Rigolo mais peu vivable

Rotor House
dans | archi |
image

Je suis tombé sur cette maison préfabriquée pour couple sans enfants dessinée par Luigi Colani… L’idée est de préserver le maximum de place libre en regroupant tout le reste dans un cylindre (chambre, cuisine et salle de bains) et de ne faire apparaître que la partie “utile” au gré des besoins via une unique ouverture… Hormis le fait que je suis claustrophobe, je m’interroge sur le bien fondé du concept qui me semble être un parfait exemple de ce que l’on peut définir comme la fausse bonne idée… Et, surtout, s’interroger sur son aspect pratique au quotidien… Quel intérêt de dissimuler la cuisine et la salle de bains sous prétexte que l’on passe dans son lit… Moi, il m’arrive d’avoir envie de faire pipi la nuit comme d’aller chercher un verre d’eau fraîche dans le réfrigérateur — Jacques, non, j’ai cessé d’aller engloutir des morceaux de chocolat, moi…! Je vois mal mon épouse rester dans le lit et disparaître temporairement dans le “goulp” du cylindre…!!! Imaginons que j’ai un malaise, elle fait comment pour revenir…! Ou que le zinzin électrique tombe en rade, se détraque pour se transformer en manège toute la nuit…! Sans oublier l’aspect peu pratique de faire tourner le machin pour aller dans ses toilettes puis, recommencer pour faire apparaître le frigo. D’ailleurs, à gauche ou à droite…?!… À 3 heures du matin et encore dans les limbes, c’est comme jouer à la roulette russe…! C’était ma minute grognon contre les projets à la “biiiip”…! Rien à voir : le méthane d’une décharge utilisé comme énergie partielle pour une briqueterie (…non, ils n’utilisent pas en plus les résidus — comme ici — dans la fabrication…!)… Et des puces plus petites dans nos micros à terme avec la lithographie extrême ultraviolet… Sinon, ce billet hier soir du journal Le Monde qui relate l’action du SNE contre Google… Je cite :

Selon Hervé de La Martinière, près d’une centaine de titres des différents catalogues de trois filiales du groupe (Le Seuil, Abrams et Delachaux & Niestlé) ont été numérisés sans demande d’autorisation préalable. “Si nous l’emportons, nous réclamerons 1 million d’euros de dommages et intérêts et 100 000 euros d’astreinte par jour et par infraction”, a-t-il souligné. De son côté, le président du SNE, Serge Eyrolles, exige"l’arrêt immédiat de la numérisation de ces œuvres ainsi que la suppression de tous les ouvrages diffusés par Google sans autorisation”, et demande 500 000 euros de dommages et intérêts par infraction constatée

Mini appareil photo

Mais il fait le maximum…
dans | photo |
image

À en croire notre ami André, son Ixus lui donne toute satisfaction… Et il le montre via une série d’images sans prétentions mais qui, techniquement, démontre le bien fondé de ses remarques… Il s’agit du Canon Ixus 65 qui permet de réaliser des images de 2816 par 2112 pixels (6 méga-pixels en gros)… Il existe même un boîtier étanche à - 40 mètres pour les plus courageux qui n’hésitent pas à chausser leurs palmes… Bref, la conclusion d’André est que cela ne pèse rien et donc se retrouve toujours dans une de ses poches dès qu’il sort… Du coup, il utilise de moins en moins son reflex… Et André sait de quoi il parle, sa collection est réellement époustouflante… Pour finir, c’est aussi un passionné de Sienne et je vous engage à regarder également cette photo de Sienne sur le site de Sam Javanrouh

Le cafard en a plein les pattes…!

Innovation et projets d'architecture
dans | archi |
image

Quelques nouvelles lues ci et là… D’abord un nouvel matériau adhésif s’inspire des pattes de cafards (si, si…!) et cela ressemble à ça…! Moi qui avait tendance à les écrabouiller dans mes anciens bureaux, je vais avoir du mal à changer d’avis…! Autre innovation, le ciment sans poussière et opérationnel dès février 2007… Une autre nouvelle intéressante pour tous les dispositifs de vidéo-projection (TV comme outils de présentation…) avec la mise eu point de LED compactes et économes… Sinon, après le podcast, le vidéocast…? Rien à voir : pour ceux qui aiment les intérieurs dépouillés… Quelques photos (un peu sombres) d’une maison étonnante… Ou cet autre intérieur très graphique. Une exploitation optimale de surface avec une cloison creuse assez intéressante, une maison flottante toute en bois (idées pour Régis…?) et un petit immeuble bio-climatique à Athènes (voir la coupe)… Ah, pour finir, cette maison vitrée en Slovénie (j’espère qu’ils ont prévu les cordes de rappel pour ceux qui font les vitres…!!)… À suivre…

Faut pas croire les blogs…

Peter Gabor exagère !
dans | bosser chez soi |
image

En relevant mes fils RSS ce matin plus tardivement que d’habitude (ce sont les vacances scolaires, le grand ne souhaite pas être réveillé par le bruit de mes doigts sur le clavier ni par mes coups de fils…), je passe sur design et typo, à mes yeux l’un des meilleurs sites consacrés à la typo et là, paf… Un billet de Peter Gabor sur urbanbike et votre serviteur… Que vous dire…? D’abord je n’ai pas une voix chaleureuse, je n’ai strictement aucun humour et je suis hyper dépressif…! Non mais…!! Bref, une fois la surprise passée (…comme une rosière, le JC ce matin…) j’ai enfin lu l’intégralité de son billet et je le répète à nouveau, Peter Gabor exagère… Par contre, ce qui est certain (je me répète), c’est que tous les amoureux de la lettre feraient bien, eux, d’aller tranquillement picorer des billets sur la typo. Et qu’à l’heure de la création de la cité de l’architecture à Chaillot qui va dispenser des cours sur l’histoire de l’architecture — comme le Louvre sur l’histoire de l’art, j’attends que l’un de nos élus, sensible à la Culture typographique, se pose la question d’un lieu dédié à cet art majeur… Il suffit d’ouvrir les yeux : nous sommes envahis de signes, de lettres, de publicités papier comme vidéo qui font appel aux mêmes ressources typographiques… À quand un cours sur l’histoire de la typographie…? Et je propose d’emblée comme architecte en chef de ce chantier monumental, Peter Gabor lui-même. D’aucuns se disent déjà… Pas mal, ce retour de brosse à reluire…! Ah bon…? Alors, je les engage alors à lire cette analyse sur la Typographie Noir au Blanc (en deux billets), les billets sur Gottschall ou cette histoire de la typo par Gabor lui-même… Bref, n’hésitez pas à fouiller dans les archives de ce site, c’est bourré de pépites… Il manque un outil de recherche mais c’est aussi cela qui rend les fouilles plus intéressantes…! Note : rien à voir a priori mais typo tout de même et superbe…! Merci Hubert… Ou des infos de David sur le futur grosPodiPhone d’Apple…

Minute hérétique (une de plus…!)

Tiens, j'utilise de plus en plus DxO…!
dans | photo |

image

Bien que j’ai testé pas mal de produits pour extraire au mieux les informations de mes fichiers RAW, aucun ne me satisfait au point de supprimer les uns au profit d’un seul. Et comme j’essaye essenteillement de passer moins de temps collé devant mes écrans, il me faut trouver des outils pratiques et peu chronophages

Dernièrement, j’ai fait d’une pierre deux coups en upgradant mon DxO en version elite (hi, hi, c’est le mot élite qui m’amuse !) sachant que la version 4 me sera livré dès disponibilité du produit… D’ailleurs, à lire chez Volker ses premières impressions sur cette version 4…
Ayant troqué mon fidèle Canon 350D et son excellent 60 macro contre un 5D sur les conseils avisés de Volker justement, je me retrouve désormais avec des images plus longues à traiter.

Avec mon vieux Mac G5 bi-processeur, je peux, sous DxO, allouer la moitié ou un quart des processeurs au traitement des fichiers RAW. Cela me permet de continuer à travailler sans à-coups perdant que l’application effectue ses traitements par paquets de 150 vues… Ce n’est pas instantané mais cela fonctionne sans souci sans me ralentir. À 50 %, là je sens un léger freinage de temps à autre dû aux traitements mais il faut aussi expliquer que je bosse avec pas mal d’applications ouvertes toute la journée, de Distiller à Photoshop en passant par Illustrator, InDesign, Transmit, Safari, Mail, etc. Quatre Go de RAM ne sont pas superflus… Le seul truc à ne pas faire, c’est lancer Word au-dessus de tout cela…

Quand aux résultats, c’est bien souvent époustouflant même si, fréquemment pour une image donnée, je préfère repasser par CaptureOne (ou Photoshop + Camera RAW)… En fait, c’est une question d’implication… Pour des traitements courants, DxO est parfait mais dès que je souhaite apporter un plus en terme de — allez, utilisons des grands mots — créativité, touche personnelle — ces autres outils me permettent de reconsidérer intégralement mon image sous un angle moins technique… En résumé, DxO me permet de voir si ma photo est exploitable, suffisamment piquée, etc. C’est une sorte de juge de paix, soit l’image passe, soit elle fini dans ma poubelle numérique. Mais souvent le résultat est “plat” sans que ce mot soit péjoratif… Du coup, connaissant les qualités intrinsèques (c’est bien dit, non…?!) de l’image, libre à moi de la réinterpréter en la travaillant sous CaptureOne. Avec, en ligne de mire, l’impeccable cliché de DxO…

En discutant avant la mise en ligne de ce papier, je lui disais que le résultat d’une image traitée par DxO doit s’apprécier à 66 % et non à 100 %… Pourquoi…? Simplement parce que ce traitement est — il me semble — particulièrement prévu pour l’impression…

Et pour me retrouver dans cette masse de fichiers…? iView, plus que jamais, même propriété de Microsoft… Là encore, le fait de ne pas se sentir enfermé dans un produit comme LightRoom ou Aperture qui propose tout, du catalogueur à la gestion de site Web… Mais bon, c’est peut être une forme d’esprit.

Tiens, il semble que je vais pouvoir tester une version d’Aperture 1.5 d’ici quelques semaines — je mets des guillemets à cette assertion car je ne suis pas un journaliste assermenté avec carte de presse même si j’ai fait des piges pour la presse micro pendant une dizaine d’années…!

Auto-formation en français

Illustrator, Photoshop et quelques autres au menu
dans | pratique |
image

Ouvert récemment, un petit site 100 pour 100 en français avec quelques animateurs de qualité, wisibility.com… Intérêt…? Une série de petites vidéos bien foutues qui vont vous permettre de retrouver une fonctionnalité oubliée ou, pire !, négligée dans telle ou telle application… C’est du brut de fonderie, les intervenants nous expliquent fort simplement via un ou deux exemples comment procéder et c’est du très efficace. Je vous engage à visualiser, par exemple, celle de la casserole complexe pour comprendre les masques…! Ces modules sont courts, clairs, pratiques et, incroyable par les temps qui courent, gratuits… J’entends d’ors et déjà quelques remarques perfides… Désolé, ce sont essentiellement des auteurs d’ouvrages publiés chez Eyrolles et des produits Adobe… Bien évidemment, l’idée de ce site monté par Dominique Legrand et ses amis est aussi de nous vendre de la formation avec les intervenants présents… Bonne idée car l’équipe est plutôt sympathique et compétente, wisibility étant un excellent site d’avant-vente…! Rien à voir, mais Pascal Riché sur un Blog, c’est très agréable de le retrouver après les USA…

Digital Edition

Adobe à toute vapeur vers le livre numérique interactif
dans | pratique |
image

Pof, c’est fait… Adobe annonce une version béta publique (…que sous Windows pour le moment) de Adobe Digital Editions… Vous prenez du Flash, du PDF, une pincée de XHTML et voici une nouvelle proposition de gestion et de lecture de livres numériques… Bref, à suivre mais l’idée d’enrichir ces fichiers de vidép ou d’animations peut s’avérer intéressante pour des journaux en ligne de toutes natures ou même de nouvelles formes de diffusion de contenu (…nouveaux blogs à inventer…?). D’autant qu’il sera possible a terme d’intégrer tout cela à un navigateur Web… Pour les auteurs, Adobe annonce un système de gestion des droits numériques (qui, je l’espère, sera moins facile à déplomber que les .pdf verrouillés). Attendons de tester cela sous Mac avant la fin de l’année… Bref, cela commence sérieusement à bouger dans l’univers de l’édition. A lire également ce point de vue

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, noté sur…

image

cf. lien publié le 29/03/2015 à 12:25

cf. lien publié le 29/03/2015 à 12:11

cf. lien publié le 29/03/2015 à 08:58

cf. lien publié le 29/03/2015 à 08:50

cf. lien publié le 28/03/2015 à 07:51

cf. lien publié le 28/03/2015 à 07:29

cf. lien publié le 28/03/2015 à 07:25

cf. lien publié le 28/03/2015 à 07:19

cf. lien publié le 27/03/2015 à 22:09

cf. lien publié le 27/03/2015 à 22:05

Urbanbike est hébergé par…

image
Follow me on App.net
image