Hoover

La malédiction d'Edgar
dans | lire |
image

J'ai eu le temps de lire enfin en deux soirées ce roman de Marc Dugain paru en 2005 sur John Edgar Hoover, le patron du FBI pendant 48 ans…! Le livre se présente comme les mémoires de son numéro 2 et amant, Clyde Tolson… Le lecteur n'apprendra pas grand chose à moins d'être resté sur une image totalement aseptisée de certains personnages clés comme ceux du clan Kennedy au priapisme sidérant (…mais il semble que ce soit le lot de beaucoup de gouvernants…!).

Ce qui est à retenir, ce sont les compromissions nécessaires, voire indispensables (…enfin, pensées comme telles par Edgar et Clyde) pour gouverner le pays et garder le cap au nom d'un certain nombre de grands principes tout en foulant d'autres valeurs. Bref, ce rapport entre le sexe, la raison d'état, l'argent qui fait les bons politiques, façon de parler… L'auteur s'est appuyé sur nombre de sources pour développer cette histoire qui n'en reste pas moins un demi-siècle de vie politique aux USA avec son lot de coups fourrés, de trahisons et de meurtres… Machiavel, pas mort !

Marc Dugain ne nous dit pas qui a tord ou raison, ne juge pas… Il nous livre des faits d'actualité souvent violente, manœuvrée fréquemment de main de maître par Edgar via le regard de Clyde, narrateur engagé et rarement en désaccord avec son patron et ami. Ce récit permet de se replacer dans l'esprit, le raisonnement souvent binaire et parfois l'inculture crasse de ces deux dirigeants du FBI — comme des politiques et affairistes qui les entourent — et de mieux saisir la logique de leurs choix. Bien évidemment, on n'oublie jamais que pour Edgar et Clyde, toute personne située un poil à gauche est une menace potentielle pour le pays, l'enquête sur Albert Camus est d'ailleurs un pur moment de folie…! Donc des gens à écarter, voir éliminer.

Cet éclairage qui s'achève 1972 sous la présidence de Nixon est passionnant. Cela permet de mieux piger, toutes proportions gardées, les invraisemblances de certaines enquêtes, les luttes de pouvoir entre les divers services spéciaux ou les dérives provoquées par certains lobbies… Avec comme maxime, l'habituel plus c'est gros, plus cela passe, mille fois vérifié, hélas…!

En refermant ce livre, tout lecteur se posera la question : Quid près de 30 ans plus tard…?! D'autant que l'interception des courriels et des SMS ont remplacé en partie les écoutes téléphoniques d'Edgar…
Allez, tous fichés…!

Excellent roman à lire cet été sur la plage…

La malédiction d'Edgar
Marc Dugain
Gallimard
EAN : 9782070773794
19,90 €

image

Incitation à lire

BLDGBLOG
dans | voir |
image

Cela fait plusieurs fois que je cite cet excellent blog ouvert fin 2004. Après quelques jours éloigné du net, c’est avec un réel plaisir que je trouve une série de billets écrits par Geoff Manaugh. Un lien sur un papier de la NASA sur la géométrie du tonnerre, un autre sur des appartements étonnants car emboîtés avec une très grande bibliothèque de formes, le tout construit à Copenhague au Danemark. Bon, résultat de l’opération, les architectes se sont séparés après coup. L’article source est ici. Et puis, ce dernier billet de Geoff qui est hallucinant sur la transformation d’un lac d’eau douce en lac d’eau de mer… Merci aux pétroliers et aux mineurs du coin… Sans oublier un sublime billet sur les mosquées en boue séchée du Mali, avec des photos remarquables (2070…!) de Sebastian Schutyser qui a traversé sur deux ans en bicyclette ce pays… Pour tous ceux qui pensent architecture et écologie, quelques très très belles réalisations avec ce matériau des origines, la terre… Bref, BLDGBLOG a un fil RSS, n’hésitez-pas à vous y abonner plutôt que d’attendre que je vous incite à jeter un œil…!!

Crise du pétrole et avancées technologiques

Un extrait des infos des BE
dans | potager |
image

Voilà, l’humanité vient de comprendre que le pétrole est une page qu’il faudra tourner rapidement. Et, du coup, c’est fou comme les nouvelles technologies énergétiques qui ne faisaient pas recette encore hier retrouvent une vitalité démente…! Des exemples…? En vrac (série de copier/coller)… On commence par un constat qui ne va pas dans le sens des mégalopoles en cours de réalisation… Ensuite, un principe. Profiter de l’énergie solaire mais aussi de la température de l’eau de pluie ou de celle du vent, voilà la solution qui permet d’augmenter de manière significative le rendement des panneaux solaires dans les zones ou l’ensoleillement n’est pas maximum. Toujours en Espagne, des scientifiques de l’université de Séville ont mis au point une nouvelle technologie connue sous le nom de DSSC (Dye Sensitized Solar Cells) qui améliore l’efficacité du processus de captage de l’énergie solaire tout en réduisant les couts de production. Aux USA, fabriquer du carburant et des composés organiques à partir du fructose… Sans oublier que les américains mettent les moyens et construisent la plus grande usine de cellule solaire au monde près de San Francisco. Je n’ose pas ajouter… Et nous ? Retour en Espagne avec cette invention fort pratique, un nouveau verre qui protège des radiations ultraviolettes… Et l’éolien ? Cela bouge en Italie mais du coup en France suite à une législation trop contraignante… Ou en Angleterre avec cette nouvelle forme d’éolienne (lire aussi ici). Voilà une série de petites nouvelles qui, les unes derrière les autres, démontrent que la recherche avance…

Jean Nouvel et le Guthrie Theater

Inside USA
dans | archi |
image

Deux liens pour continuer à illustrer, de l’intérieur et spontanément, la vie américaine vue par un français fraîchement arrivé. Lieu : Minneapolis Saint-Paul, Minnesota, Nord des Etats-Unis. L’architecture du nouveau théâtre Guthrie de Minneapolis est spectaculaire. Les américains adorent et le New York Times encense l’auteur, le français Jean Nouvel. Je me gare devant tous les matins en allant bosser et je ne me lasse pas de le regarder. Good job! Il vient d’être inauguré le week-end dernier et pour les photos, c’est ici ou dans la rubrique Actualités du remarquable site de Jean Nouvel qui est également l’auteur du nouveau Musée Quai Branly inauguré il y a peu. En passant, le correspondant de Libération à Washington profite de son retour en France pour nous livrer son opinion des Etats-Unis après plus de six années passées ici. Note du JC : d’autres infos ici et . Mise à jour : Joël nous a fait parvenir quelques photos réalisées par ses soins… image

image

image

image

image

Itinéraire de vacances

Histoire vécue
dans | ailleurs | groummphh |
image

En revenant de Suisse, je devais passer voir des amis à Flavigny… J’y suis passé déjà deux fois ces dix dernières années et c’est en cela que je suis impardonnable. Mais revenons sur les conditions de mon bref voyage. Cette étape, ajoutée à la dernière minute, me demandait de modifier l’itinéraire de retour. La veille de mon départ, j’ai été pas mal sollicité par mes activités professionnelles et je me suis connecté sur ViaMichelin tardivement. J’ai enregistré mes divers itinéraires puis celui du retour qui devait passer par Flavigny… Ayant entré le nom du village, je n’en visualise que trois en France et, à près de minuit, la tête dans le sac, j’opte par déduction pour celui qui me semble le plus plausible tout en étant surpris de ne pas reconnaître les villes alentours…! Mais il se fait tard, je suis mort de fatigue, je lève le camp quelques heures plus tard, on avisera ensuite… Bref, j’imprime le résultat. Sauf que l’on a jamais avisé…! Tout d’abord parce que tous les autres itinéraires étaient parfaits comme nous avons pu le vérifier pendant ces courtes vacances et que, le jour du retour, nous étions à la bourre… Bref, mes passagers comme moi-même un peu surpris de l’itinéraire proposé mais comme nous allions en gros dans la même direction, pourquoi pas… d’autant que d’autres problèmes monopolisaient nos esprits. Alors nous sommes arrivés, à l’heure dite, à Flavigny. Mais dans le Cher à 100 kilomètres de notre destination réelle, Flavigny sur Ozerain…! Je vous passe les détails et le statut de super ultra nul qui m’a été aussitôt conféré…Si la faute m’incombe à 100 pour 100, je demande néanmoins à ViaMichelin d’être plus exhaustif quand on entre un nom et de proposer toutes les occurrences possibles pour ce nom…! Ma requête image Les infos qui manquaient…! image Je vois cela dans un film, je me dis que le scénariste n’hésite pas à inventer des situations délirantes… Sauf que là, c’est du vécu. La réalité dépasse toujours la fiction…!! En espérant que cela vous évitera comme à moi de téléphoner à vos amis pour leur dire que vous arrivez alors que vous êtes en fait à l’ouest, dans les deux cas de figure…! Je réponds à la question muette qui est qu’avez-nous fait ensuite… D’autres soucis nous ont conduit à poursuivre aussitôt jusqu’à Paris mais j’y reviendrais car l’Europe des prises électriques comme des raccords pour l’oxygène n’est pas pour demain…! J’espère que nos amis tomberont un jour sur ce billet explicatif… Mais c’est mal barré…!

Un silence particulier | Un silenzio particolare

En salle le 19 juillet
dans | autisme |
image

Suite à un courriel de notre ami Pierre Vaello, j’apprends la sortie en France de ce documentaire. Ce silence particulier, nous sommes nombreux à le vivre, à le subir. Silences, mais aussi cris de l’enfant. Silence du corps social ou enseignant qui ne vous propose comme unique solution de vie que l’exclusion, la CLIS… Ce silence particulier, découvrez-le avec des parents d’enfants autistes une fois dans votre vie. C’est l’histoire de Stefano Rulli et de Clara Sereni, plus exactement de Matteo Rulli, leur fils de 25 ans, autiste… Une plongée dans leur quotidien. Ce film vu de l’intérieur réalisé par Stefano Rulli sort le 19 juillet. Je cite :

Avec ma femme, Clara Sereni, nous avons expérimenté ce qu’on éprouve en tant que parents d’un enfant qui a des problèmes psychiques : les regards effrayés des autres, la fuite silencieuse des amis et des connaissances, la compassion de qui se sent renforcé dans sa normalité par la différence de l’autre.
J’ai lu plusieurs critiques sur ce film dont celle-ci. Effectivement, ce n’est pas un truc animé, à rebondissements. Pire, les autistes sont des enfants physiquement normaux en général, le silence leur lot. Vous vous rendez compte ? Pas de frisson, pas d’intrique à deux cents d’euro, peu d’action (faut être très patient… un an, deux ans, dix ans), pas de chatouilles visuelles…! Alors si vous ne souhaitez pas vous ennuyer comme cette demoiselle, optez pour un autre film plus convenu, normal, codé. Moins dérangeant, quoi !

À quai et au sec

Une mer de verre
dans | ailleurs |
image

Comme toujours, des tas de trouvailles sympathiques sur ce blog, et celle d’hier sur l’exposition d’un vieux navire restauré (le ss Great Britain) et posé sur une mer de verre transparent et à peine teinté… Intérêt, le bateau est au sec et les visiteurs peuvent en découvrir toutes les aspects en descendant sous la ligne de flottaison… Allez jeter un œil sur les photos disponibles sur les les divers sites liés… Pour en savoir plus. (Via A Daily Dose of Architecture).

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Lire les contributions… | d’urbanbike sur

image

Trouvé sur le net, notés sur…

image

One Tap Less | Blog

cf. lien publié le 23/11/2014 à 19:18

Pour des distances inférieures à 5 km, l’usage de la force musculaire (vélo, marche, traction animale) est la plus appropriée

cf. lien publié le 23/11/2014 à 18:50

cf. lien publié le 22/11/2014 à 08:11

cf. lien publié le 20/11/2014 à 21:07

cf. lien publié le 20/11/2014 à 15:19

cf. lien publié le 20/11/2014 à 07:08

Moi, j’écris à la main et je m’en veux. Si j’avais un traitement de texte, je corrigerais aussitôt les répétitions de mots. Imaginez que je ne sais même pas taper sur une machine mécanique ! Il faut qu’une âme charitable saisisse mes manuscrits. Je sais, c’est ridicule.

Mais l’ordinateur, c’est trop rapide, ça me donnerait le vertige. Et ça retirerait l’aspect physique de l’écriture dont j’ai besoin. Je n’ai pas davantage d’adresse e-mail. Heureusement, Dominique, ma femme, en a une.

cf. lien publié le 18/11/2014 à 15:24

cf. lien publié le 17/11/2014 à 09:28

3D printed filter holder for the Nikon 14-24mm f/2.8 lens | Nikon Rumors

cf. lien publié le 16/11/2014 à 21:11

cf. lien publié le 16/11/2014 à 17:08

Ailleurs… | blogroll désordonnée…
Follow me on App.net
image