L’encre numérique trouve sa voie…

"Je me voyais déjà en haut de l'affiche…"
dans | voir |
image

Ceux qui me lisent de temps à autre savent à quel point je suis attaché au livre. Aussi quand on me parle d’encre numérique comme remplaçant du livre, je doute… Par contre Bruno Rives viens de me signaler une voie nouvelle à laquelle je crois à fond… L’encre numérique en lieu et place des affiches sur les abris-bus et autres 4 sur 3… Autant je pense qu’un livre est un produit unique qui n’a plus besoin d’énergie une fois produit (…hormis celle du réverbère la nuit…!), qui peut se prêter, s’offrir comme nous accompagner en toutes saisons et tous lieux, autant j’ai encore pu vérifier la fragilité de mon téléphone Nokia aujourd’hui et sa propension à rejoindre le plancher des vaches (en l’occurrence le revêtement du trottoir). De mon Nokia à son cousin ebook, il n’y qu’un pas que je franchis sans sourciller…! Bref, la tablette, le e.reader me semblent toujours de sympathiques extrapolations mais la diversité des formats du livre n’est pas encore à l’ordre du jour avec ces produits qui ont déjà du mal à arriver alors qu’ils sont annoncés… Aussi, quand mon ami Bruno (j’aime bien le taquiner…) m’annonce cette nouvelle voie de l’encre numérique, oui…!

Tout à 10 MP…!! [màj]

Mais de 650 à 5000 euros pièce…
dans | photo |
image

Je rebondis sur un billet de Volker… Vous vous souvenez comme moi de ces journées dans certaines enseignes qui proposaient des lots de produits tout à 10 francs…! Effectivement, comme l’écrit ce matin Volker, on est passé à tout à 10 méga-pixels ! Mais contrairement aux promesses de ces enseignes comme celles des bateleurs sur les marchés, ce n’est pas le prix qui est unifié… Entre le superbe Leica M8 qui vient d’être dévoilé ci et là, les Nikon D200 et D80, le Sony Alpha 100, le nouveau Pentax comme les seuls produits avec anti-poussières, le Canon 400D et le tout dernier Olympus E-400, on a une taille de capteur quasi identique (avec un format 4/3 pour l’Olympus) mais un rapport de coût qui varie de 1 à 8…! Bref, ces prix sont à étudier à la loupe car l’on ne délivre pas les mêmes promesses non plus d’un boîtier à un autre. Par contre, pour tous ceux qui n’écoutent pas les sirènes du marketing, il reste d’excellentes affaires à réaliser car la question est toujours la même… Avez vous réellement besoin de 10 MP ? Avez-vous réfléchi aux conséquences matérielles de l’accroissement de la taille de votre capteur si votre usage de l’image n’est pas professionnel…?! Bref, l’acquisition d’un ancien Canon 350D ou d’un Nikon D50 (et bien d’autres produits dont l’Olympus E-300…) avec une très bonne optique (je n’ai pas retenu les chiffres mais une enquête donnait quelque chose comme près de 80 % des utilisateurs de Reflex ne changent jamais d’optique…) vous évitera également des poussières et vous fera faire de substantielles économies…!! Or une photo ne se réduit pas à sa seule taille en pixels…!! C’est plutôt un état d’esprit… Un dernier conseil, allez les essayer et les acheter en boutique… Avoir tous les produits sous les yeux et les conseils d’un professionnels, cela justifie la petite différence de prix entre le site Web payez-de-suite-avec-livraison-dans-“n”-semaines et la boutique qui vous permet de repartir avec le produit… Bon, des solutions intermédiaires se développent. Note de 10:00 : Michel G. m’écrit ceci suite à ce billet :

En fin de semaine dernière j’ai pu acheter l’Olympus E-1, équipé du Zuiko 14/45mm 1: 2.8-3.5 avec des accessoires supplémentaires comme le pare soleil pour objectif, un deuxième chargeur de batterie, une sacoche, un pied vanguard pour 700 € neuf à la FNAC. Déstockage ils m’ont dit. Je pense vraiment ne pas m’être trompé en reniflant “l’affaire du siècle”. Rien que l’objectif est vendu 700 € dans les boutiques. Et puis si un jour je suis gêné pour faire des photos grand format je n’aurais qu’à changer de boitier Olympus !
Voilà un garçon qui a tout compris. Le E-1 est toujours un excellent boîtier tropicalisé et, à ce prix là, c’est une bonne affaire. Bon, essayez le 50 Macro, vous m’en direz des nouvelles… Et vous…? Note de 15:30 : Côté Leica, on a tendance à ne parler que du M8… Mais c’est oublier le Leica V-Lux1, le D-Lux3 et le Digilux 3… Bon ce dernier avec son viseur électronique ne m’emballe pas. Et quelques superbes optiques…! (Attention, le site est un peu lent…) Note du 16/09/06 à 08:00… Volker ce matin résume très bien mon propos…!

Déplacements domicile-travail

Calculer, c'est bien ; proposer de rester à la maison, c'est mieux…
dans | bosser chez soi |
image

Je lis — via son RSS — dans l’excellent site service-public.fr cette nouvelle de la disponibilité d’un éco-calculateur en ligne sur le ministère de l’écologie. En fait c’est un simple .pdf de deux pages qui propose un tableau des modes de transport que l’on peut télécharger…! Certes ce travail de l’ademe est intéressant et permet de quantifier les effets de nos déplacements (…à quand la variante sur notre consommation…? Tant de litres de lait égale tant de grammes de méthane produit par les vaches (!!), tant de céréales égale tant de pollution via les tracteurs, etc.). Même si ces calculs peuvent être pratiques, n’oublions-pas que le prix du pétrole est en train de bouleverser l’utilisation même de la voiture. Par contre, rien n’est proposé pour réduire réellement plus encore ces déplacements…! Pourquoi ne pas proposer aux employeurs un plus pour ceux qui acceptent que leurs employés puissent bosser chez eux une partie de la semaine via une ligne ADSL…! Bref, technologiquement, nous avons les moyens de le faire et aucune incitation. Certes, il n’est pas nécessaire d’inciter, cela devrait aller de soit. Et pourtant ! Car le frein ne vient pas des employés mais bien des employeurs qui ont peur de perdre le contrôle de leur personnel. Effectivement, tout le monde n’est pas taillé pour bosser chez soi mais pourquoi ne pas essayer…? Tiens, un excellent bouquin pour faire le point écrit par deux spécialistes worldwide en décembre 2005, deux experts français de surcroît…!! Et pour découvrir cet ouvrage de référence en images, c’est ici…! Comment trouver les autres chroniques du Lundi…? Mais en passant par ici (le lien le plus bas est le plus éloigné dans le temps et donc vous arrivez bien au début de cette saga…). Nous envisageons de publier la suite de Comment travailler chez soi dans les semaines à venir. Tiens, tous les lundis par exemple…!

Bourrer les urnes…

Peu fiable ces machines…
dans | groummphh |
image

Il est de plus en plus envisagé d’introduire des machines électroniques derrières les rideaux des bureaux de vote, comme aux USA d’ailleurs. Le problème est la manière dont ces machines peuvent, sous certaines conditions, restituer ces votes… L’université de Princeton (des gens assez sérieux en principe…) démontrent dans une vidéo que la sécurité est loin d’être blindée et qu’il est assez facile de fausser | orienter | trafiquer (…choisir le terme qui vous convient) les résultats… Bon, eux parlent de virus mais il est étonnant de voir que ce virus peut avoir une préférence politique et que l’accès à la carte mémoire de la machine (une Diebold) est franchement à la portée du premier tournevis voulu… Bref, l’idée de la machine à voter est certainement une bonne idée… à condition que les machines ne soient pas aussi, heu, perméables…! C’est à voir où à lire ici… (Via engadget.)

Canon 400D et Olympus E-400 : anti-poussières, le choix…

Annonce du Olympus E-400
dans | photo |
image

Pas mal du tout… Olympus annonce son reflex E-400 (lu chez dpreview)… Du coup, pour ceux qui souhaitent acquérir un appareil numérique capable de réduire de manière significative les poussières, c’est désormais Olympus (…premier constructeur à intégrer ce dispositif) ou Canon…!! 10 méga-pixels, un boîtier très compact (minuscule même…), des optiques de qualité à des prix abordables, l’offre d’Olympus est à l’encontre du M8 de chez Leica mais bien dans l’esprit de celle de Canon… Bref, certains constructeurs élitistes vont avoir des cheveux blancs à se faire car je ne serais pas surpris de la sortie d’un remplaçant du E-1 un peu plus tard. À suivre plus que jamais…! Note de 12:00… J’ai reçu les infos en français… Le boîtier ne pèse que 375 grammes contre les 450 grammes de mon Canon 350D…! Ok, le rapport est de deux pour les optiques (un 35 mm devient un 70 mm…) Mais 899 € TTC (boîtier nu) dès novembre… Le kit double optique, 1099 € TTC, avec un équivalent 28-85 et un équivalent 80-300 mm… Ca se discute…!

Lancez Ubuntu à partir de votre iPod

Sous Mac Intel comme sous PC
dans | pratique |
image

Prenez un développeur de talent (Jean-Christphe Istin), une société qui dit Banco ! (Pertec), une distribution Linux de qualité (Ubuntu), vous saupoudrez le tout d’un gros zest de savoir-faire et de développement et vous obtenez podinux…! À quoi cela sert…? Si vous devez être mobile et néanmoins travailler sur vos données, vous n’avez généralement pas le choix que de vous balader avec votre propre disque dur, son alimentation, etc.… Une solution plus simple existe déjà via un H2 de chez Pertec… Oui mais vous avez envie également de vous balader avec votre iPod pour écouter votre musique… Et là, coup de génie…! Au lieu de trimballer “n” accessoires, ne prenez que votre iPod (à partir du plus petit, le Nano 2 Go…) et un CD-Rom de démarrage… Le dispositif se configure et s’adapte automatiquement au PC sur lequel vous démarrez, Et ce, depuis un i386…! Du coup, vous bootez votre iPod sur le port USB ou FireWire de la machine sélectionnée et vous travaillez en toute sécurité sur vos données avec vos applications dont Open Office 2.0 tout en utilisant la configuration hard empruntée sans risques de pollution dans les deux sens… Et, une fois vos opérations terminées, vous repartez avec votre iPod sur vos oreilles en écoutant à nouveau votre musique…!! Hors iPod (bien évidemment !), le coût devrait tourner autour de 15 euros… En savoir plus sur le site de Pertec… Pour ceux qui ne savent pas qui est Jean-Christophe Istin, un peu d’histoire…!

Hydrolienne marine

Et courants profonds…
dans | potager |
image

L’histoire ne dit pas encore si nombre de bestioles sous-marines ou des commandants de sous-marins ont décidé d’écrire aux concepteurs (John Armstrong et Michael Todman) pour entrave à la circulation mais une société britannique pense très serieusement à utiliser les courants marins profonds pour fabriquer de l’électricité… L’article est ici… L’idée est intéressante au moment où nombre de riverains de grandes éoliennes se plaignent du bruit et, surtout, du marquage souvent abomiffreux du paysage…! D’ailleurs, les concepteurs du projet d’hydolienne ont recensé le différents problèmes (logique…!)… Certes, des projets de turbine à vent sont en cours… Mais sachant que certains courants dépassent tranquillement les 1,5 mètre par seconde (excusez du peu…) à 40 mètres sous la surface, on peut légitimement imaginer que des pales entraînées par l’eau de mer pourraient sans trop de difficultés fournir de l’énergie à des coûts assez bas… Le projet est présenté ici sur le site de TidalStream… Le principe de l’installation est décrit ici et c’est loin d’être idiot…! Des tests ont déjà été effectués sur la Tamise. Bref, à suivre. Et à interviewer les poissons…!

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, noté sur…

image

cf. lien publié le 29/05/2015 à 14:00

cf. lien publié le 29/05/2015 à 13:57

cf. lien publié le 29/05/2015 à 13:55

cf. lien publié le 29/05/2015 à 13:47

cf. lien publié le 29/05/2015 à 13:46

cf. lien publié le 29/05/2015 à 13:45

cf. lien publié le 27/05/2015 à 11:47

cf. lien publié le 27/05/2015 à 11:45

cf. lien publié le 27/05/2015 à 11:44

cf. lien publié le 27/05/2015 à 11:43

Urbanbike est hébergé par…

image
image
Follow me on App.net
image