Redécouvrir APN et ses 256 caractères

Sous iOS et iPhone…
dans | dans mon bocal | iOS | outils |

Tout le monde connaît Facebook et Twitter. Nettement moins Google+ et encore moins Diaspora ou APN (app.net).

C’est ce réseau qui m’intéresse ces derniers temps car il conserve encore nombre d’utilisateurs dont quelques amis. Diaspora n’a pas de client iOS, ce qui le rend plus compliqué à utiliser.

Avec APN, doublez le format de Twitter en terme de caractères (256) pour avoir une idée. Et rendez-le payant (…sans être excessif) dès que vous montez en puissance.

Avec la sortie de iOS 8, quelques clients historiques d’APN comme NetBot (le pendant de TweetBot) ont cessé de fonctionner.

Du coup, je me suis offert Riposte avant de tester hAppy.

@urbanbike

hAppy a surtout le grand merite de tourner egalement sur iPad et d’être encore actif en terme de développement…

@urbanbike

Riposte semble à l’arret et c’est bien dommage car il me convient parfaitement graphiquement…

@urbanbike

Tous les deux sont lotis de riches préférences mais celles de Riposte permet d’insérer même des liens au format Markdown

@urbanbike

Le seul bug notable de riposte sous iOS 8 est que les trois cases prédictives masquent ses options lors de la rédaction de messages contrairement à celles de hAppy

@urbanbike

Mais tous les deux permettent d’expédier un lien vers Things, par exemple…

À ce propos, pour en savoir plus sur les clients de app.net, Eric tient une page fort pratique que je vous engage à consulter avant d’aller plus loin, ce que je n’ai évidemment pas fait, erreur…!!

iOS 8 | TextExpander 3 quand même…

Changé d'avis…!
dans | dans mon bocal | écrire | groummphh | iOS |

Je sais, c’est un truc à se faire engueuler par mes trois lecteurs réguliers.

  • Non, mais attends JC, c’est quoi ces changements à 180°…?!

Je vous répondrais que, par précaution, j’ai préféré tout d’abord fermer les écoutilles avant de tester calmement ce dimanche.

Il est clair que sous Editorial, Drafts, Day One, Daedalus touch, Nebulous Notes ou TextCenter, je n’ai pas besoin — a priori — de ce clavier supplémentaire puisque ces applications supportent TextExpander.

Mais, souci, aucune application Apple ne reconnaît ces équivalents.

Je vous entends déjà me répondre…

  • Inutile JC puisque Raccourcis fonctionne…

Erreur : Censé fonctionner…!!

Le gag est que le passage à iOS 8 n’a, en aucun cas, résolu ma synchro de ce fameux groupe de Raccourcis, même totalement inutile d’essayer d’en créer de nouveaux, je suis définitivement maudit…! Relire ce billet de juillet

Ensuite, certaines applications comme Things, iA Writer ou Writer Pro ne supportent pas (ou plus) TextExpander.

Idem Riposte sous iPhone (pour mes tweets sur app.net) mais qui, lui, supporte des liens Markdown.

@urbanbike

La seule option que j’ai testée est donc d’ajouter TextExpander comme clavier alternatif, et lui seul, avec toutes les options (contrôle total, pas la peine de m’engueuler, Benoît…).

Mais de ne basculer vers ce dernier que quand j’ai besoin d’un de mes Raccourcis habituels.

Ici sous iA Writer

@urbanbike

Un appui sur le globe, je tapote mon équivalent, il s’affiche en clair, je repasse aussi sec au clavier Apple.

@urbanbike

Idem sous Writer Pro

Bon, cela a un coût… TextExpander 3 (4,49 € sous iOS).

À suivre.

iOS 8 | Safari est nettement plus confortable

Quasi plein écran sur l'iPad
dans | dans mon bocal | iOS | pratique |

Petites notes à moi-même… Merci pour ce moment… d’insomnie ce matin…!

Deux ou trois petites choses que j’aime bien dans la version iOS 8 de Safari et que je partage si vous étiez passés à-côté…

DuckDuckGo of course

Hormis DuckDuckGo (voir cette chronique sur urbanbike) qui a définitivement remplacé les autres moteurs de recherche sur mes périphériques et qui se configure aisèment…

@urbanbike

@urbanbike

@urbanbike

Confort de lecture et partage d’URL

@urbanbike

Déjà le simple fait de masquer les onglets dès que l’on commence à lire et à descendre dans la page…

@urbanbike

Il y a la possibilité de récupérer une url ouverte sur un autre écran partagé (iPhone dans cette copie d’écran), ce qui est bien pratique au lieu de ressaisir l’adresse.

@urbanbike

Colonne de gauche, Historique

Un appui sur le bouton livre en haut permet d’alterner entre plein écran ou séparation de ce dernier en deux.

@urbanbike

Vous avez la possibilité de nettoyer son historique (notez bien les options, faites appel à votre bon sens…)

@urbanbike

Accès aux liens Twitter…

@urbanbike

C’est bien le suivi des urls communiquées par vos comptes Twitter (cf. Copie d’écran dans TweetBot pour mémoire)…

@urbanbike

Et donc la possibilité de lire confortablement chaque lien proposé sur Twitter directement dans Safari.

@urbanbike

En masquant cette colonne et, de facto les infos en haut d’écran…

@urbanbike

Filtrer Twitter…

Mais vous pouvez filtrer et limiter cette remontée d’info à un ou deux comptes.

@urbanbike

Miniatures des écrans ouverts…

Visualiser le contenu de vos onglets pour mieux vous y balader…?

@urbanbike

Et hop…

@urbanbike

Dont l’affichage — sous un lien texte — des écrans partagés, CQFD.

un dernier point : prenez le temps de visiter toutes les options dans les réglages généraux et de désactiver ce qui vous fâche.

Bon, si je dormais… Ah, trop tard…

Intervertir les optiques

Casser la routine, adapter nos regards
dans | ailleurs | autisme | dans mon bocal | photo | potager |

Avec ma fille, nous changeons peu à peu les règles lors de nos safaris photo. Au lieu de conserver l’usage du Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM et donc des automatismes qui vont avec, comme je l’ai accompagné ces dernières semaines avec le EF 28mm f/1.8 USM et le EF 135mm f/2L USM , elle a acceptée d’essayer cette dernière optique.

Je reconnais que l’exercice n’est pas toujours simple car, avec le 135, pas question de s’approcher aussi près du sujet. Inversement, l’ouverture à f/2.2 voire f/2.0 est un exercice stimulant. D’autant que ce 135 pique monstrueusement à pleine ouverture.

Du coup, j’ai retrouvé quelques heures l’usage du EF 100mm f/2.8L Macro IS USM mais je me rends compte que ma manière de l’employer est différente : je n’ai pas oublié sa façon de procéder ni son reproche à propos de la dureté de mes clichés…!

J’ai, en toute conscience, corrigé ma gestion de diaphragme en ouvrant plus large qu’à mon habitude. Mais quand même plus fermé que sa propre pratique…!

Résultat, moins de douceur dans mes pixels que dans ses clichés mais son influence est patente. Comme quoi, j’apprends et j’écoute les remarques de cette mouflette de 17 ans.

Plus amusant, c’est elle qui m’indique un point de vue végétal à prendre en compte. D’ailleurs, il suffit de passer sur notre site (…oui, notre site car je la considère définitivement comme mon égale…!) pour découvrir des sujets traités avec des approches différentes. Très souvent, sans nous concerter, nous figeons les mêmes scènes.

@urbanbike

@urbanbike

Vous avez dit dureté…?

Bref, hier samedi matin, encore un chouette moment partagé ensemble. Nous avons évité le déluge matinal et courageusement pris la route du @potagerduroi sur non bromptons malgré des prévisions météo sinistres.

@urbanbike

Chance, le soleil nous attendait…

Quid des trois prédictions à l’usage

Indispensable sur Message et iPhone
dans | dans mon bocal | écrire | iOS |

Une fois les ohhhhh ! et les ahhhhhh ! qui ont suivi la découverte des nouveautés d’iOS 8, une fois les secrets de l’interface éventés, les applications employées en situation, pas inutile de prendre un poil du recul.

Pour ma part (j’insiste sur mon usage), j’ai viré sur mon iPhone tous les claviers pour ne conserver que le français. Les trois cases prédictives sur un tel écran de faible volume est un réel gain d’efficacité même si ce dispositif a une sérieuse tendance à normaliser mon vocabulaire.

Certes, le dictionnaire personnel apprend vite et ne corrige plus mon mot-valise abomifreux, plus de confusion entre claviers avec la possible intrusion d’icônes explicatives que je trouve graphiquement laides et déplaisantes.

Sur le iPad qui reste nettement plus une machine à écrire, j’ai gardé pour l’heure les claviers supplémentaires comme celui de la version 3 de TextExpander en attendant une meilleure intégration dans les traitements de texte. TexteCenter annonce sur Twitter une version adaptée et j’attends avec curiosité la proposition de Marco, son développeur, à cet égard.

Bien entendu, comme Benoît, lire et relire Touche(s) pas à ma vie privée | bpepermans, j’ai lu le message d’avertissement lors de l’activation de ces claviers. Et comme lui, surpris même si j’apprécie le message clair pour qui a quelques rudiments d’anglais.

J’imagine que ces infos ne sont expédiées que quand le clavier ad hoc est actif sous nos doigts, pas en permanence quand je tapote sous un clavier plus… classique.

Néanmoins, j’ai viré après essais ces claviers gratuits et ne conserve que celui payant de TextExpander mais également désactivé car en attente d’une version plus aboutie.

L’autre aspect est que l’on peut fort bien masquer ces trois cases et laisser la complétion faire son boulot comme avant iOS 8. C’est quasi indispensable pour se concentrer à nouveau sur son texte au lieu de passer du temps à valider les choix de la prédiction (mais il est facile de passer d’un mode à un autre).

Bref, le prédictif reste quand même une belle avancée mais se souvenir que ce dispositif fait appel à un dictionnaire qui est bien moins riche le Robert sur mon iPad et donc parfois quelques refus de prime abord.

À suivre.

iOS 8 sous les doigts | 5

Editorial, TextExpander et iPhone 5s…
dans | dans mon bocal | écrire | iOS |

Évoquons un moment le cas des traitements de texte sous iPhone et iOS avec cet empilage de lignes, entre la barre additionnelle, les trois mots de la ligne des prédictions et, sous Editorial, la ligne des équivalents de TextExpander.

Il est clair que cela fait un sacré sandwich et occupe une bonne moitié de l’écran. Sur le iPhone 5, pas de souci mais j’imagine fort bien le volume de texte affiché sur un iPhone 4.

La surprise est que c’est loin d’être désagréable à l’usage. Je ne prends plus en compte les apostrophes dans ma saisie vu que le dispositif prédictif semble capable d’interpréter cet oubli volontaire.

@urbanbike

Ce sont les équivalents de TextExpander que je pense à terme modifier pour éviter qu’ils ne démarrent par une virgule.

Bref, l’excellente surprise vient bien de cette fonctionnalité qui, j’insiste, sur l’iPhone accélère la saisie à un doigt.

Du coup, nombre de choses semblent permises. Et qui sait (clin d’oeil à Anthony sur ce point) un bouquin un ce ces quatre…!

Quel écran en définitive…?

Du coup, comme nombre d’utilisateurs, la question du gros iPhone se pose en lieu et place d’un iPad. Pour le moment, c’est exclu financièrement mais l’idée reste présente. Repasser mon iPad 3 à ma fille, le iPhone 5s à mon fils et n’avoir qu’un seul écran sous mes yeux.

Et TextExpander ?!

Note de fin : du coup j’ai installé leur clavier (via la version 3 de TextExpander alors que la version 2.6.1 fonctionne très bien mais a été retirée d’iTunes, ce que je trouve assez lamentable, une erreur je suppose…?!), version 3 je ne trouve, pour l’heure, non abouti (plus de tests à effectuer de ma part).

En revanche, le clavier graphique MyScript Stack signalé par Arnaud est installé et fonctionne parfaitement avec de nombreux dictionnaires dont un français…! Remarquable même…

Bref, sur le plan de l’écriture, iOS 8 est une réussite pour le rédacteur de billets à deux balles que je suis.

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Trouvé sur le net, notés sur…

image

cf. lien publié le 22/09/2014 à 19:14

cf. lien publié le 21/09/2014 à 14:29

cf. lien publié le 21/09/2014 à 07:06

cf. lien publié le 20/09/2014 à 18:30

cf. lien publié le 19/09/2014 à 13:24

cf. lien publié le 19/09/2014 à 13:23

cf. lien publié le 19/09/2014 à 13:23

cf. lien publié le 18/09/2014 à 23:15

cf. lien publié le 18/09/2014 à 22:36

cf. lien publié le 18/09/2014 à 22:31

Ailleurs… | blogroll désordonnée…
Follow me on App.net
image

Contributions d'urbanbike sur | MacPlus