Dépassé le iPhone 6 plus, mon iPad fait mieux !

Et, question taille… enfoncé !
dans | dans mon bocal | groummphh | iOS | pratique | vieillir |

Bien entendu que je plaisante mais avec mon mal de reins, mon tampon avec un mur cette nuit suite à une crampe sournoise au mollet m’a conduit ce matin à rester en mode convalescent sous la couette. J’ai quand même fait le petit déjeuner pour ma fille mais en crabe…!

Je suis donc au chaud… Sauf que mon téléphone est à quelques mètres et sonne…! Nooooon !

Pas question de faire un saut en avant et de bondir sur l’iPhone en hurlant balle, balle…!

Non, j’ai enfin appuyé sur le gros bouton FaceTime affiché sur l’iPad et, bon sang, l’ami Bernard était bien au fil. Le temps de mettre mes écouteurs pour plus de confort et hop.

De fait la conversation arrive bien sur mon iPhone 5s upgradé hier soir et se poursuit sur le iPad 3 ayant également subi le même sort. Le tout en wifi, relayé, proprement.

Hormis ça, ravi.

Cette dernière mise à jour me permet désormais des changements de clavier tiers ultra rapide, les touches du clavier sont redevenues réactives. Meme ma fille a redécouvert son iPhone 4s sous Messages

Merci Apple pour ton obsolescence programmée… mon iPad va durer encore quelques mois, semestres, le temps d’arriver au iPad Air 3…!

MultiMarkdown Composer en version 2.7 pour Yosemite

MacPlus.net
dans | écrire | outils |

Sortie de MultiMarkdown Composer en version 2.7 pour Yosemite, rédigé par votre serviteur sur MacPlus

Le dictionnaire Trésor de la Langue Française depuis iOS

MacPlus.net
dans | dans mon bocal | iOS | mémoire | pratique |

Rappel de Le dictionnaire Trésor de la Langue Française depuis iOS, rédigé par votre serviteur sur MacPlus… À redécouvrir également…

Pocket Light Meter, un posemètre épatant sur iPhone

MacPlus.net
dans | ailleurs | iOS | outils | photo |

Rapide rappel des capacités de Pocket Light Meter, un posemètre épatant sur iPhone, rédigé par votre serviteur sur MacPlus… À redécouvrir…

OCR mobile et multilingue avec Pixter sous iOS

MacPlus.net
dans | iOS | outils | pratique |

Rapide test de OCR mobile et multilingue avec Pixter sous iOS, rédigé par votre serviteur sur MacPlus

…reins qu’a m’ennuyer…

En vrac, comment se poser et rester au chaud
dans | dans mon bocal | groummphh | vieillir |

Ma vie est passionnante

Je ne sais si c’est la partie de ping-pong hier après-midi qui était en trop (on a pas mal balancé de coups droits, de Smashs délicats…!) mais ce matin, faux mouvement en décollant de mon lit et paf…!

Du coup, je me suis posé un temps dans mon coquetier1 mais la douleur sourde est restée et j’en suis sorti avec difficulté. La douche brûlante n’a rien résolu. Coincé je suis…!

Alors, comment écrire sans s’armer d’un treuil pour s’extirper de mon siège de devant mon écran ?!

Écrire debout !

Certes, mais où ?

Après avoir fait le tour de ma cambuse, j’ai trouvé un coin pratique derrière le piano de ma fille.

Sa hauteur est supportable (99 centimètres depuis le sol) meme si 5 centimètres de moins n’auraient pas été désagréables2, l’éclairage est parfait, lumière naturelle sur ma gauche dès lors que je me place le dos au mur.

Mais pour soulager mon dos, il y a encore mieux : un radiateur est juste derrière moi avec un tuyau de chauffage qui passe dans le sol sous mes pieds et j’ai même deux prises électriques dont l’une alimente mon iPad.

Que demande le peuple ?!

Je sens que je vais passer mes prochaines 24 heures coincé entre le radiateur et le piano, bien au chaud. Bon, j’ai eu l’idée de tirer le piano vers moi, histoire de le rapprocher du mur, mais étrangement mon corps a refusé de mettre en œuvre cette démarche…!

Détail amusant, quand je tapote l’écran du iPad, c’est le piano en entier qui raisonne légèrement3.


  1. Mon Aeron… 

  2. Non, la scie est un mode trop violent…! 

  3. Oui, il y en a au moins un qui résonne ! 

Pourquoi il ne faut pas tester une application en 24 heures

Et pourquoi il faut y revenir, encore et encore…
dans | dans mon bocal | écrire | groummphh | iOS | outils |

J’aime revisiter de temps à autre les applications que j’ai délaissées après une chronique dans urbanbike et, désormais, dans MacPlus. J’ai toujours le sentiment d’avoir raté un détail, une fonction clé qui mettrait à bas les meilleures raisons de leur mise à l’écart. Ensuite, parce que je ne suis qu’un humain avec des détestations puériles et des enthousiasmes imbéciles…!

Écrire un test après 24 ou 48 heures intensif n’est pas raisonnable.

Il est souvent astucieux de laisser reposer ses premiers préjugés1 puis de revenir 72 heures après sur un produit. Comme je me sens rarement guidé par une quelconque urgence, soit je publie dans la foulée de mon enthousiasme… soit je tricote lentement mon argumentation, surtout si elle est négative.

Voire, plus simplement, je n’évoque pas le produit : en parler est déjà lui faire de la pub.

Mais il y a plus simple, ne pas hésiter à revenir sur le sujet, deux fois, trois fois, plus encore. Bref, avoir une certaine honnêteté à parler de ses doutes ou, au contraire, batailler pour défendre un mode de fonctionnement épatant peu ou pas compris. Daedalus touch a été souvent cité dans ces pages et je lui reste fidèle.

Inversement, il y a des produits que j’ai sous-estimé et qui sont devenus les pierres angulaires de ma fabrication de billets. J’ai eu de sacrées réserves sur Drafts et j’ai été plus virulent encore à propos d’Editorial avant d’en comprendre l’étonnante mécanique qui me sert désormais.

Certes, ce truc que l’on nomme l’expérience, l’emploi régulier des applications concurrentes permet de se faire assez vite une opinion parfaitement défendable et argumentée mais…

Il y a souvent un mais.

De fait, c’est souvent un problème d’angle.

L’angle sous lequel j’ai abordé l’outil texte. Bien entendu, une application qui ne me permet pas de baliser en Markdown une sélection de texte à l’écran m’horripile immédiatement. Surtout quand les versions se succèdent et que la situation n’évolue guère. Ou, pire, quand le developpeur décide d’un commun accord avec lui-même (sic !) de virer une fonction indispensable à mes yeux !

Bien que profondément rancunier (je me soigne !), je ne peux m’empêcher de revenir à cette application qui m’irrite. Que je ne comprends pas.

Et essayer, dans la mesure du possible, de me placer sous l’angle du développeur même si je reste campé sur mes convictions en matière d’outil idéal pour écrire selon mes besoins.

C’est pourquoi je conserve pas mal de traitements de texte sur mon iPad ou dans mon Macintosh, modulant mes cordiales détestations…!

Ceux qui croisent ce blog depuis des années ont déjà identifié l’application à laquelle je fais allusion.

Soit je vieillis2, soit je deviens un poil plus sage3, mais il est clair que changer d’approche (on nomme cela prendre du recul) n’est pas une mauvaise chose. Et amène à se mettre dans le peau du concepteur à défaut d’endosser celle de râleur.

Je ne me suis pas converti à iA Writer qui continue à ignorer TextExpander, conserve une barre additionnelle réduite et cherche désespérément à me pousser vers iA Writer Pro (application que je possède également et qui m’agace plus encore…).

Mais, paradoxalement, j’apprécie (si, si…!) de saisir un premier jet de mes billets sous cette version originelle, exempt certes d’un thème nuit, mais supportant MultiMarkdown 4.6 et m’obligeant à basculer sur le clavier de TextExpander régulièrement (clavier sans cases prédictives)4 même si je complète certaines balises à la main comme les notes en bas de page.

reduc-450

Même si ce traitement de texte n’est pas mon premier choix (…premier obstacle étant l’absence de TextExpander nativement), j’apprécie la typo de labeur (si, si…!), l’ambiance, la tranquillité et ce mode focus (sur iOS encore un peu trop net et, qui sait demain, un peu plus… flou).

reduc-450

Oublier balisage et workflows pour ne me concentrer que sur mon texte. Sur ce plan, j’apprécie TextCenter qui conserve un identique dépouillement mais, planqué dans les coins, des tas de petites options qu’il suffit de réveiller.

Bref, au moment de conclure ce billet, je préfère les outils cités (…et j’en oublie, CQFD), il n’en reste pas moins que je me refuse à vouer aux gémonies iA Writer comme j’ai pu le lire dans quelques tweets ou commentaires acerbes.

Je me suis déjà étripé avec Oliver un bon nombre de fois, lui reprochant ses choix, une arrogance certaine et moquant son marketing qui convoque d’illustres auteurs… qui auraient peut être fait le choix des outils Markdown pour écrire.

Mais je reconnais la qualité de ses produits5 sans pour autant les utiliser en continu (cf. mes griefs précédents).

Voilà, c’est dit. Quand vous aurez un dixième de son talent, faites-moi signe.

Note de fin : je me suis relu suite à une Alerte de Richard M., le cisaillement de mon dos ne doit pas être un prétexte à laisser des tas de fautes…


  1. Même s’ils sont souvent vérifiés à l’usage, ne pas les entendre est une erreur encore plus grossière, il en va des applications comme des individus, sous l’image souriante se cache souvent de réels sales cons. 

  2. Condition remplie dans tous les cas :-) 

  3. Par contre, là, je n’y crois pas trop ! 

  4. Mais en constante évolution, le clavier AZERTY pour le français n’est pas inutile. 

  5. Texte écrit à 95 pour 100 sous iA Writer assisté du clavier tiers TextExpander 3 pour appeler mes équivalents. Mais relu et amendé une ultime fois sur mon Macintosh sous Byword même si j’ai également iA Writer à ma disposition dans cet environnement… Et à la fin, comme quoi, un passage dans iA Writer Pro et ses trois typos pour corriger mes fautes de frappe et d’inattention… 

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, notés sur…

image

One Tap Less | Blog

cf. lien publié le 23/11/2014 à 19:18

Pour des distances inférieures à 5 km, l’usage de la force musculaire (vélo, marche, traction animale) est la plus appropriée

cf. lien publié le 23/11/2014 à 18:50

cf. lien publié le 22/11/2014 à 08:11

cf. lien publié le 20/11/2014 à 21:07

cf. lien publié le 20/11/2014 à 15:19

cf. lien publié le 20/11/2014 à 07:08

Moi, j’écris à la main et je m’en veux. Si j’avais un traitement de texte, je corrigerais aussitôt les répétitions de mots. Imaginez que je ne sais même pas taper sur une machine mécanique ! Il faut qu’une âme charitable saisisse mes manuscrits. Je sais, c’est ridicule.

Mais l’ordinateur, c’est trop rapide, ça me donnerait le vertige. Et ça retirerait l’aspect physique de l’écriture dont j’ai besoin. Je n’ai pas davantage d’adresse e-mail. Heureusement, Dominique, ma femme, en a une.

cf. lien publié le 18/11/2014 à 15:24

cf. lien publié le 17/11/2014 à 09:28

3D printed filter holder for the Nikon 14-24mm f/2.8 lens | Nikon Rumors

cf. lien publié le 16/11/2014 à 21:11

cf. lien publié le 16/11/2014 à 17:08

Ailleurs… | blogroll désordonnée…
Follow me on App.net
image