Textilus 1.4 sur iPad

RTF mais également Markdown…
dans | écrire | iOS | pratique |

Chronique rapide du soir (et, coup de chance épatant, mise à jour en 1.4 au moment de mon test)…

Que les choses soient claires : ce traitement de texte est assez moche, pas toujours d’une très grande réactivité sur mon iPad, affiche une interface que l’on pourrait qualifier de bordélique (il y en a partout), le tout avec un look un poil ringard.

@urbanbike

Et pourtant, même si je ne vais pas en faire mon outil quotidien de travail, je lui reconnais plein de qualités après y avoir consacré quelques heures.

Notez que Textilus est gratuit au départ… Vous pouvez ensuite basculer sur une version payante via un achat intégré.

La surprise est qu’il se comporte comme une sorte de traitement de texte à la Scrivener : vous pensez à un truc et, tiens, en cherchant, vous avez de grandes chances de le trouver ! D’ailleurs, ce n’est certes pas un hasard, vous pouvez le lier à Scrivener via DropBox.

@urbanbike

Markdown et RTF

Ici, pas de Markdown en apparence, mais du gras, de l’italique, du souligné et une barre additionnelle caméléon.

Et, effectivement, cela récupère correctement, en terme d’enrichissement du texte, des fichiers WORD .docx ou .doc. Et, bien entendu du .rtf et du .txt.

De fait, c’est la barre additionnelle qu’il est intéressant d’analyser. Si la première barre additionnelle est dédiée au RTF, les deux suivantes — accessibles par une simple pression sur l’icône la plus à gauche — sont dignes d’attention.

@urbanbike
  • En effet, elles permettent d’y placer les caractères dont vous avez besoin pour votre propre pratique et ainsi de configurer ces deux états supplémentaires à votre main (…à vos doigts !).
  • Et donc d’y placer ou non des éléments Markdown dans l’ordre que vous souhaitez.
  • une pression longue sur la touche de cette barre à modifier et l’application affiche une fenêtre dans laquelle entrer le ou les caractères souhaités.

Bref, baliser en Markdown dans Tactilus n’est pas un obstacle d’autant que vous pouvez, depuis la version 1.4 si j’ai tout suivi, visualiser le rendu de votre stylisation Markdown via un affichage dédié. Ou exporter en .txt par courriel ou le presse-papiers.

@urbanbike @urbanbike

Du coup, le meilleur des deux mondes pour des rédacteurs qui oscillent entre RTF et Markdown.

Mais, mieux encore, vous pouvez très bien employer simultanément les surlignages, des styles utilisateurs dans votre texte pour y signaler ce qui doit être réécrit, revu (donc du pur RTF) et conjointement baliser en Markdown.

Intérêt ? Dés que vous passez en Markdown, tous les enrichissements liés au RTF disparaissent dans la preview comme dans le texte exporté au format TXT (cf. Copies d’écran précédentes). Je pense que cette option ne laissera pas indifférent quelques rédacteurs…! J’ai imaginé quelques secondes que cette application permettait également une transcription du RTF vers le Markdown, que nenni.

Ce traitement de texte s’avère à la longue d’autant plus efface qu’il supporte nativement TextExpander. À noter dans sa barre additionnelle un dispositif fort pratique pour déplacer le curseur, créer — voire étendre — une sélection de texte.

@urbanbike @urbanbike

Si vous préférez bosser en mode Word Like, vous allez trouver plein de styles prédéfinis comme dans votre traitement de texte bureautique mais aussi des styles personnalisables, l’accès à des collections de caractères spéciaux, des options de justification de ligne.

@urbanbike

Textilus exporte en .rtf, .html, .txt et .pdf. Mais expédie également votre saisie vers Mail, vers Evernote, copie en HTML ou en TXT pour un usage immédiat dans une autre application résidente dans votre iPad.

@urbanbike

Il se lie à DropBox comme à iCloud, propose même un code de sécurité au lancement… À noter qu’une option de duplication sur le bureau de Textilus permet de créer un clone de n’importe quel fichier.

En conclusion

Sans être sexy, Textilus est franchement attachant. Je lui reproche une certaine lenteur (sic !) mais j’avoue que le bouton annulation + annulation de l’annulation en haut à droite dans le menu, la possibilité de reconfigurer les touches existantes dans la barre additionnelle, tout ceci s’avère bien pratique à l’utilisation. C’est pourquoi le comparer à un fonctionnement à la Scrivener ne me semble pas si exagéré finalement.

Au hasard de vos pérégrinations, vous allez découvrir qu’il vous permet d’ouvrir Google ou Wikipédia, qu’un mode recherche-remplacement est bien présent, que vous pouvez afficher des informations statistiques comme le nombre de signes, de phrases, etc.

Aussi, pourquoi ne pas imaginer une version 2.0 de Textilus avec un look retravaillé (j’allais ajouter une interface ordonnée…!), nettement plus rapide et vidé de quelques bugs cosmétiques. Ajoutez à cela une gestion des balises sur sélection et cela en ferait un candidat très potable, non…?

Cette application m’a été indiquée par Bernard Le Du de VVM qui l’utilise sur son iPad tous les jours.

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Trouvé sur le net, notés sur…

image

cf. lien publié le 02/09/2014 à 14:17

cf. lien publié le 02/09/2014 à 08:00

cf. lien publié le 02/09/2014 à 07:54

cf. lien publié le 01/09/2014 à 21:49

cf. lien publié le 31/08/2014 à 23:02

cf. lien publié le 31/08/2014 à 22:53

cf. lien publié le 31/08/2014 à 22:53

cf. lien publié le 31/08/2014 à 22:24

« J’assiste à des réunions concernant les ventes de produits dérivés où pas une minute n’est passée à essayer de savoir comment nous pouvons aider les clients. Il s’agit seulement de savoir comment on peut en tirer le plus d’argent possible »

cf. lien publié le 31/08/2014 à 22:08

cf. lien publié le 30/08/2014 à 21:09

Ailleurs… | blogroll désordonnée…
Follow me on App.net
image