Le Chu, quatrième édition

Un classique désormais, réussir un projet de site web…
dans | lire |
image

En contrepoint de cette ancienne chronique, la nouvelle édition du livre de Nicolas Chu. Même si d'autres options que celles recommandées par l'auteur existent, la lecture de cet ouvrage évitera bien des désillusions à tous ceux qui ont décidé de bâtir de A à Z un site web. Vous n'aurez peut être pas l'utilité de tous les points soulevés par l'auteur mais vous ne pourrez prétendre ensuite que personne ne vous avait averti…! Ce livre est destiné à ceux qui souhaitent se lancer dans la conception de très gros sites mais chacun y glanera des informations précieuses au cas par cas… Cette nouvelle version se penche un peu plus sur les sites commerciaux mais également sur l'importance des moteurs de recherche et, de facto, sur le référencement.

Le gros intérêt de ce type de livre, c'est d'avoir sous la main une sorte de manuel des bonnes pratiques pour réaliser un site. Nicholas Chu passe en revue tous les points dont ceux qui sont souvent minorés par les clients comme celui du choix d'un bon hébergeur (!!) ou la nécessité de penser le site en terme d'ergonomie…
Bref, la lecture de réussir un projet de site web est fortement recommandée à tous les donneurs d'ordre pour mieux comprendre les demandes récurrentes de leurs équipes ou prestataires…

Réussir un projet de site web
Collection Accès libre
Nicolas Chu
Eyrolles
9782212119749
25 €

image

Redmond O’Hanlon

Un coup de blues…? O'Hanlon et hop, ça repart…!
dans | lire | potager |
image

Je remets à jour un vieux billet du 15 mai 2004 suite à un courriel d'Olivier.
Il m'a écrit hier pour me remercier de lui avoir fait découvrir Bill Bryson dont j'ai parlé ici, ici et … Et, bien évidemment, sur Macdigit
Olivier me parlait à son tour de Bruce Chatwin et de son livre En Patagonie, livre auquel je n'ai pas trop accroché quand je l'ai lu il y a quelques années (…mais que je vais relire, du coup).
Et je lui ai répondu en évoquant mon auteur fétiche, Redmond O'Hanlon.

Quand je dois me rendre quelque part sans arriver les mains vides, je cherche toujours à offrir Au cœur de Bornéo, qui reste, d'après moi, le meilleur livre de O'Hanlon

C'est un bouquin que j'ai lu quatre ou cinq fois… Ce voyage avec son copain James Fenton est fantastique de drôlerie car totalement véridique… O'Hanlon a un talent incroyable pour se mettre dans des situations loufoques, les décrire avec humour et nous faire littéralement pleurer de rire. Rien que l'épisode de la danse en habits de cérémonie de nos deux héros chez les Dayaks est un grand moment où je me mets littéralement à hurler de rire (la dernière fois dans le RER C, j'ai été deux minutes l'attraction de mon wagon…!).

O'Hanlon est un véritable savant britannique avec cette intelligence, ce sens du détail, ce côté "pince sans rire" qui font tout le charme de ses récits. Il est — à mes yeux — le plus grand écrivain voyageur vivant et, certainement, le plus drôle.

Autre livre époustouflant de Redmond O'Hanlon, Help, ma croisière en Amazonie. Cette fois-ci, James Fenton l'a lâché (et on sait pourquoi…!). Et O'Hanlon d’entraîner un autre copain d'enfance dans cette aventure délirante chez les Yanomani. En tous cas, le nouveau copain s’avérera bien moins résistant que James…!

Beaucoup plus récent car de 2004, Atlantique Nord que j'avais évoqué ici.

Enfin, dans un registre plus grave, drôle mais grinçant, O'Hanlon au Congo, tout aussi formidablement écrit mais avec un regard très dur sur ce qui se passe dans cette partie du monde.

Bref, vous l'avez compris, Redmond O'Hanlon est un écrivain que je recommande plus que chaudement et qui vous fera partager sa vie et ses aventures. Bref, mon seul souhait est qu'il continue à nous alimenter encore en récits de cette qualité. Bon, il n'est pas le seul, je suis un fanatique de Jørn Riel et de bien d'autres…! Mais ne pas connaître O'Hanlon, non !

Faites-vous plaisir pendant ces vacances, offrez-vous Au cœur de Bornéo… Et écrivez-moi si vous n'avez réellement rien compris…

Réflexions sur l’après iPod | 3

Un machin super communicant…
dans | groummphh |
image

Allez, je rebondis sur le papier de Joël et j’ajoute une nouvelle couche de réflexions entre deux missions à terminer… C’est fou le nombre de tablettes qui apparaissent ces derniers temps, ci et ou encore … Avec des usages bien différents, déchargeur de cartes images pour les appareils photos, etc. Sans oublier les agenda téléphone comme ici (…certes, pas du même format). Le iPod Killer, Zune, de Microsoft proposerait, dit-on, la voix sur IP… Or l’une des dernières nouvelles est l’arrivée d’Apple dans Khronos… Cette annonce tardive ne doit pas masquer le fait qu’Apple travaille sur ce sujet depuis des années. Bref, si nous réunissons toutes les cartes, nous pouvons faire un peu de prospective à deux cents d’euro et imaginer un ovni communicant à la prochaine keynote …et nous fourvoyer en beauté…! En tous cas, les contours possibles d’un tel produit se précisent. Il est clair que le prochain produit que nous embarquerons — peut être ! — permettra de téléphoner (…mais aussi, revoir les brevets dénichés par David Borel, de se voir en Vidéo via iChat, qui sait…), de se synchroniser avec sa propre machine, de recevoir des mails et d’écrire via Mail, de lire des vidéos (DVD) comme d’écouter de la musique ou des livres audio (iTunes), de jouer les agendas avec iCal, le carnet d’adresse, etc. Et pourquoi pas iWorks intégré avec un tableur… Le tout sous OSX. Mais le plus étonnant serait l’intégration d’un module livre comme le pense Joël. Techniquement, Apple est capable de realiser ce produit. La vraie question, c’est le timing pour le lancer. Jobs a l’expérience et en mémoire nombre d’échecs passés. Pourtant, et à mon humble avis, le marché est mûr, le iPod a préparé la voie. Autant je n’ai pas été intéressé par le Newton pas plus que l’iPod, autant un grosPod capable de se synchroniser avec ma machine via un service comme .mac me séduit et m’offrirait enfin l’autonomie dont j’ai besoin dans nombre de circonstances, professionnelles ou non. D’ailleurs, allons plus loin dans ces réflexions : est-ce que ce type de produit n’annonce pas la fin du PC tel qu’on le connaît (hormis pour les pros qui ont besoin d’une station et de grands écrans). Vous savez, ces grosses boîtes disgracieuses vendues en grande surface… Avec un système permettant de sauvegarder ses données sur un serveur disant, toutes ses données bien sûr, de télécharger au fur et à meure de ses besoins des infos comme des fichiers de toutes sortes, n’est-on a pas à la veille d’une nouvelle révolution numérique majeure ? Avec comme cible, le grand public déjà préparé par l’iPod et le téléphone portable… Mais aussi l’entreprise et ses commerciaux. Bon, on se calme. Nous attendions ce mythique produit avec toute la bande de feu MacDigit en février et rien n’est arrivé…! Alors, soyons fous, encore quelques jours avant la prochaine Keynote pour savoir si nous nous sommes totalement gaufrés…

Mercredi 2 août

Deux événements à ne pas télescoper…!
dans | groummphh |
image

En conduisant ma petite famille à la gare vers 10 heures, j’ai emprunté sans réfléchir un autre trajet dans mon quartier, bien moins direct. Et là, je l’ai vue, toute seule, abandonnée sur un coin de trottoir, en assez bon état même si elle a été bien râpée sur les poignées… Qui ? Mais ma poubelle…! C’est l’avantage d’avoir un grand coffre… Hop, je l’ai kidnappée à mon tour et retour à la maison après un arrêt devant la gare. Mais pourquoi suis-je passé à cet endroit alors que c’est pas le chemin le plus direct…? La surprise d’avoir reçu ce matin une lettre en réponse à un courrier de février…?! Tiens, pour vous montrer que je ne raconte pas de bêtises… image Pour en revenir au courrier de ce matin, c’est parti en décembre de l’année dernière d’une réflexion de mon éditeur qui, ayant entendu le premier ministre déclarer à la radio qu’il était attentif à toutes les propositions autour de l’emploi qui lui seraient faites, m’avait suggéré de lui expédier un exemplaire de notre bouquin au sujet, ô combien actuel, Comment travailler chez soi. Bon, Jacques n’était pas trop chaud même s’il trouvait l’idée amusante, Dominique trouvait l’idée sympa. Enfin, début février, après une ultime sollicitation de mon éditeur, j’ai expédié le livre à sa secrétaire au Ministère. Certes, comme toute l’équipe de feu MacDigit, je travaille chez moi et je suis sensible à ce que les gouvernants sachent qu’il existe une autre manière de bosser efficacement grâce aux outils numériques. Mais suite à mon envoi en mode potache (!!), je n’attendais pas de réponse. Bref ce matin, la réception de ce courrier m’a autant touché que le petit billet inattendu de Laurent en avril…! Imprévisible. image Sympa, non ? Bon, c’est là où je suis heureux de ne pas avoir de commentaires sur ce site…! Attention, cela ne change rien à mon quotidien et, comme le dit Didier Porte, restons nous mêmes… Il n’en reste pas moins que c’est classe

Réflexions sur l’après iPod | 2

Publishing live
dans | groummphh |
image

Evidemment lorsque vous faites votre job d’éditeur de bouquins, il y a des jours où vous négligez volontairement la fameuse pile de manuscrits reçus, vous mettez en sommeil votre réseau ami qui vous aide à répérer ce qui pourrait intéresser vos lecteurs, vous cessez de fureter à droite à gauche à l’affût du bon sujet et vous décidez de faire défiler une nouvelle fois les rayons en librairie. Vous êtes en juin 2003, et vous tombez sur “Biographie”. Vous cernez votre portrait-robot : une personnalité qui aura autant d’influence et d’aura dans les dix à vingt dernières années que dans les dix prochaines. Et d’en conclure plusieurs jours plus tard que Steve Jobs entre dans la catégorie. Deux ou trois livres sur lui aux États-Unis, dont un seul datant un peu traduit en France : la voie est libre. L’ami Jean-Christophe met la main sur Cyril Fiévet qui saisit l’occasion sur le champ. Apple Pixar mania est né. Le titre de l’époque, mériterait d’être retitré aujourd’hui et la fin du livre mise à jour. Ce qui se dessinait alors était inscrit entre les lignes de la bio : Steve Jobs apparaissait galvanisé par ses trente dernières années et semblait seul capable d’ouvrir la boîte de Pandore du numérique de demain. Le public a boudé le livre ; et avec le iPod, les critiques ont plu sur le pseudo retour du clan Mac. Or, rien n’empêche aujourd’hui Apple de lancer une version numérique de l’objet le plus étourdissant de tous les temps, le bouquin. Techniquement, no comment. Stratégiquement, Steve sait séduire ces futurs clients et réduit d’autant le risque dans ces choix industriels. Editorialement, Apple ne lâchera rien sur son monopole en tant que support mais Apple n’est pas Google et devrait faire preuve de plus d’intelligence dans ses relations avec un secteur atypique où les maisons d’édition, détentrices des droits d’auteurs, possèdent seules le savoir-faire pour animer proprement les mille et une manières d’être un auteur et un éditeur aujourd’hui. À suivre… nb : hasard, c’est le millième billet…

Impression, prépa de copie et mise en pages

Deux petits cours traditionnels des industries graphiques
dans | lire | pratique |
image

À un niveau différent de Fabrication du document, voici deux petits ouvrages en couleurs comme en nombre de pages pour tous ceux qui souhaitent découvrir et se former au monde traditionnel des industries graphiques. Que ce soient des élèves des CAP DECG, des BEP Communication, des bacs Pro, etc. Ou des indépendants qui souhaitent s'auto-former, il est certain qu'il n'est jamais inutile de revenir aux fondamentaux, aux notions de base qui font souvent défaut à nombre de professionnels qui n'ont pas suivi de filière ou ont tout appris imparfaitement sur le tas… C'est mon cas…!
L'intérêt de tels petits cours, c'est de (re)mettre des notions précises en face de termes souvent employés à mauvais escient ou dans un contexte inadapté…

La prépa de copie revient sur les notions propres à la mise en page comme les règles typographiques… Techniques d'impression fait le tour des procédés utilisés dans l'imprimerie, revient sur les trames, les films, le pliage, l’imposition, etc. Certaines notions peuvent sembler dépassées. Pourtant, il est important d'en comprendre le sens pour mieux sentir les progrès et bouleversements considérables qui viennent de se dérouler ces dix dernières années.

De la prépa de copie à la mise en pages
Collection : cours d'industries graphiques
Pascal Prévôt et Kathleen Izoulet
Eyrolles
9782212117981
64 pages
10 €

Techniques d'impression
Collection : cours d'industries graphiques
Pascal Prévôt et Fabien Rochet
Eyrolles
9782212117981
96 pages
14 €

Attention, que les choses soient claires : ce sont bien deux ouvrages dans le cadre traditionnel des industries graphiques enseignées à des BEP ou BTS communication.
Si vous souhaitez avoir des informations sur le format pdf ou les profils ICC c'est bien ailleurs qu'il faudra piocher…

image

Réflexions sur l’après iPod | 1

Le prochain reader sera-il signé Apple ?
dans | pratique |
image

En discutant avec Joël Seguin, notre correspondant aux USA, c’est la question que nous nous posons en échangeant quelques réflexions par courriel… En gros, lors de la prochaine KeyNote d’Apple, est-ce que Steve Jobs ne va pas — une fois de plus — arriver là où personne ne l’attend , sur une nouvelle génération d’iPod (…ce que je nomme depuis des mois le grosPod), capable de charger et de lire de la vidéo (pas de souci), échanger des mails mais aussi, avec un format proche de l’A5, feuilleter sans difficultés des livres numériques ? Je vous dirige à nouveau sur les billets de David Borel à ce sujet quand aux brevets déposés par la pomme… Sony a eu du mal à lancer son Reader faute de vision. Mais rien n’empêche Apple d’ouvrir le bal, notamment avec un OS parfaitement stabilisé, contenant depuis longtemps Aperçu et du contenu qu’il lui restera à dévoiler. Joël devrait nous rédiger un billet sur ce sujet, un point de vue d’éditeur mais aussi vu du Minnessota. Pour info, c’est Joël qui avait publié chez Eyrolles Apple Pixar Mania, le livre de Cyril Fiévet, livre visionnaire sur la stratégie de Jobs. N’oublions pas que ce dernier est arrivé, à la surprise générale, chez Disney…! Alors, le livre numérique, pourquoi pas…! À suivre…

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, noté sur…

image

cf. lien publié le 27/04/2015 à 06:41

cf. lien publié le 26/04/2015 à 18:02

cf. lien publié le 25/04/2015 à 18:53

Chine : Suicides aux pesticides | RFI Blogs

cf. lien publié le 25/04/2015 à 18:49

cf. lien publié le 25/04/2015 à 06:50

cf. lien publié le 25/04/2015 à 06:43

cf. lien publié le 25/04/2015 à 06:39

Lessons from Trek's recall of almost 1 million bikes

cf. lien publié le 24/04/2015 à 06:46

cf. lien publié le 23/04/2015 à 20:42

cf. lien publié le 23/04/2015 à 20:38

Urbanbike est hébergé par…

image
Follow me on App.net
image