Quid des trois prédictions à l’usage

Indispensable sur Message et iPhone
dans | dans mon bocal | écrire | iOS |

Une fois les ohhhhh ! et les ahhhhhh ! qui ont suivi la découverte des nouveautés d’iOS 8, une fois les secrets de l’interface éventés, les applications employées en situation, pas inutile de prendre un poil du recul.

Pour ma part (j’insiste sur mon usage), j’ai viré sur mon iPhone tous les claviers pour ne conserver que le français. Les trois cases prédictives sur un tel écran de faible volume est un réel gain d’efficacité même si ce dispositif a une sérieuse tendance à normaliser mon vocabulaire.

Certes, le dictionnaire personnel apprend vite et ne corrige plus mon mot-valise abomifreux, plus de confusion entre claviers avec la possible intrusion d’icônes explicatives que je trouve graphiquement laides et déplaisantes.

Sur le iPad qui reste nettement plus une machine à écrire, j’ai gardé pour l’heure les claviers supplémentaires comme celui de la version 3 de TextExpander en attendant une meilleure intégration dans les traitements de texte. TexteCenter annonce sur Twitter une version adaptée et j’attends avec curiosité la proposition de Marco, son développeur, à cet égard.

Bien entendu, comme Benoît, lire et relire Touche(s) pas à ma vie privée | bpepermans, j’ai lu le message d’avertissement lors de l’activation de ces claviers. Et comme lui, surpris même si j’apprécie le message clair pour qui a quelques rudiments d’anglais.

J’imagine que ces infos ne sont expédiées que quand le clavier ad hoc est actif sous nos doigts, pas en permanence quand je tapote sous un clavier plus… classique.

Néanmoins, j’ai viré après essais ces claviers gratuits et ne conserve que celui payant de TextExpander mais également désactivé car en attente d’une version plus aboutie.

L’autre aspect est que l’on peut fort bien masquer ces trois cases et laisser la complétion faire son boulot comme avant iOS 8. C’est quasi indispensable pour se concentrer à nouveau sur son texte au lieu de passer du temps à valider les choix de la prédiction (mais il est facile de passer d’un mode à un autre).

Bref, le prédictif reste quand même une belle avancée mais se souvenir que ce dispositif fait appel à un dictionnaire qui est bien moins riche le Robert sur mon iPad et donc parfois quelques refus de prime abord.

À suivre.

iOS 8 sous les doigts | 5

Editorial, TextExpander et iPhone 5s…
dans | dans mon bocal | écrire | iOS |

Évoquons un moment le cas des traitements de texte sous iPhone et iOS avec cet empilage de lignes, entre la barre additionnelle, les trois mots de la ligne des prédictions et, sous Editorial, la ligne des équivalents de TextExpander.

Il est clair que cela fait un sacré sandwich et occupe une bonne moitié de l’écran. Sur le iPhone 5, pas de souci mais j’imagine fort bien le volume de texte affiché sur un iPhone 4.

La surprise est que c’est loin d’être désagréable à l’usage. Je ne prends plus en compte les apostrophes dans ma saisie vu que le dispositif prédictif semble capable d’interpréter cet oubli volontaire.

@urbanbike

Ce sont les équivalents de TextExpander que je pense à terme modifier pour éviter qu’ils ne démarrent par une virgule.

Bref, l’excellente surprise vient bien de cette fonctionnalité qui, j’insiste, sur l’iPhone accélère la saisie à un doigt.

Du coup, nombre de choses semblent permises. Et qui sait (clin d’oeil à Anthony sur ce point) un bouquin un ce ces quatre…!

Quel écran en définitive…?

Du coup, comme nombre d’utilisateurs, la question du gros iPhone se pose en lieu et place d’un iPad. Pour le moment, c’est exclu financièrement mais l’idée reste présente. Repasser mon iPad 3 à ma fille, le iPhone 5s à mon fils et n’avoir qu’un seul écran sous mes yeux.

Et TextExpander ?!

Note de fin : du coup j’ai installé leur clavier (via la version 3 de TextExpander alors que la version 2.6.1 fonctionne très bien mais a été retirée d’iTunes, ce que je trouve assez lamentable, une erreur je suppose…?!), version 3 je ne trouve, pour l’heure, non abouti (plus de tests à effectuer de ma part).

En revanche, le clavier graphique MyScript Stack signalé par Arnaud est installé et fonctionne parfaitement avec de nombreux dictionnaires dont un français…! Remarquable même…

Bref, sur le plan de l’écriture, iOS 8 est une réussite pour le rédacteur de billets à deux balles que je suis.

iOS 8 sous les doigts | 4

Des Messages plus rapides à saisir
dans | autisme | dans mon bocal | iOS |

J’utilise énormément l’application Messages pour communiquer avec ma fille. Comme la version iOS 8 intègre la localisation, je perds moins de temps (et réciproquement) à la repérer lors de ses déplacements.

l’application Mes Amis m’a déjà permis de la retrouver à une station de bus éloignée, le conducteur n’ayant pas compris son hésitation à appuyer sur le bouton arrêt demandé. Et donc avait décidé de la sanctionner… pour rire… en fermant les portes. Sachant où elle se trouvait, j’ai pu la guider tranquillement.

Voilà à quoi peut servir cette option de localisation qui propose, de plus, le meilleur itinéraire pour se rendre auprès de votre correspondant.

Je passe sur la possibilité de couper une discussion de ce type, adresser plus aisément des photos à son correspondant et même basculer instantanément en audio via FaceTime.

@urbanbike

Par ailleurs, cette nouvelle mouture avec ces trois cases prédictives réduit considérablement le temps de saisie sur un iPhone et, rien que pour cette fonction, mérite d’être disposée sur un iPhone 4s. La limite étant malheureusement cette génération de téléphone.

Je vais tester également la mise en place sur iPad 2 ce week-end.

iOS 8 sous les doigts | 3

DuckDuckGo
dans | dans mon bocal | iOS |

Choisissez votre moteur de recherche sous iOS

L’air de rien, sous Safari, vous avez désormais le choix…

@urbanbike

Et depuis la dernière version sous OSX

@urbanbike

Bref, détails intéressants à mes yeux…

iOS 8 sous les doigts | 2

En savoir plus…? Un bouquin utile…
dans | dans mon bocal | iOS | lire |

Au passage, le bouquin en français de Nicolas Furno avec l’aide de ses collègues de MacG, les nouveautés d’iOS 8, est peut être l’occasion de gagner du temps…

@urbanbike

Héhé, les explications sur le clavier… Justement.

@urbanbike

Et un sommaire long comme le bras…!

Bref, merci pour ce moment…!!

Oui, ce n’est pas parce que j’écris pour MacPlus que je me refuse à parler de MacGeneration ou d’autres sources d’info sympathiques…!!! Nous sommes dans l’univers de la pomme et, depuis 30 ans, même concurrents (ou pas), je vais vous étonner… On se cause…!

iOS 8 sous les doigts | 1

Chargé, installé et actionné (et mis à jour)
dans | dans mon bocal | iOS |

Je n’y croyais pas mais, grâce à OVH, ma ligne adsl profilée pour me dépanner, je suis arrivé à récupérer cette nouvelle version de Operating System de l’iPad et hop.

Curieux,je ne souhaitais pas découvrir iOS 8 au fil des bêta versions mais bien me placer dans la peau de l’utilisateur de base que je suis depuis ma rencontre avec Apple en… 1984.

Alors…?

Bien sûr, c’est essentiellement le coup de la prédiction des mots au-dessus du clavier mais en-dessous des barres additionnelles qui a retenu mon attention.

Pour l’instant, j’ai un peu de mal (façon de parler) avec la gestion des espaces, comprendre l’ajout systématique d’une espace après le mot proposé, étant de facto amené à revenir en arrière pour placer un signe de ponctuation comme une virgule ou un point.

Bien entendu, c’est la virgule qui est la principale victime, le point étant placé généralement automatiquement par un double appui sur la barre d’espace.

Et une précision, une ! Merci à Anthony de macG de m’avoir signalé qu’après une prédiction (…et l’espace ajoutée), il suffit d’appuyer sur , pour que cette dernière revienne se coller au mot précédent. Et comme ce garçon est décidément précieux, j’ai aussi découvert grâce à lui qu’un appui prolongé sur le globe (…boule de cristal ?!) en bas à gauche du clavier permet d’afficher l’option de désactivation de la prédiction…!

Par contre, dans Messages, une application où la ponctuation est rare, c’est parfait. Il doit en être de même sous Tweetbot pour rédiger quelques tweets.

Autre bonne surprise, TextExpander fonctionne sans problème et mes équivalents se substituent aisément aux prédictions de iOS.

Rappel à ceux que prédictions pourrait déranger, un passage dans les préférences permet de masquer cette fonction en la décochant dans les options du clavier. Mais, à l’usage, c’est assurément ballot. Plus d’avantages que de soucis.

De plus ce qui va être substitué à votre départ de saisie est mis en couleur, ce qui vous permet d’opter pour ce choix en ajoutant une espace, espace qui valide le choix prédictif.

Autre point que je trouve très confortable sous iOS, c’est la possibilité de répondre à un message sans quitter l’application de départ. Mais j’y reviendrais dans de prochaines notes.

image du monde végétal — close-up
logotype d'urbanbike

Images végétales sur…

image

Trouvé sur le net, notés sur…

image

cf. lien publié le 19/09/2014 à 13:24

cf. lien publié le 19/09/2014 à 13:23

cf. lien publié le 19/09/2014 à 13:23

cf. lien publié le 18/09/2014 à 23:15

cf. lien publié le 18/09/2014 à 22:36

cf. lien publié le 18/09/2014 à 22:31

cf. lien publié le 18/09/2014 à 22:28

cf. lien publié le 18/09/2014 à 12:15

cf. lien publié le 13/09/2014 à 18:26

cf. lien publié le 13/09/2014 à 18:25

Ailleurs… | blogroll désordonnée…
Follow me on App.net
image

Contributions d'urbanbike sur | MacPlus