags des aquantités et/ou le @done. Remettre ma liste à zéro !

Du coup, je me suis appuyé sur un autre script,Editorial Workflow — Remove . Qui fait exactement ce dont j’ai besoin… à condition de le modifier pour mes usages (…et vous de même…!).

Ce que je veux, c’est virer les quantités @1 à @4 et les @done, les@urgent également. Mais non les @web vu que ce sont des commandes ponctuelles.

reduc-450

  • Du coup, les doigts sur le clavier pour personnaliser le code de ce dernier script (une série de recherche/remplacement). Et, pour éviter de le déclencher dans un autre fichier, bien spécifier au départ de ne fonctionner que dans un seul fichier (mon fichier de courses…!)…

Sur iPhone…?

Juste se souvenir de bien paramétrer les items TaskPaper dans les préférences de manière identique à la version iPad…!

reduc-450

  • Et dans les rayons, juste appucyer sur la case à cocher pour valider sa prise en compte dans la liste…

Pour finir, je pourrais exporter ce script également dans l’iPhone mais, comme je complète de temps à autre ma liste, que cela reste plus confortable de la traiter sur l’iPad, je laisse à ce dernier le soin de disposer du script pour nettoyer cette liste…

Et sur Mac…?

L’excellent FoldingText ⚑ fait parfaitement l’affaire3. J’y reviendrais prochainement…

reduc-450

C’est tout…!

À vous de regarder et d’améliorer ce binz…


  1. Très bon produit au demeurant mais non Markdown, ne supportant pas TextExpander et exclusivement en mode partage de fichiers via iCloud à condition de s’offrir le module idoine. Cf. Urbanbike | Pratique : gérer une liste de courses unique avec ThinkBook 

  2. cf. urbanbike | TaskPaper 3 après combien de (non) mises à jour ?! 

  3. cf. urbanbike | FoldingText revient en version 2.0 après 15 mois d’attente | 3 pour paramétrer les couleurs des éléments… la 2.2 est arrivée hier soir dans l’AppStore…! 

le 11/05/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

PureShot ou 645 Pro Mk III…?

Résumons : sans filtres ou avec filtres…?

dans ailleurs | grospod | iOS | photographie
par Jean-Christophe Courte

Deux belles mises à jour chez Michael Hardaker ce matin et forte envie de repartir avec le iPhone 6s+ pour tester ces deux applications… Si, si…!

PureShot est la version dépouillée de 645 Pro Mk III selon moi…

reduc-450

  • Cela se voit dans l’interface…

Certes mais pourquoi cette différence de teinte dans l’image…?

reduc-450

  • Post-traitement et filtres serais je tenté de dire…

Je vais tester à nouveau1 mais je reconnais que sur le iPhone 6s+, ça prend une autre dimension en terme de confort (surtout quand on est doté de gros doigts maladroits… Des maladoigts, CQFD…!

Ça tourne sur iPad et iPhone, pour mémoire… et, pour une différence de 1 euro, comment dire…?!

À suivre.


  1. relire urbanbike | PureShot sur iPad et iPhone en 2013 et urbanbike | 645 PRO sur iPhone en 2012. Dois-je rappeler que les mises à jour récentes sont gratuites ? Merci au developpeur (une fois de plus !) 

le 10/05/2016 à 11:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Tinge 3 se lance dans la colorisation de vos vidéos sur iOS

Quatre options par défaut ou des sets payants…

dans grospod | iOS | outils
par Jean-Christophe Courte

J’ai déjà évoqué Tinge ⚑ sur urbanbike. La version 3 vient d’arriver avec un traitement des bouts de film vidéo pris préalablement avec votre iPhone…

Mon essai paresseux a été de prendre un bout de film en mode ralenti (et donc enregistré) puis de tester le post-traitement dans Tinge

reduc-450

  • Bien entendu l”idée est essentiellement de vous vendre un filtre élaboré choisi parmi un ensemble assez rigolo…

reduc-450

  • Vous pouvez prévisualiser votre bout de film post-traité avec l’option preview de chaque set payant… Ou poursuivre avec l’un des quatre effets de base disponibles…

reduc-450

  • Même moi qui ne comprend pas grand chose à la vidéo y suis arrivé…!

Pour les images fixes, rien n’a changé : lire urbanbike | Contraster violemment des images avec Tinge sur iPhone | 2

Voilà…

le 09/05/2016 à 18:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?