Des raisons d’échouer | 6 | Télécharger n’importe quoi

La chronique du Lundi
dans | bosser chez soi | signé lukino |
image

Avant de télécharger, réfléchissez aux conséquences…

Vous avez une heure devant vous et l’envie de lancer un chargement en P2P de la dernière vidéo de 7 Go ! Vous avez une grosse ligne ADSL, cela ne devrait pas durer longtemps… Mais ce n’est pas une réponse !
Certes, vous êtes chez vous et cela passera inaperçu.
Souvenez-vous tout d’abord que la machine utilisée est celle de l’entreprise (même si c’est votre entreprise individuelle). Bref, que c’est une machine de production, de travail, pas un appareil dédié au jeu ou aux loisirs ! En ce cas, pourquoi interdire à vos mômes de jouer dessus, soyez cohérent !
Ensuite que vous ne disposez pas d’un espace disque infini, que tous ces fichiers téléchargés ne sont pas toujours aussi propres que vous le pensez !
Corollaire, si vous introduisez un « ver » ou un « cheval de Troie » dans votre machine, il vous faudra vous débrouiller seul pour l’éradiquer…
Et si votre micro devient indisponible pendant quelques heures ou quelques jours, qu’allez-vous expliquer à vos clients ? Solution, utilisez une machine « perso » que vous pourrez remplir de ce que vous voudrez… Ne mélangez pas les genres…

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

Adios Hemingway | Polar

Leonardo Padura
dans | ailleurs | lire |
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'univers de cette enquête de l'inspecteur Mario Condé, le personnage d'ex. flic devenu détective à ses heures, inventé par Leonardo Padura.
En fait, je m'y suis repris à deux fois. 40 pages lues un début d'après-midi de mai et l'envie de ranger définitivement ce livre dans un coin. Puis ces derniers temps, reclus dans ma chambre, je l'ai redécouvert dans la bibliothèque et je l'ai lu quasiment d'un trait. Padura utilise un style particulièrement descriptif pour évoquer Cuba, La Havane, les relations entre ses personnages et la figure d'Hemingway. Beaucoup de flash-back, un héros enquêteur que je ne connaissais pas, une écriture acérée, précise et, en même temps, tourbillonnante, déconcertante…
Bref, je ne regrette pas une seconde d'avoir repris le dessus dans cette lecture. D'autant que le personnage en filigrane est bien Ernest Hemingway dans sa maison de La Havane devenue un musée, la Finca Vigía, entre 1946 et 1958. Et la trame du récit se fonde sur des événements survenus une nuit d'octobre 1958. Juste avant le départ définitif de l'écrivain de Cuba puis son suicide quelques temps après…
Beaucoup de choses dans ce récit ondoyant, le fantôme d'Ava Gardner et d'une pièce de vêtement bien particulière, le rhum, les parties de pêche, le pilar qui était le le yacht d'Hemingway, la force de l'amitié — le respect de tous ceux qui l'ont connu à cette période à Cuba, les aléas de l'inspiration en littérature, la surveillance permanente de son vieil ennemi Edgar Hoover (décidément…) et donc du FBI… Et les interrogations de Mario Condé, tenté aussi par l'écriture.

Bref, pour ceux qui ont lu Hemingway, c'est le moment de réviser sa biographie et de revenir sur cette période de la fin de sa vie. Pour en savoir plus, une seule solution, lire cet excellent polar (oui, excellent car je vous fais grâce de tous les autres que je lis et qui sont bien moins fameux…!)

— C'est une affaire qui rapporte. Plus que la pêche.
— Et facile : je peux même raconter des mensonges. Les Américains gobent n'importe quoi.
— Hemingway aussi ?
— Non, Papa, non. Lui, je ne pouvais pas lui raconter des mensonges.
— C'était un type bien ?
— Pour moi, il était comme un dieu…
— L'Iroquois dit que c'était un fils de pute.


Adios Hemingway
Leonardo Padura
Traduit de l'espagnol par René Solis
Points Policier | Métailié
9782757803547 | 6,50 €

image

Pour mémoire, vous pouvez également vous plonger dans cette anthologie des nouvelles d'Ernest Hemingway parue en 1999 et qui fait office de référence (avec des lettres, des photos du bonhomme — dont celles décrites dans le livre de… Leonardo Padura, une bio complète)…

Nouvelles complètes
Ernest Hemingway
Quarto Gallimard
9782070755172 | 30 €

Maîtriser le Nikon D80

Vincent Luc
dans | lire | photo |
Avant de lire ce nouvel opus, j'ai pris le temps de parcourir à nouveau Maîtriser le Canon EOS 400D… C'est d'ailleurs une discipline que je m'impose après une chronique, relire les ouvrages quelques semaines après. Et souvent, cette nouvelle lecture me permet de me rendre compte que j'ai oublié de citer tel point, pas suffisamment insisté sur tel autre.
J'avais besoin d'une information précise et j'ai pioché dans plusieurs ouvrages avant de me rendre à l'évidence : l'une des grandes qualités des livres écrits par Vincent Luc, c'est pratiquement de ne rien laisser de côté et fournir — même en peu de paragraphes et dans un style clair — l'information souhaitée.

Du coup, en parcourant ce nouveau livre sur le Nikon D80, j'ai regretté de ne pas avoir eu entre les mains ce boîtier, notamment pour traiter quelques images RAW issues de cet appareil sous NX, l'application signée Nikon.

En tous cas, que l'on ne s'y trompe pas : s'il y a UN ouvrage à offrir ou à s'offrir pour accompagner l'acquisition d'un tel reflex, c'est bien lui. Il apporte une réponse à pratiquement toutes les questions, des plus naïves aux plus techniques, que se posent tous les possesseurs de boîtiers numériques.

Mieux encore, cette série s'est bonifiée avec le temps même si, d'emblée, l'auteur a placé la barre très haut avec son premier ouvrage sur le Canon 350D qui s'est vendu à plus de 21 000 exemplaires (source LivresHebdo). J'ai eu l'occasion de croiser deux fois Vincent Luc et, hormis le fait de devoir lever la tête tant il est grand (ou moi, petit…!), c'est le sentiment d'avoir eu affaire à un photographe calme, compétent et éclectique, que ma mémoire conserve. Bref, de bons souvenirs qui corroborent le plaisir de lire les divers chapitres de ces bouquins.

Rappelons que cette collection Maîtriser en est à son cinquième titre. Après, les 350D et 400D de chez Canon, la gamme Nikon est bien représentée avec le D50, le D200 et, désormais, le D80… C'est le genre d'ouvrage qu'il est astucieux de conserver pas trop loin de soi et de feuilleter régulièrement même sans but précis.

Bien loin de s’essouffler, j'ai cru comprendre que Vincent Luc mettait la main à son prochain livre dans la même série… Un rééquilibrage entre les deux fabricants déjà représentés ou une surprise…?

Maîtriser le Nikon D80
Vincent luc
Éditions VM
9782212672794 | 29,90 €

image

Pour mémoire, lire également sur urbanbike
Le D50 a son manuel | Nikon
Maîtriser le 400D | Canon
Maîtriser le 350D | Canon

Dans la même rubrique sur les livres pratiques pour les photographes…
J'ai reçu un livre sur le système flash de chez Nikon traduit de l'américain. Étant assez peu utilisateur de flash et ne maîtrisant que le macro twin lite MT-24 EX de chez Canon pour mes photos rapprochées, je ne ferais aucun commentaire.

Le système flash Nikon
J. Dennis Thomas
Éditions VM
9782212672879 | 22 €

Le bibliothécaire de Larry Beinhart | Polar

Grand prix de littérature policière 2006
dans | lire |
Bloqué par une sciatique dans mon lit, l'estomac attaqué par les médocs, la seule lecture que je m’autorise — question de poids — est celle de livres au format de poche. J'ai commencé Le bibliothécaire pensant rapidement sombrer sous l'action conjuguée du piroxicam et du thiocolchicoside… Que nenni…! J'ai sombré, certes, mais après 400 pages avant de reprendre le matin au réveil pour refermer définitivement ce polar à la 546ème et dernière page.

Tsssssss… Ah, là, là, ces romanciers, quelle imagination…! Il n'y a qu'eux pour penser que l'on puisse acheter les consciences par des investissements financiers, tenir certains élus par des dossiers soigneusement renseignés, que la police d'état puisse être au service des politiques en place… Cette histoire raconte une campagne électorale et tous les coups tordus pour maintenir au pouvoir un président bien utile à des tas de lobbies. C'est superbement écrit et toute ressemblance avec des événements passés ou à venir sont de pures et simples coïncidences, comme de bien entendu…

La trame est assez simple… Un homme très riche et très âgé fait appel à un bibliothécaire pour ranger et trier ses dossiers alors même que la campagne présidentielle américaine entre un président cherchant à se faire réélire et une candidate qui, elle, a été infirmière au Vietnam dans un hôpital de campagne, bat son plein. Ses puissants amis ne l'entendent pas de cette oreille car ils savent fort bien que cette opération peut trop souvent ranimer des vieilles histoires de corruption. Aussi, l'arrivée de ce bibliothécaire innocent les dérangent et ce sont eux qui, en cherchant à "l'effacer", etc.
À lire, véritablement palpitant.

J'ai pensé au livre sur Hoover, La malédiction d'Edgar de Marc Dugain que j'avais chroniqué ici-même. La raison d'état, surtout quand elle est persuadée de défendre le bien, peut commettre des actes incroyables et le livre de Larry Beinhart propose des scénarios, des pistes étonnantes… Bien évidemment, il sera assez facile au lecteur curieux de faire des rapprochements entre les silhouettes de certains personnages et des personnalités bien réels.

En résumé, si vous souhaitez dévorer un excellent polar…

À l'ère de l'information, celle-ci est devenue tellement pléthorique qu'il est maintenant extraordinairement difficile de la classer, de la percevoir clairement et de la hiérarchiser. Et puis survient un fait divers quelconque qui, pour des raisons mystérieuses, captive le monde entier, et la frénésie s'empare des médias. Comme dans les cas de Clinton et de Lewinsky, ou comme dans l'affaire O. J. Simpson. Alors, d'un bout à l'autre de la planète, tout le monde est au courant, dans le moindre détail. À côté de cela, il y a les Faits Fumeux, des choses importantes sur lesquelles les gens sont apparemment aussi incapables de se concentrer que sur les gouttelettes individuelles dont le brouillard est composé. On connaît ces Faits, mais sans les connaître.


Le bibliothécaire
Larry Beinhart
Traduit de l'américain par Patrice Carrer
Gallimard
9782070773275 | 24 €

Existe en poche depuis mai 2007 :
Le bibliothécaire
Larry Beinhart
folio policier n° 466
9782070342389 | 8,20 €

image

Pour info, regardez le traitement des couvertures des livres de Larry Beinhart aux Usa. Vous pouvez même lire le début des deux premiers chapitres en ligne sur Amazon.

image

Carte météo de la planète

En attendant une animation satellite globale
dans | potager |
Que se passe-t-il dans le ciel à l'échelle de la Terre ? La plupart des bulletins météo sont locaux ou nationaux. Et même internationaux, sans une animation satellite globale pour le moment, mais des représentations graphiques permettant de voir se former, naître et mourir le beau et mauvais temps.

image
Source : THORPEX

Pour ce qui est de l'observation de la terre, la NASA joue un rôle pionnier et propose ainsi une mise à jour continue de photos magnifiques sur Visible Earth, comme celles-ci, de jour et de nuit :

image

image

Pour mémoire :
TV5 Monde - Météo internationale
NASA, Earth Observatory
Nasa, Eart Science Office
Space Science and Engineering Center

Et trois organisations internationales basées à Genève :
World Meteorological Organization (WMO)
Thorpex, un programme de recherche sur les prévisions météorologiques visant à prévenir les désastres naturels.
GEO, une structure d'observation de la Terre en reliant entre eux les systèmes déjà existants.

Sur urbanbike :
Météo européenne

L’initiative “Ecoles indigènes”

Samedi 23 juin à partir de 18h à Paris, 11°
dans | ailleurs |
En tant que professeur d’anglais ayant travaillée dans des écoles publiques et privées en Argentine, je me suis toujours intéressée à l’apprentissage de langues et, d’une manière plus générale, à l’éducation en tant que facteur positif de socialisation et d’intégration d'un pays. En faisant des études à l’IHEAL, Institut des Hautes Etudes de l'Amérique Latine, j’ai développé une sensibilité particulière envers la cause indigène en Amérique Latine, et en particulier dans mon pays. En effet, l’existence d’une population indigène non-intégrée en Argentine m’a interpellée de façon évidente.

Le modèle interculturel bilingue se présentant comme une alternative à l’intégration de ces populations, je me suis mise à lire sur le sujet. Dans le cadre de ma maîtrise en sociologie, mon premier travail a été de me tourner vers les auteurs qui ont fascinés les théoriciens de l’éducation en Amérique Latine : Paulo Freire, Jean Piaget. Dans un effort pour comprendre le rôle de l’école dans la non-intégration des populations indigènes en Argentine, je me suis penchée sur des ouvrages de G. Weinberg. J’y ai trouvé de clés qui m’ont permis d’avoir un premier aperçu sur l’idéologie mise en marche depuis la fin du 19ème siècle. Puis, je me suis intéressée aux articles de E. Lopez dans le but de mieux comprendre les enjeux entre diversité ethnique, linguistique et culturelle en Amérique Latine. Ensuite, j’ai mené une enquête de terrain dans le cadre de mon mémoire de maîtrise dans deux écoles à forte présence indigène de la province du Chaco

Avec le vote des lois favorisant la diversité culturelle en Argentine, des programmes d’éducation interculturelle bilingue se sont progressivement mis en place. L’éducation interculturelle bilingue est une proposition alternative qui commence à s’appliquer en Argentine dans les années 90 dans le but de mettre en valeur la langue et la culture indigène dans les salles des cours afin que les enfants indigènes s’instruisent à travers leur propre langue – en même temps qu’ils apprennent une deuxième langue, l'espagnol dans notre cas. Il s’agit de créer un espace commun où les valeurs des deux cultures puissent trouver leur place pour ainsi favoriser l’échange culturel.


A samedi !
Elena Santillan


image

Pour mémoire,
Survival International, The movement for tribal people. Egalement en français.
Blog Ecole Mapuche Lafkenche.
Le site de l'Unesco à propos de Paul Freire.
Le site de Sciences humaines à propos de Jean Piaget.

image

Pour mémoire, sur urbanbike
Les Dieux sont tombés sur la tête
image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Trouvé sur le net, notés sur…

image

Santé : des petits fruits rouges congelés seraient responsables d'une épidémie d'hépatite A - Bioaddict

cf. lien publié le 2014-07-28 11:21:08 GMT

cf. lien publié le 2014-07-27 20:23:14 GMT

cf. lien publié le 2014-07-27 19:01:22 GMT

cf. lien publié le 2014-07-27 11:58:43 GMT

cf. lien publié le 2014-07-27 11:57:57 GMT

cf. lien publié le 2014-07-26 19:22:26 GMT

cf. lien publié le 2014-07-26 15:27:13 GMT

cf. lien publié le 2014-07-26 15:19:52 GMT

cf. lien publié le 2014-07-26 07:44:06 GMT

cf. lien publié le 2014-07-25 18:39:34 GMT

cf. lien publié le 2014-07-25 18:38:49 GMT

20 Inspiring Ideas For Minimal Home Living

cf. lien publié le 2014-07-24 19:33:53 GMT

cf. lien publié le 2014-07-24 19:30:42 GMT

cf. lien publié le 2014-07-24 19:27:14 GMT

cf. lien publié le 2014-07-24 15:57:10 GMT

cf. lien publié le 2014-07-24 15:51:07 GMT

cf. lien publié le 2014-07-24 15:50:35 GMT

cf. lien publié le 2014-07-24 14:59:27 GMT

cf. lien publié le 2014-07-24 14:52:58 GMT

cf. lien publié le 2014-07-24 11:28:08 GMT

Ailleurs… | blogroll…
Follow me on App.net
image